Routeur 4G, routeur Wi-Fi, répéteur Wi-Fi ou prise CPL, comment améliorer votre débit Wi-Fi ?

03 mai 2021 à 13h26
16
Wifi © Shutterstock.com

À l'heure du très haut débit, en fibre ou en 4G, à l'heure de Netflix et de la Ultra HD, difficile de se contenter d'un réseau domestique instable, peu performant… Bref, pas à la hauteur. C'est un fait, les box des fournisseurs d'accès à Internet ne sont pas toujours dotées des dernières technologies, notamment en matière de Wi-Fi. Et quand bien même elles le seraient, elles restent souvent inadaptées à certains types de logements : murs épais, grande distance entre la box et l'ordinateur, ou encore environnement électromagnétique trop encombré... Il y a de très nombreuses raisons de ne pas se satisfaire de sa box.

Le meilleur routeur Wi-Fi

TP-Link Archer AX11000

Le meilleur routeur Wi-Fi

  • Excellentes performances Wi-Fi
  • Connecteur WAN 2,5 GbE
  • Switch 8 ports 1 GbE
Le meilleur routeur 4G

NETGEAR Nighthawk M1

Le meilleur routeur 4G

  • Un routeur vraiment nomade facile à transporter
  • Une excellente autonomie
  • Les fonctionnalités de NAS
Le meilleur répéteur Wi-Fi

Netgear EAX20 (AX1800)

Le meilleur répéteur Wi-Fi

  • Wi-Fi 6
  • 4 ports Ethernet Gigabit
  • Simplicité de configuration

Nous vous proposons ici plusieurs guides qui doivent vous permettre d'améliorer, parfois considérablement, le débit de votre réseau Wi-Fi, et donc votre confort d'utilisation.

1. Routeur Wi-Fi TP-Link Archer AX11000

TP-Link Archer AX11000 Le meilleur routeur Wi-Fi
  • Excellentes performances Wi-Fi
  • Connecteur WAN 2,5 GbE
  • Switch 8 ports 1 GbE
Le routeur Wi-Fi 6 par excellence

L'Archer AX11000 est une excellente solution réseau pour quiconque cherche à profiter d'un Wi-Fi de meilleure qualité qu'avec les diverses box de nos fournisseurs d'accès. Profitant des dernières innovations techniques, il autorise des performances de premier plan et exploite les spécificités de la norme Wi-Fi 6.

Le routeur Wi-Fi 6 par excellence

L'Archer AX11000 est une excellente solution réseau pour quiconque cherche à profiter d'un Wi-Fi de meilleure qualité qu'avec les diverses box de nos fournisseurs d'accès. Profitant des dernières innovations techniques, il autorise des performances de premier plan et exploite les spécificités de la norme Wi-Fi 6.

En matière de routeur Wi-Fi, le TP-Link Archer AX11000 est actuellement le produit le plus performant qu'il nous a été amené de tester.

Un routeur Wi-Fi 6 triple bande avec OFDMA

Estampillé gaming, le TP-Link Archer AX11000 est l'un des routeurs Wi-Fi les plus puissants du moment. Compatible avec la dernière norme Wi-Fi 6 , il est capable de délivrer des débits jusqu'à presque 11 Gbps.

Il parvient à atteindre une telle vélocité grâce à sa configuration triple bandes, alors que la plupart des routeurs ne proposent que du dual band. Nous avons ainsi une bande de fréquence 2,4 GHz capable d'offrir des débits jusqu'à 1148 Mbps et deux bandes de fréquence 5 GHz qui culminent chacune jusqu'à 4 804 Mbps.

Avec 12 flux disponibles, les technologies MU-MIMO et OFDMA de réduction du temps d'attente et de la latence quand plusieurs appareils communiquent en même temps avec le réseau, ainsi que le beamforming qui optimise le transport du signal vers nos appareils, le TP-Link Archer AX11000 embarque toutes les fonctionnalités permettant de profiter du meilleur Wi-Fi possible.

