La nature ne nous a fait que 5 doigts ? En voila un 6e, robotique, que l'on adopte en un rien de temps

26 novembre 2021 à 16h45
9
img
Jouer du piano avec un troisième pouce © Imperial College London

Et si nous avions un troisième pouce ? Étrange question que se sont posée des neuroscientifiques à l'Imperial College London.

Des chercheurs et ingénieurs britanniques, dirigés par le professeur Aldo Faisal, ont voulu comprendre comment le cerveau humain pourrait s'adapter à l'utilisation de membres supplémentaires. Pour mener cette étude, ils ont développé un troisième pouce grâce à la robotique et l'ont testé sur un groupe de pianistes.

L'effet d'un onzième doigt sur le cerveau humain

La question initiale était de savoir si le cerveau humain pouvait s'adapter à l'utilisation d'un membre supplémentaire dans la réalisation d'une tâche qui nécessite des compétences réelles.

L'inspiration est venue de la fascination de l'humanité pour les personnages qui ont plusieurs membres, comme ceux que l'on trouve dans la mythologie indienne. L'étude consiste donc à accrocher un troisième pouce robotique au poignet et à le contrôler avec le pied. Les participants, qui ont formé un groupe de six pianistes expérimentés et de six débutants, ont pu apprendre à jouer avec les 11 doigts en seulement une heure.

Les chercheurs en ont déduit que le cerveau était bien capable de considérer ce onzième doigt comme une partie naturelle du corps. Autre surprise : la rapidité à s'adapter à ce troisième pouce n'était pas limitée aux joueurs expérimentés, ce qui démontre que nous sommes aussi en mesure d'apprendre à utiliser un membre supplémentaire dans une tâche qui nous est inconnue.

Quel est le but de cette étude ?

Les résultats de cette recherche peuvent être particulièrement utiles dans dans les industries aérospatiale et manufacturière, selon le professeur Faisal.

Ce sont en effet des secteurs où les gens travaillent dans des espaces confinés et pourraient tirer profit d'un membre supplémentaire pour plus de dextérité et de rapidité.

Par ailleurs, l'équipe de chercheurs annonce déjà la prochaine étape de cette étude, qui consiste à analyser le comportement du cerveau humain avec un bras robotique complet, qui pourrait être contrôlé par des signaux cérébraux plutôt que par le pied.

Source : Techxplore

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
7
Kratof_Muller
Bienvenue à Gattaca, le pianiste.
yam103
plutôt inutile, parce qu’en ce qui me concerne:<br />
Bombing_Basta
J’ai pensé direct à Gattaca aussi…<br /> «&nbsp;La question initiale était de savoir si le cerveau humain pouvait s’adapter à l’utilisation d’un membre supplémentaire dans la réalisation d’une tâche qui nécessite des compétences réelles.&nbsp;»<br /> J’imagine que c’est s’adapter à un nouveau membre post naissance car des gens avec 6 doigts aux mains il en nait tous les jours…<br /> Réalités Biomédicales – 4 Jun 19<br /> Les étonnantes capacités motrices de mains à six doigts<br /> Le fils (17 ans) et la mère (52 ans) ont six doigts à chaque main. Ils présentent ce que les spécialistes appellent une polydactylie. Ils ont un doigt supplémentaire, complètement développé, situé entre le pouce et l’index. Une équipe de chercheurs...<br /> De fait, la possibilité de disposer d’un doigt artificiel supplémentaire à chaque main est étudiée depuis plusieurs années par des roboticiens. Les données obtenues par cette étude pourraient permettre aux spécialistes en bioingénierie de développer des mains robotiques polydactyles. Les auteurs soulignent néanmoins qu’il reste à savoir comment contrôler en temps réel et intégrer plusieurs degrés de liberté supplémentaires pour disposer à l’avenir de capacités de manipulation augmentées. Des travaux qui nécessiteront assurément beaucoup d’intelligence et de doigté.<br />
Bombing_Basta
Tout dépend de ce qu’on en fait bien sûr .<br /> Cette étude indique donc que la présence d’un doigt supplémentaire, pleinement fonctionnel, a permis à ces sujets d’une même famille d’acquérir d’incroyables capacités de manipulation pouvant se révéler fort utiles.<br />
yam103
mmm… vu que mon comm peut-être mal interprété, je vais l’éditer.
Bombing_Basta
Du coup j’ai fait de même
Gweegoo
« Les résultats de cette recherche peuvent être particulièrement utiles dans dans les industries aérospatiale et manufacturière, selon le professeur Faisal. »<br /> C’est déjà bien connu qu’une personne par exemple en voiture s’identifie cerebralement à son véhicule comme une extension de soi-même… pour le meilleur et le pire … mais au-delà de cela, pourquoi penser uniquement à un doigt ou qqch qu’on a déjà plutôt qu’essayer qqch de radicalement nouveau venu du monde animal comme un sonar (et voir si le sujet saurait s’orienter comme une chauve souris).
Blackalf
@dredd message supprimé pour le motif message non constructif/hors-sujet.
kast_or
Ça donne un peu l impression que ces chercheurs «&nbsp;s’amusent&nbsp;» un peu plus qu autre chose. J ai lu l article de @Bombing Basta et la conclusion c’est que ce sixième doigt n est pas un handicap mais n apporte pas grand chose.<br /> Il doit bien y avoir des trucs plus funs à tester, genre la capacité à voir à 360° ou choses du genre
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Meta a construit un supercalculateur destiné à l'IA : il sera le plus rapide au monde
Link, l'implant de Neuralink d'Elon Musk, bientôt en test sur des cerveaux humains ?
Google aussi veut un casque de réalité augmentée, mais ce ne sera pas prêt tout de suite
Les premiers taxis volants 4 places arriveront en Europe avant 2025 (si tout va bien)
TV : le Filmmaker mode va être mis à jour pour utiliser les capteurs de luminosité ambiante
CES 2022 : Lenovo présente ses nouveaux PC portables Yoga et Legion
CES 2022 : capteurs multifonctions et hub modulaire NFC, Arlo rend sa gamme plus polyvalente
CES 2022 : MSI dévoile sa nouvelle gamme de PC portables pour joueurs et créatifs
CES 2022 : TP-Link lance une nouvelle gamme de produits domotiques compatible avec Apple HomeKit
Grâce à l'intelligence artificielle, Amazon a économisé 3 millions de tonnes d'emballages depuis 2019
Haut de page