CES 2020 : Ryzen 4000 mobiles, Radeon RX 5600, nouveau Threadripper... retour sur la pluie d'annonces AMD

Nathan Le Gohlisse
Expert Hardware
07 janvier 2020 à 12h05
0
AMD-Ryzen.jpg
© AMD / Twitter

D'ordinaire assez prolixe lors de ses différentes venues au CES, AMD a cette année tenu à enfoncer le clou face à Intel. Fragile sur le secteur du processeur basse consommation dédié au monde laptop, la firme a dévoilé une gamme complète de nouveaux APUs Ryzen. Parmi eux, les Ryzen 7 4800U et Ryzen 7 4800H, deux puces pensées pour s'attaquer frontalement aux processeurs laptop d'Intel. Un nouveau Ryzen Threadripper et une certaine Radeon RX 5600/5600 XT était également au menu.

On l'attendait, AMD l'a fait. Le groupe a dévoilé lors de sa conférence au CES 2020 une nouvelle gamme de processeurs basse consommation pensée pour le monde laptop. L'occasion de mettre des noms et des spécifications plus concrètes sur les puces « Renoir », en fuite partielle depuis quelques mois. La recette évolue suffisamment pour (peut-être) parvenir à bousculer Intel sur un secteur qu'il monopolise encore en grande partie.

Ces nouvelles puces APUs sont basées sur l'architecture ZEN 2 d'AMD (la même qui anime les processeurs Ryzen de troisième génération depuis juillet) et sur la gravure en 7 nm de TSMC. On y retrouve bien entendu des parties GPU Radeon. AMD ne le précise pas dans son communiqué, mais il s'agit vraisemblablement d'iGPU Radeon Vega profitant d'une partie des avancées multimédia de l'architecture graphique Navi.


AMD fier comme un coq... et à raison ?

D'un point de vue technique, le Ryzen 7 4800H embarque huit cores et 16 threads pour un TDP annoncé à 45 watts, des fréquences comprises entre 2,9 et 4,2 GHz et un total de 12 Mo de cache. Présent sur le même die : une partie graphique Radeon équipée de sept unités de calcul. Très fier de son nouveau produit, AMD indique que le Ryzen 7 4800H est capable d'offrir jusqu'à 5 % de performances en single core en plus que la concurrence. En utilisation multi-thread, on passerait cette fois à 46 % de performances supplémentaires.

AMD assure que cet écart de puissance se répercute concrètement sur les logiciels et jeux. Le groupe explique notamment que sa nouvelle puce est 25 % plus rapide que l'offre équivalente d'Intel en encodage 4K sous Adobe Premiere.

AMD.png
© AMD / Twitter

Parallèlement, AMD donne également quelques ordres de grandeurs pour son Ryzen 7 4800U. Équipé lui aussi de huit cores, 16 threads et de 12 Mo de cache mémoire (mais avec des fréquences cette fois comprises entre 1,8 et 4,2 GHz et un TDP limité à 15 watts), le 4800U serait 4 % plus véloce que les puces basse consommation équivalentes d'Intel en single thread et jusqu'à 90 % plus efficace en usage multi-threadé. Des chiffres qu'il conviendra de vérifier en pratique sur les laptops à venir dans les prochains mois, comme le Dell G5 15 SE également présenté à l'occasion du CES et attendu en avril.

Si AMD axe essentiellement sa communication sur ces deux processeurs, ses deux fleurons pour l'année qui s'annonce, le groupe a levé le voile sur deux nouveaux modèles d'APU Athlon, plus abordables car nettement moins véloces et toujours gravés en 14 nm. Évidemment, des Ryzen 3, 5 et d'autres références de Ryzen 7 laptops sont également annoncés pour compléter le lineup 2020 d'AMD sur le secteur des puces APUs à basse consommation.

RyzenMobile-Lineup.jpg
© AMD / Twitter

Sans surprise, le Ryzen Threadripper 3990X fait parler de lui

Comme l'avançaient certaines rumeurs la semaine dernière, AMD aurait pu commencer à présenter ses futurs processeurs de bureau Ryzen de quatrième génération (sous architecture ZEN 3 et gravure 7 nm+). Il faudra dans les faits attendre encore quelques mois. AMD a néanmoins pris le temps de présenter son nouveau Threadripper 3990X : une bête annoncée à 3 990 dollars et attendue le 7 février prochain.


AMD.jpg
© AMD / Twitter

Ce nouveau processeur HEDT, qui viendra compléter par le haut la gamme Threadripper de troisième génération (lancée en novembre), s'arme de 64 cores et 128 threads. Ici, pas de chichi, le TDP est réglé à 280 watts et les fréquences calées entre 2,9 et 4,3 GHz. Côté cache, il faut compter pas moins de 288 Mo tandis que la puce sera capable de supporter 88 lignes PCIe 4.0 (avec la plateforme AMD TRX40), dont 72 utilisables.

Radeon RX 5600 XT : la cerise sur le gâteau

En plus de ses annonces en matière de processeurs, le groupe de Lisa Su s'est fendu d'une présentation de sa Radeon RX 5600 XT. Évoquée par diverses fuites, la puce milieu de gamme des rouges arrivera sur le marché ce 21 janvier à un tarif recommandé de 279 dollars. Il faudra donc probablement tabler sur un peu plus de 300 euros en France une fois les taxes appliquées.

La Radeon RX 5600 XT embarque 32 unités de calcul pour 2 304 processeurs de flux et 6 Go de VRAM (GDDR6). La puce est cadencée entre 1 375 et 1 560 MHz et profite d'une interface mémoire 192 bit. AMD annonce pas moins de 7,19 TFLOPS de puissance de calcul pour ce modèle, tandis que la RX 5600 « classique », également annoncée, se contente de 32 unités de calcul et 2 048 processeurs de flux, mais conserve les mêmes fréquences, le même BUS, ainsi que 6 Go de GDDR6.


Notons enfin la présentation des puces GPU dédiées RX 5700M et RX 5600M, pour laptop. Ces dernières partagent une partie des caractéristiques de la RX 5600 XT avec 36 unités de calcul et 2 305 processeurs de flux. Modèle de pointe, la RX 5700M se pare même de plus de mémoire vidéo (8 Go de GDDR6), d'une interface mémoire 256 bit et de fréquences plus élevées (1 620/1 720 MHz). Elles feront toutes deux leurs débuts chez les fabricants OEM dès les prochaines semaines.

Radeon-RX.jpg
© AMD / Twitter

Source : Communiqués AMD 1 et 2
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top