Un routeur orienté gaming

La connectique du routeur est tout aussi impressionnante : comptez 8 ports Ethernet LAN Gigabit pour connecter ses appareils en filaire et profiter d'une connexion plus stable. Le port WAN 2,5 Gbps s'assure de capter toute la bande-passante que votre connexion est capable de fournir.

Il est possible de prioriser des appareils pour qu'ils ne manquent jamais de débits au détriment d'autres appareils moins importants. Cela permet par exemple d'être certain de bénéficier des meilleures performances sur son PC ou sa console lorsque vous jouez en ligne.

Avec ses huit antennes et son esthétique gaming rouge/noir, le TP-Link Archer AX11000 ne passe pas inaperçu. Mais sa finition premium saura en faire un élément qui s'intégrera dans la pièce qui l'accueille.

2. Routeur 4G NETGEAR Nighthawk M1

NETGEAR Nighthawk M1 Le meilleur routeur 4G
  • Un routeur vraiment nomade facile à transporter
  • Une excellente autonomie
  • Les fonctionnalités de NAS
Le routeur 4G nomade grande autonomie

Le NETGEAR Nighthawk M1 est la référence des routeurs 4G nomades. Complet et performant, il brille par sa couverture réseau, délivre de puissants débits, bénéficie d'une bonne autonomie et offre une fonction de NAS. Son port Ethernet et sa fonction de délestage font aussi la différence sur la concurrence.

Le routeur 4G nomade grande autonomie

Le NETGEAR Nighthawk M1 est la référence des routeurs 4G nomades. Complet et performant, il brille par sa couverture réseau, délivre de puissants débits, bénéficie d'une bonne autonomie et offre une fonction de NAS. Son port Ethernet et sa fonction de délestage font aussi la différence sur la concurrence.

Pas de fibre à la maison ou besoin d'une connexion en déplacement pour le travail ou en voyage ? Alors le routeur 4G NETGEAR Nighthawk M1 est fait pour vous.

Un routeur 4G portable endurant

Il existe deux grandes catégories de routeur 4G : les modèles fixes et les modèles portables, qui peuvent être transportés n'importe où. Le très bon NETGEAR Nighthawk M1 fait partie de la seconde et s'impose comme une référence du marché.

Le routeur est compact et peut se glisser aisément dans une poche ou un sac. Sa batterie généreuse de 5 040 mAh offre une autonomie au-dessus de la moyenne de ce genre d'appareils et permet de bénéficier d'une connexion internet sans aucun câble.

Contrairement à bien d'autres routeurs 4G portables, le Nighthawk M1 met à disposition une connectique composée d'un port USB Type-A, d'un port USB Type-C, d'une prise Ethernet RJ45 et d'un emplacement pour carte microSD. Ce dernier permettant de l'utiliser comme un NAS mobile.

Le plus : la fonction de délestage

En termes de performances, le routeur prend en charge une vitesse jusqu'à 1 Gbps en téléchargement et jusqu'à 150 Mbps en upload. Deux bandes de fréquence, l'une 2,4 et l'autre 5 GHz, sont proposées, sous-divisées en quatre canaux pour éviter le phénomène d'encombrement.

Jusqu'à 20 appareils peuvent se connecter au routeur. L'écran couleur (non tactile) dont il est équipé permet de vérifier combien de devices sont appairés et affiche d'autres informations importantes : qualité du signal 4G, consommation data du mois en cours, niveau de la batterie…

Les fonctionnalités avancées sont nombreuses, entre contrôle parental, gestion VPN, ou encore l'option de délestage qui permet de combiner la connexion 4G à une connexion filaire ADSL ou VDSL pour bénéficier des la vitesse de la première et de la stabilité de la seconde.

