CES 2020 en vidéo : Klipsch annonce trois barres de son et une enceinte active audiophile

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
10 janvier 2020 à 00h40
0

C'est une édition du CES prolifique pour le constructeur américain Klipsch. Après une ambitieuse gamme de True Wireless (dont des T10 flirtant avec les 1 000 $) et un casque à réduction de bruit haut de gamme, la marque dévoile trois nouvelles barres de son, ainsi que la très rétro et audiophile paire d'enceintes actives The Fives.


Barres de son avec tarif de groupe

Trois références de barres de son sont présentées par la marque : BAR 54, BAR 48 et BAR 44.

Si la BAR 54 introduit de belle manière le trio, une nuance s'impose : peut-on vraiment parler d'une barre de son ? En effet, Klipsch a choisi (et c'est plutôt intelligent) de ne pas proposer une simple barre de son solitaire, ni même d'utiliser le simple apport d'un caisson de basses. Le système se compose ainsi d'une barre de son de 54", soit 137 cm de long (pour les TV d'au moins 65" donc), jouant le rôle d'enceinte centrale, surround et Atmos (grâce à ses haut-parleurs verticaux), d'un caisson de basses 12" pour appuyer le bas du spectre, mais également d'une paire d'enceintes séparée, les Klipsch Surround 3 (déjà dans son catalogue). Ces dernières vont venir épauler la reproduction surround de la barre de son.

Le système est donc compatible Dolby Atmos et même largement marketé en conséquence, permettant ainsi de décoder un signal multicanal jusqu'en 7.1.4. Il prend également en charge la norme DTS Virtual:X. En l'état, la marque annonce la BAR 54 comme un équivalent 5.1.4 (cinq canaux horizontaux, un caisson, et qautre canaux verticaux).

La Klipsch BAR 54 utilise un module Wi-Fi et une puce Bluetooth. La barre de son est ainsi compatible avec les protocoles Chromecast et Airplay, tout en intégrant l'appel aux assistants vocaux Alexa et Google Assistant. Il sera possible de gérer ce modèle via l'application smartphone Klipsch Stream.

Niveau connectique, la barre intègre une entrée HDMI eARC. Cette prise seule est à priori suffisante, mais quelques entrées type optique ou coaxiale ne seraient pas de trop.

Klipsch annonce une puissance totale de 1 000 W, sans préciser de quel type de puissance il s'agit (RMS ou crête). Reste que le système est clairement destiné aux grandes pièces et devrait largement pouvoir faire trembler les murs.

La marque n'a pas encore annoncé de date ou de prix pour la France, mais la BAR 54 sera disponible cet été aux Etats-Unis pour 1 500 $, un tarif qui risque de grimper en arrivant dans nos contrées.

Klipsch BAR 48.jpg
© Klipsch

La BAR 48 (48" soit 122 cm) est beaucoup plus simple que sa consœur mais conserve sa compatibilité Dolby Atmos... Quoique... Se séparant des enceintes surround et ne précisant pas si la barre en elle-même utilise des haut-parleurs de type up-firing (pointés vers le plafond pour l'effet Atmos), ce qui n'est à priori pas le cas, le modèle est annoncé comme seulement 3.1 même s'il peut prendre en charge un flux Dolby Atmos jusqu'en 7.1.4. Il reste possible de lui ajouter les enceintes Surround 3 (à la manière de la BAR 54) en option. Le caisson de basses est un peu plus menu, passant de 12" à 10". Le reste des fonctions et de la connectivité est inchangé. Le modèle sera disponible aux Etats-Unis cet été pour 700 $.

Klipsch Bar 44.jpg
© Klipsch


La petite BAR 44 (44", soit 112 cm) clôt le trio avec une proposition encore plus modeste. Appuyée par un petit caisson 8", cette barre de son prend en charge le Dolby Audio, mais sera bien incapable de décoder ou d'assurer une reproduction en Atmos. De même, elle sacrifie son module Wi-Fi pour ne conserver que le Bluetooth en mode petit dépannage. Notons que cette barre de son peut elle aussi être associée aux enceintes Surround 3. Ce modèle, plus abordable bien que loin d'être un gadget, sera disponible à 500 $ outre-Atlantique.

Enceintes néo-rétro boisées

Le design de la paire d'enceinte The Fives nous rappelle ce pour quoi Klipsch est particulièrement doué : donner un aspect vintage à un produit pourtant moderne. Les enceintes The Fives sont des modèles actifs (intégrant une amplification et un convertisseur numérique-analogique) pensé à peu près pour tous les usages. Format bibliothèque, ce modèle est la petite sœur d'un produit déjà existant, The Sixes.

Klipsch The Fives.jpg
© Klipsch

La paire intègre une entrée HDMI ARC, optique, USB, RCA, un module Bluetooth, mais également une entrée Phono. Cette prise assez rare sur les enceintes actives implique que le modèle possède un étage de pré-amplification dédié aux platines vinyles, de quoi se faire un petit système discret, rétro et autonome sans amplificateur externe. Enfin, The Fives affichent une sortie pour caisson de basses, histoire d'avoir un peu plus d'assise dans le bas du spectre au besoin.

Comme pratiquement toutes les paires d'enceintes actives, The Fives utilisent un principe d'asservissement. Une des deux enceintes intègre la connectique, les contrôles de volume et à priori les deux circuits d'amplification, se raccordant à la seconde enceinte pour transmettre le signal analogique amplifié.

Les enceintes prennent en charge des flux numériques jusqu'en 24 bits/192 Khz, et sont dotées d'un traitement DSP tout en composants discrets. La topologie n'est pas précisée, mais il semble reposer sur un modèle deux voies, avec un parleur basses/médiums et un tweeter avec pavillon, caractéristique de la marque.

Ici encore, nous ne connaissons pas le prix ou la date de sortie, mais le modèle devrait être commercialisé au Etats-Unis aux alentours de 800 $.

Source : Klipsch
Modifié le 10/01/2020 à 01h47
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top