Il fait bon se perdre dans The Leftovers pour se retrouver (en PLS)

09 janvier 2021 à 15h15
4

Les spectateurs qui connaissent déjà The Leftovers savent que la période d'isolement dans laquelle nous avons beaucoup vécu ces derniers mois (et dans laquelle nous sommes probablement toujours au moment où vous lirez ces lignes) n'est peut-être pas la plus propice pour parler de cette série. Mais ils savent également que ceux qui sont passés à côté devraient réparer cela au plus vite. C'est pourquoi, aujourd'hui, nous allons nous faire du mal pour nous faire du bien.

Le veilleur d'écran[s] S05E06 📺 : The Leftovers

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

The Leftovers 9000 litres de larmes

Plusieurs fois déjà, lors de l'écriture de cette chronique dédiée aux séries, j'ai eu le syndrome de la page blanche. Je suis souvent resté les yeux dans le vide face à mon écran, à ne pas savoir quoi dire sur un show pour diverses raisons. Mais probablement jamais aussi longtemps que pour celle que vous êtes, malgré tout, en train de lire sur The Leftovers.

Il faut dire que cette série HBO de 3 saisons, co-signée Damon Lindelof (Lost et plus récemment Watchmen) et Tom Perrotta (qui a écrit le roman Les Disparus de Mapleton qui sert de base à la série), est véritablement difficile à décrire dans l'angoissant contexte de pandémie actuel. Mais quand faut y aller, faut y aller.

L'intrigue se déroule à notre époque aux Etats-Unis, en majorité dans la petite ville de Mapleton, trois ans après un mystérieux événement où 2% de la population mondiale a soudainement disparu. Mais plutôt que de se concentrer en priorité sur la résolution de cet étrange phénomène – qui donne un léger côté fantastique à l'ensemble, comme c'était déjà le cas pour Lost –, le show préfère s'intéresser à la réaction engendrée sur ceux qui restent.

Deuil ex machina

Comment ceux qui sont encore là vivent aujourd'hui cette disparition inexpliquée et injuste de leurs proches, de leur famille, de leur partenaire, de leur enfant. Comment ils passent (ou pas du tout) à autre chose, se reconstruisent et apprennent à revivre dans cette nouvelle société complètement secouée et transformée par l'absence de millions de personnes du jour au lendemain. Comment ils parviennent ou non à trouver un nouveau sens à la vie dans un monde sans dessus dessous. Je vous avais prévenu, cette description rappelle un peu trop 2020.

 « The Leftovers délivre certains des moments les plus poignants et intenses jamais vus à la télévision »

The Leftovers est une série profondément introspective et psychologique, qui prend son temps pour développer et faire évoluer ses nombreux et complexes personnages, et montrer au spectateur toute la richesse de leurs vies, celle d'avant et celle d'aujourd'hui. Le show est lent et assume pleinement sa catégorisation du côté des drames : vous êtes ici pour vibrer avec ses héros, bien souvent encore perdus malgré le temps qui a passé depuis la Soudaine Disparition.

Vibrer… et pleurer, croyez-moi, vous n'allez pas y couper. Entre son scénario mélancolique qui prend très régulièrement aux tripes, l'incroyable et bouleversant piano de Max Richter, et le très très solide jeu de tout le casting (Justin Theroux, Carrie Coon, Christopher Eccleston, Liv Tyler, Amy Brenneman, Ann Dowd…), impossible de rester insensible face à la charge émotionnelle que délivre The Leftovers.

Shérif fais-moi mal

Durant ses 3 saisons, la série propose tout simplement certains des moments les plus poignants et intenses jamais vus à la télévision. Elle est de ces séries où, alors que les crédits de fin d'épisode défilent, on reste hagard face à sa télévision, à se demander la larme à l'œil ce que l'on vient de voir, de ressentir, de vivre. Quand elle tape juste, ce qu'elle fait souvent tant son écriture et exécution sont brillantes, The Leftovers ne fait pas de prisonniers.

Mais elle n'est également pas avare en passages très métaphysiques, que n'aurait pas reniés Lost (encore elle). The Leftovers est une série qui refuse de tout expliquer, et les spectateurs les plus cartésiens devront accepter que certains faits ne trouvent pas ou peu de justifications. Il m'aura personnellement fallut un long moment pour partiellement « pardonner » ce choix aux scénaristes.

Même choses pour quelques passages et surtout personnages un peu trop détestables et/ou religieux à mon goût, qui m'auront de temps en temps fait sortir du récit. Mais cela ne devrait vous affecter que si vous êtes aussi à cheval que moi sur les explications et sensible à la question des cultes religieux et des sectes. Si vous acceptez de vous laisser porter et de ne pas tout comprendre ou maitriser, nul doute que vous allez sans peine flotter avec le courant.

Avec ses multiples sujets, finement traités à échelle humaine ou sociétale, et ses nombreuses ambiguïtés (à commencer par sa toute fin), The Leftovers est sans aucun doute une série qui résonnera différemment pour chaque spectateur, en fonction de ses expériences, de sa vie et de son tempérament. Il n'est pas impossible que vous passiez complètement à côté, voire même que vous criiez au scandale ou – passez-moi l'expression – à la masturbation intellectuelle.

Mais je serais tout de même plus prompt à parier qu'elle devrait vous toucher en plein cœur, vous laisser un souvenir doux amère impérissable et même, pourquoi pas, vous aider à aller de l'avant dans votre propre vie ; oui j'y vais fort, mais vous êtes là pour ça non ?

Cette série est pour vous si :
- Vous aimez les personnages torturés et les scénarios forts et cérébraux
- Vous avez des mouchoirs sous la main et êtes prêt à encaisser
- Vous recherchez une série terminée et pas trop longue
Cette série n'est pas pour vous si :
- Vous n'êtes pas venu ici pour souffrir, ok
- Vous n'aimez pas le style de Damon Lindelof
- Vous êtes trop cartésien et voulez une réponse à absolument tout

Notez que la vidéo ci-dessous n'est pour une fois pas le trailer, mais la toute première scène de la série, qui devrait normalement vous mettre directement dans l'ambiance.

Les 3 saisons de The Leftovers sont actuellement disponibles chez Canal+.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans et promos high-tech
Soldes 2021 : les meilleurs bons plans et promos high-tech en DIRECT
Auto Chess va disposer d'un spin-off MOBA... alors qu'il est lui-même un mod de DOTA 2
Kodi 19.x
Déjà arrêté en Europe, LG pourrait abandonner le smartphone dans le monde entier
Lisa Su, P.-D.G. d'AMD, est ravie de la très forte demande de PS5 et Xbox Series
Vous pouvez utiliser l'overlay de Discord en jeu
Brave est le premier navigateur à intégrer nativement IFPS, le HTTP pair-à-pair du futur
Plus de 30% de réduction sur cette caméra Xiaomi Mi Home Camera pour les Soldes Cdiscount
Soldes Boulanger : l'excellent aspirateur iRobot Roomba 675 à moins de 200€
Haut de page