3. Répéteur Wi-Fi NETGEAR EAX20 (AX1800)

Netgear EAX20 (AX1800) Le meilleur répéteur Wi-Fi
  • Wi-Fi 6
  • 4 ports Ethernet Gigabit
  • Simplicité de configuration
Le répéteur WI-Fi 6 haut de gamme

Compatible Wi-Fi 6, le répéteur WiFi mesh NETGEAR EAX20 brille aussi bien par ses performances que pour sa couverture du domicile. Et pour ne rien gâcher, il est facile à configurer, dispose de 4 ports Ethernet à 1 Gbps et profite de l'écosystème logiciel de NETGEAR.

Le répéteur WI-Fi 6 haut de gamme

Compatible Wi-Fi 6, le répéteur WiFi mesh NETGEAR EAX20 brille aussi bien par ses performances que pour sa couverture du domicile. Et pour ne rien gâcher, il est facile à configurer, dispose de 4 ports Ethernet à 1 Gbps et profite de l'écosystème logiciel de NETGEAR.

Les amplificateurs Wi-Fi ne sont pas toujours très efficaces pour se constituer un réseau sans fil étendu efficace. Les répéteurs sont bien plus pertinents pour cette tâche car ils ne se contentent pas de pousser le signal émis par le routeur : ils reproduisent le même signal que celui-ci.

Un répéteur Wi-Fi 6 au look de routeur

Le répéteur Wi-Fi NETGEAR EAX20 ressemble à un routeur ? C'est normal, il en a les performances. Compatible Wi-Fi 6, il supporte des débits jusqu'à 1,8 Gbps et gère un système dual band avec bandes de fréquence 2,4 et 5 GHz.

Qui dit Wi-Fi 6, dit MU-MIMO et OFDMA avec quatre flux pour la bonne distribution de la bande-passante entre les différents appareils connectés au réseau et la réduction de la latence.

Le répéteur offre une couverture jusqu'à 100 m² et est compatible avec tous les routeurs et box opérateurs du marché. Il est possible d'y connecter jusqu'à 20 appareils.

4 ports Ethernet

Le routeur utilise le même SSID que le routeur d'origine, si bien que vous n'avez qu'un unique réseau à gérer. Vos appareils passent du routeur au répéteur automatiquement en fonction duquel des deux lui délivrent les meilleures performances à un moment et dans un lieu précis.

Ce répéteur est aussi intéressant pour sa connectique digne de celle d'un routeur. Il dispose en effet de quatre ports Ethernet LAN Gigabit pour brancher et profiter d'une connexion plus stable sur un ordinateur, une Smart TV, une console de jeu, une box TV…

L'application NETGEAR WiFi Analyzer vous sera utile pour choisir le meilleur endroit du domicile où installer le répéteur et ainsi optimiser votre réseau.

4. Kit CPL Devolo Magic 2 WiFi next

Devolo Magic 2 WiFi next Choix de la rédac
  • Mise en œuvre simplissime
  • Excellente couverture réseau
  • Deux RJ45 par satellite Magic 2
Un des meilleurs kits CPL du moment

Très séduisante sur le papier, cette hybridation CPL / Wi-Fi se heurte dans la pratique à quelques limitations comme la dépendance du CPL à la qualité du réseau électrique ou les faibles débits du sans-fil selon devolo. Heureusement, la mise en place, la couverture et le côté pratique de l'ensemble rendent ce Magic 2 WiFi next attachant. Reste la question du prix bien sûr…

Un des meilleurs kits CPL du moment

Très séduisante sur le papier, cette hybridation CPL / Wi-Fi se heurte dans la pratique à quelques limitations comme la dépendance du CPL à la qualité du réseau électrique ou les faibles débits du sans-fil selon devolo. Heureusement, la mise en place, la couverture et le côté pratique de l'ensemble rendent ce Magic 2 WiFi next attachant. Reste la question du prix bien sûr…

La technologie CPL reste une bonne alternative au Wi-Fi dans certains cas pour profiter d'une bonne connexion internet à la maison. Et le Devolo Magic 2 WiFi next est l'un de ses meilleurs représentants.

Un système hybride CPL + Wi-Fi

La grande originalité de ce produit est qu'il combine à la fois le CPL et le Wi-Fi. Devolo est une marque reconnue en matière de CPL mais voit monter dangereusement la demande en équipement Wi-Fi et s'adapte donc au marché avec cette solution hybride.

