Porter un casque VR pour réduire les anesthésiants lors de chirurgie ? C'est une piste très sérieuse

23 septembre 2022 à 10h40
1
Casque VR © © Amr Taha™ / Unsplash
© Amr Taha/Unsplash

Des chercheurs américains ont démontré l’efficacité de la réalité virtuelle pour réduire la douleur lors d’une chirurgie de la main. Un premier pas très intéressant puisque cette technologie permet de réduire le besoin en médicaments des patients opérés. 

Les casques VR ont des bienfaits insoupçonnés.

Moins d’anesthésiants pour les patients équipés d’un casque VR

L’étude, publiée dans la revue PLOS One, a été menée par des chercheurs du Beth Israel Deaconess Medical Center à Boston, dans l’État du Massachusetts. 34 patients nécessitant une chirurgie de la main, sans anesthésie complète, ont ainsi été scindés en deux groupes : le premier a été équipé d’un casque VR pendant l’intervention, mais pas le second. Le casque diffusait notamment des vidéos relaxantes, comme un ciel étoilé, de la méditation ou des scènes issues de la nature. L’objectif des chercheurs était de voir si la réalité virtuelle permettait d’administrer moins d’anesthésiants, et le résultat est sans appel. 

Alors que le patient conventionnel moyen a besoin de 750,6 milligrammes par heure de sédatif propofol, les personnes regardant un contenu en réalité virtuelle n'ont nécessité que 125,3 milligrammes par heure. Ces derniers ont également récupéré plus tôt, quittant l'unité de post-anesthésie après 63 minutes en moyenne contre 75 minutes pour les patients sans casque VR. 

Selon les chercheurs, la réalité virtuelle détourne l’attention des patients de la douleur en les stimulant d’une autre manière. Néanmoins, ils ne sont pas certains à 100 % de la fiabilité des résultats, évoquant notamment la possibilité d’un effet placebo, les patients ayant été mis au courant de l’étude et s’attendant par conséquent à ressentir moins de douleur grâce au casque VR. Pour cela, ils veulent mener d’autres tests lors de chirurgies de la hanche ou du genou. 

Cette étude corrobore d’autres essais cliniques

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs démontrent l’efficacité de la réalité virtuelle pour soulager la douleur. En 2019, un hôpital du Colorado a effectué une étude similaire, sur des enfants cette fois, et est parvenu au même résultat. L’année dernière, la Food and Drug Administration, agence fédérale chargée de l’approbation des médicaments, a validé un traitement basé sur la réalité virtuelle pour soulager le mal de dos

Les bénéfices de cette technologie dans le cadre clinique sont multiples : en plus d’aider le patient à moins ressentir la douleur, la réalité virtuelle permet d’économiser les médicaments puisque les chirurgies nécessitent moins d’anesthésiants. De ce fait, les personnes opérées récupèrent bien plus rapidement et restent donc moins longtemps à l’hôpital. 

Sources : Engadget, PLOS One

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
KlingonBrain
Bon ok, je sors
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Êtes-vous prêts pour le bracelet de paiement ? Le français Fyve se lance en couleurs
Pourquoi les joueurs préfèrent les cartes graphiques milieu et bas de gamme ?
Mort de Stadia : Google aurait annulé une suite de Death Stranding
Samsung : découvrez les rendus du futur Galaxy A14
Airbnb va donner de l'argent aux hôtes qui font des travaux de rénovation énergétique
Crypto et influenceurs : pourquoi Kim Kardashian risque-t-elle 1,26 million de dollars d'amende ?
Là où meurent les Autolib... un cimetière découvert en pleine campagne
Profitez d'une belle remise sur le Samsung Galaxy S20 FE
Non, l'iPhone 15 n'aura pas Touch ID (ni les iPhone suivants)
Gboard Bar, ce clavier dévoilé par Google Japon est parfaitement incroyable
Haut de page