Le but est d'utiliser une infrastructure CPL pour créer un réseau maillé (mesh) couvrant une surface étendue. La première est en charge d’acheminer la connexion quand les parois de la maison sont trop épaisses ou dans un matériau infranchissable pour le Wi-Fi, puis ce dernier prend le relais pour communiquer avec nos appareils.

Pratique et rapide

Les prises Devolo CPL Magic 2 WiFi next supportent des débits jusqu'à 2 400 Mbps, des performances au-delà de ce que proposent bien des routeurs.

La fonctionnalité d'Access Point Steering permet aux appareils de se connecter à la source qui peut lui fournir les meilleures performances, qu'il s'agisse d'un des modules Devolo Magic 2 WiFi next, du routeur ou de la box opérateur.

Dans ce kit, la connectique diffère selon la borne. L'une embarque deux ports Gigabit Ethernet LAN et l'autre un seul pour brancher des appareils en filaire.

Comment améliorer votre débit Wi-Fi

Sélection des meilleurs routeurs Wi-Fi

Vous cherchez à pallier les insuffisances de votre box, qu'il s'agisse de portée du Wi-Fi ou de fonctionnalités avancées ?

Nous avons sélectionné des routeurs Wi-Fi avec des qualité à faire valoir, et des produits orientés pour le jeu notamment.

Sélection des meilleurs routeurs 4G

La fibre n'arrive pas chez vous, mais vous disposez d'une antenne 4G à proximité de votre domicile ? Pourquoi ne pas vous laisser tenter par un routeur 4G pour avoir enfin accès au très haut débit.

Sélection des meilleurs répéteurs Wi-Fi

Vous êtes satisfait de votre box ou de votre routeur Wi-Fi, mais la configuration de votre logement empêche le signal d'arriver à un endroit précis ? Face à ce genre de problème, vous pouvez « mailler » votre domicile à l'aide d'un répéteur Wi-Fi.

Sélection des meilleures prises CPL

Allergique aux ondes ou simplement adepte du principe de précaution, vous ne souhaitez pas utiliser de Wi-Fi à votre domicile, mais il vous est impossible de tirer des câbles RJ45 dans toutes vos pièces… Il existe une alternative pour déployer le haut débit de votre box dans toutes vos pièces par le biais de prises CPL.

Comment choisir le bon matériel pour améliorer le débit de votre réseau Wi-Fi ?

Des routeurs parfois en avance sur les box

Si nombre de Français sont équipés d'une box à leur domicile, ils ne sont pas tous satisfaits des prestations des boîtiers des opérateurs locaux. Parmi les griefs les plus souvent entendus, un Wi-Fi peu performant et instable, des fonctionnalités qui demeurent souvent basiques, et une interface qui pourrait gagner en clarté et en modernité.

Les routeurs les plus récents, sans forcément opter pour le haut, voire le très haut de gamme, pallient certains de ces manques. C'est particulièrement le cas en matière de performance : alors que plusieurs routeurs se tournent désormais vers le Wi-Fi 6 (802.11ax, voir plus bas), les box sont, au mieux, cantonnées au Wi-Fi 802.11ac. Et encore : nombreuses sont les box en circulation à être limitées au Wi-Fi 802.11n. De même, la technologie MU-MiMo, dont disposent peu de box proposées par les FAI, se répand au contraire très rapidement sur les routeurs du marché.

Toujours dans le domaine du hardware, certains routeurs sont équipés d'un connecteur SFP+ pour permettre d'atteindre les 10 Gigabits en filaire. La présence de SoC à deux, voire quatre cœurs, cadencés à 1,5 GHz ou plus, permettent par ailleurs de gérer de manière intelligente les ressources à allouer, ou encore d'offrir une panoplie de fonctionnalités avancées.

Et dans ce domaine, les routeurs ont également souvent un temps d'avance sur les box, notamment en ce qui concerne les finesses dédiées au jeu vidéo en ligne. Certains routeurs proposent ainsi de véritables tableaux de bord qui affichent en temps réel l'utilisation de la bande passante par périphérique ou par application, le ping et d'autres paramètres encore.

De manière plus globale, c'est tout le QoS (pour qualité de service) qui est davantage exploité sur les routeurs que sur la box. Là où les interfaces des ASUS, Netgear et consorts vous permettent de prioriser et d'allouer finement la bande passante par périphérique, ou de contrôler les vitesses maximales en download comme en upload, les box se contentent souvent de fonctionnalités minimalistes, quand elles existent...

Sur les modèles les plus avancés, vous disposez d'un filtre dit géographique : vous pouvez choisir les serveurs auxquels vous connecter, afin de limiter la distance qui vous sépare de ces derniers et limiter ainsi les risques de latence trop importante. Vous pouvez même créer des listes blanches de vos serveurs favoris, ou au contraire des listes noires des serveurs à éviter.

Et si vous n'êtes pas joueur ? Le partage en local ou depuis l'extérieur des disques durs connectés aux routeurs, la présence d'un serveur multimédia (Plex par exemple), agrégation de liens... Certains modèles intègrent un VPN qui, dans certains cas, peut être hybride. Hybride ? Lorsque le VPN est paramétré au niveau du routeur, c'est tout le trafic réseau qui passe par le VPN. Problème : cela abaisse généralement les débits et ce, de manière importante. Un VPN hybride permet à l'utilisateur d'indiquer quel périphérique ou quel type de trafic doit passer par le VPN pour s'assurer que l'expérience de surf ou de jeu reste optimale.

Grâce à toutes ces fonctionnalités et à des performances souvent très supérieures, les routeurs relaient les box au rang de simple fournisseur de réseau. Et pour enfoncer le clou, certains constructeurs permettent même de s'authentifier sur le réseau des opérateurs. De quoi ranger définitivement la box dans son carton...

Le Beamforming, une vraie évolution

Alors que la tendance, aujourd'hui, est à l'économie et à la rationalisation, n'est-ce pas aberrant de constater que les antennes de nos boxs ou de nos routeurs diffusent sans distinction dans toutes les directions ? Les constructeurs se sont saisis de cette incongruité et utilisent désormais la technologie dite Beamforming. Il s'agit, vous l'aurez compris, de déterminer l'emplacement de votre périphérique (smartphone, console, PC portable...) pour envoyer un signal plus puissant dans sa direction, notamment grâce aux antennes directionnelles dont sont pourvus certains routeurs.

Le Beamforming promet également un signal plus stable et accessible depuis une distance plus importante, grâce à la focalisation du champ d'action.

Wi-Fi 6, kezako ?

Jusqu'à présent, les normes Wi-Fi, c'était 802.11b/g/n/ac... Mais ça, c'était avant. Avant que l'Alliance Wi-Fi ne se décide à simplifier son système et cherche à imposer une nomenclature nouvelle. Le Wi-Fi 802.11n devient ainsi Wi-Fi 4, le 802.11ac est renommé Wi-Fi 5, tandis que le Wi-Fi 6 pointe donc le bout de son nez.

Officiellement certifiée le 16 septembre 2019, la norme Wi-Fi 6 n’est que l’aboutissement de plus de 20 ans d’évolutions en tout genre.
Lire la suite

L'origine de ce changement ? Voir apparaître, éventuellement sous forme de logo, le type de Wi-Fi lorsque vous recherchez un réseau, afin de sélectionner le plus rapide. Ou de mettre en évidence les incohérences au sein d'une structure (routeur et smartphone en Wi-Fi 6, mais répéteur en Wi-Fi 5 par exemple).

En dehors de ces changements d'ordre informatif, qu'apporte le Wi-Fi 6 en matière de performances ? Selon l'Alliance Wi-Fi, des débits supérieurs de 40 % à ceux atteints en Wi-Fi 5 (802.11ac). Comment ? En généralisant la philosophie du Beamforming. Car même si la théorie diffère, le résultat escompté est une rationalisation du signal, qui doit correspondre aux besoins d'un ou plusieurs utilisateurs.

La théorie, c'est l'OFDMA (pour « Orthogonal Frequency Division Multiple Access »), une gestion avancée des sous-canaux qui permet d'attribuer un débit au plus juste de l'usage. Votre frère regarde Netflix en 4K pendant que vos parents surfent sur Facebook et que vous vous adonnez à votre jeu en ligne préféré ? Auparavant, tout le monde disposait du même quota. Avec le Wi-Fi 6, chaque usage disposera de son enveloppe débit.

De la même façon, le Wi-Fi 6 impliquera l'utilisation du MU-MiMo 8x8, contre 4x4 actuellement. De quoi attribuer une antenne dédiée à 8 périphériques différents. Chacun d'entre eux sera concerné par l'antenne qui pointe le mieux vers eux, afin d'optimiser les débits et les latences.

Autre nouveauté au programme : l'Uplink resource scheduler, qui permet d'organiser et prioriser les données à uploader par le routeur, afin d'éviter les engorgements. Autre façon de s'épargner des ralentissements désagréables : le « Spatial frequency re-use » ou « réutilisation des fréquences spatiales ». Le principe de cette technologie ? Minimiser les conflits entre appareils géographiquement proches et émettant sur la même fréquence. Une nouveauté qui devrait produire des effets particulièrement impressionnants en zones denses.

En début d'année, plusieurs acteurs ont présenté leurs avancées dans le domaine du Wi-Fi 6 : Intel, avec son Ice Lake, Qualcomm avec ses QCA6390 et surtout SnapDragon 855, ou encore MediaTek, qui a lui aussi annoncé une puce compatible 802.11ax.

Routeurs 4G : fixe ou mobile ?

La 4G couvre désormais une très large partie du territoire national. Et certaines zones qui ne connaissent pas encore l'ADSL2+ sont en revanche très bien pourvues en matière de réseau sans fil. C'est pourquoi certains utilisateurs choisissent de troquer la traditionnelle box contre un routeur 4G fixe, qui ressemblent bien souvent à des routeurs classiques.

Ce type de modèles coexistent donc à côté des routeurs mobiles, plus petits et dotés d'une batterie, qui ont vocation à offrir des prestations plus abouties qu'une simple connexion partagée avec son smartphone.

Ce qui va déterminer votre choix ? Vos besoins en matière de fonctionnalités (les routeurs fixes offrant, de ce point de vue, des prestations plus abouties) et en matière de mobilité (et dans ce domaine, les routeurs mobiles l'emportent naturellement).

Répéteur Wi-Fi ou amplificateur Wi-Fi ?

Mettons les choses au point d'entrée : un répéteur Wi-Fi n'est pas un amplificateur Wi-Fi ! Ce terme, souvent employé à tort n'est pas adapté. Car le répéteur ne fait que prolonger, répéter le signal, sans augmenter la bande passante, sans diminuer la latence, mais simplement en étendant la portée de votre box / de votre routeur, le tout, avec une légère perte qui plus est. Point d'amplification, donc.

Pour profiter au maximum d'un tel appareil, il faut s'assurer que la liaison avec le pourvoyeur du signal principal soit la meilleure possible, tout en le positionnant près de la pièce à arroser de Wi-Fi. C'est donc un compromis à trouver, compromis que seuls des tests de votre part permettront de trouver. La technologie de Beamforming est, en ce sens, d'une aide certaine.

CPL, avantages et inconvénients

Le courant porteur en ligne utilise le courant électrique pour faire transiter un signal numérique dans votre habitation. Alternative parfois préférée au Wi-Fi par les réfractaires aux ondes émises par box et autres routeurs, les prises CPL ont donc leurs partisans, mais aussi leurs détracteurs.

Le principal argument de ces derniers : les performances très aléatoires des produits, trop dépendants de la qualité du réseau électrique, ou encore de la configuration d'un logement. Une impression encore renforcée par la gourmandise des constructeurs, qui annoncent des débits théoriques souvent très éloignés de ce qui existe dans la réalité. Un argument qu'il est toutefois possible d'appliquer à certains routeurs Wi-Fi.

Afin de comparer les boitiers CPL, vous pouvez donc scruter les débits (théoriques, donc) : mais la conclusion simpliste qui consisterait à dire que celui qui offre les meilleures performances sur le papier sera quoi qu'il arrive le plus rapide n'est même pas correcte. Il en va de même avec un autre critère de sélection : la longueur maximale de câble, qui doit vous donner une portée là encore théorique du kit CPL.

Finalement, à quoi se fier ? Aux avis des utilisateurs, bien sûr, à la renommée d'une marque, évidemment, mais aussi à la capacité du kit à répondre à vos besoins : certains sont équipés de deux prises Ethernet Gigabit, d'autres sont pourvus d'une prise femelle qui permet d'éviter de monopoliser la prise électrique, et d'autres encore font également office de répéteur Wi-Fi…

Alexandre Schmid

Gamer et tech enthusiast, j’ai fait de mes passions mon métier. Diplômé d’un Master en RNG sur Hearthstone. Rigole aux blagues d’Alexa.

Gamer et tech enthusiast, j’ai...

Lire d'autres articles
Lire d'autres articles
Modifié le 03/09/2021 à 15h43
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
16
soaf78
Dommage que vous n’ayez pas inclus le Xiaomi Ax 1800 ou le 3600.<br /> Wifi 6, mesh… Et pour un prix imbattable
trollkien
Pour avoir possédé un Huawei B715S-23C (avant de le retourner à Amazon), ce que je peux dire est qu’il est qu’il n’est pas «&nbsp;le messie&nbsp;» comme dit sur pas mal de sites.<br /> Déjà la rom (non modifiable sauf bidouillage en fouillant sur internet) est celle d’un provider néeerlandais (ou autre pays de par la bas), avec par defaut une langue incompréhensible, mais en suivant un tuto on peut passer en anglais.<br /> Ensuite, même si il capte la 700mhz (mauvaise idee en rural), il ne fait pas l’agrégation 700+1800+2600, donc l’intéret 4g++ tombe à l’eau.<br /> En 700+1800 ou 700+2600 (en rural) c’est la cata…<br /> En 1800+2600, c’est mieux, mais complètement instable en terme de débit, ping et de très régulières coupures…<br /> Au final, ca a été moins bien que mon ancien routeur nomade ou mon ancien telephone quand le routeur a rendu l’ame.<br /> Sans antenne extérieure ce produit n’a aucun sens, et encore.<br /> Pour finir, je ne comprends par pourquoi les routeurs nomades sont si chers, rarement en (petite) promo, car ils n’ont que peu évolué ces dernieres années, et pour la plupart captent maintenant de facon identique, voir moins bien que des téléphones apacher récents.<br /> Je voulais m’acheter le tplink M7650 (4g+ sans 700 car contre productif dans mon cas) et je trouve abusé de devoir mettre 180€ dans un produit monotache qui n’apporte actuellement rien de plus qu’un bête téléphone, tant en qualité réseau ou batterie
OverHead
perso avec ma freebox mini 4K le wifi était catastrophique et avec le confinement et le télétravail il me fallait quelque chose de plus efficace, meme si j’ai de l’éthernet partout chez moi. Je ne voulais pas galérer non plus à acheter un routeur super cher pour mon utilisation basique et à paramétrer un truc compliqué (meme si je bosse dans l’IT). J’ai donc acheté un boitier tplink (TP-Link Répéteur WiFi(RE650), Amplificateur WiFi AC2600). C’est plutot plug n play, ca remplace le wifi de la freebox et la plus aucune coupure pendant les visio, le wifi est de qualité, c’est pas un débit de malade mais pour ca j’ai l’éthernet et ca me suffit largement pour faire des visio sans soucis pour un temps de paramétrage inférieur à 10 min et aucune complication. Franchement je ne regrette pas du tout mon achat
REMI_77
Je n’utilise plus le wifi des boxs depuis 2 ans. L’avantage quand vous changez d’opérateur, le réseau ne change pas. J’ai pris les Tenda MW6 en 2 exemplaires, les deux reliés en Ethernet chez moi, et en simple répéteur du premier chez ma compagne: Très bien pour une utilisation classique… Et moitié moins cher que netgear… Certes, il n’y a pas de contrôle parental… et l’appli est sommaire. Mais l’essentiel est là !
Garden_Dwarf
Pour le CPL, je suis passé par plusieurs modèles de plusieurs marques connues … pour aboutir finalement à une installation Devolo (DINrail dans le tableau électrique + prises CPL, tout en 1200+).<br /> Depuis, plus aucun souci et une vitesse que je n’ai jamais atteint avec les autres marques.
ld9474
Sincèrement le CPL j’ai tenté à plusieurs reprises et ca fini toujours par ne plus marcher sans que l’on sache véritablement pourquoi. Un peu comme les imprimantes sans fil ! Je précise que j’ai une installation électrique moderne.<br /> Quand on regarde le prix du CPL ce n’est pas donné au final !<br /> Du coup ma solution: Un routeur 4G (et oui je n’ai ni ADSL ni Fibre), des câbles Ethernet, pour le bureau, les télés et tous les appareils connectés fixes !. Et mon seul routeur 4G suffit pour alimenter tout ceux qui sont mobiles, la 4G faisant le goulot d’étranglement.
sebzuki
A ce niveau de prix (200€) il faut considérer le TP link Archer Ax6000 !<br /> Portée de dingue, sable et débit à la hauteur, heureux depuis 1 an avec
Baxter_X
Perso, je n’utilise plus de matos fournit par les FAI. J’ai mis en frontal mon ASUS rt-86u qui a remplacé ma Box Bouygues. couverture et débit Wifi bien supérieurs ainsi que les fonctionalités bien plus abouties.
Goodbye
Vous auriez un kit CPL Wi-Fi a conseiller ? Non car en fait le problème du Wi-Fi Mesh dans beaucoup de maison recente , c’est qu’il regle pas le problème … pour la simple et bonne raisons que les dalles avec plancher chauffant sont toute isolé avec une couche d’alu (ou autre composant mais ça y ressemble) du coup j’ai beau avoir les antennes les plus puissantes en haut , rien ne passe en bas…<br /> Je cherche dont un kit cpl qui pourrait Mesh avec mon Wi-Fi actuelle (un routeur asus a 6 antennes)
_DARKWOLF_1_1
Goodbye:<br /> Vous auriez un kit CPL Wi-Fi a conseiller<br /> J’ai opté depuis quelques années pour un TP-Link TL-WPA8630P. J’ai une maison sur 4 étages, donc je craignais le pire d’un point de vue perte. Mais ça va, j’ai tout en haut du 50Mo, WiFi et RJ45.<br /> C’est plus que correct pour le télétravail, les jeux, le streaming…
Highmac
Mes deux répéteur Netgear AC1200 ne fonctionnent pas avec la Livebox 5.<br /> Alors qu’ils fonctionnaient très bien avec la box NB6 de SFR.<br /> D’ailleurs il y a aussi le wifi de mon système photovoltaïque Solax qui n’est pas reconnu par la Livebox 5 et qui fonctionnait aussi parfaitement avec la box NB6 SFR.
alabifr
C’est bien toutes ces solutions sans fil.<br /> Mais quelques lignes pour rappeler que la<br /> Meilleure qualité de transmission, c’est toujours<br /> Le filaire, est que c’est également le moins cher.<br /> Je connais des personnes qui se plaignent que leur<br /> Ordinateur « rame »avec un récepteur Wi-Fi à deux balles , et qui ne veulent pas entendre parler de<br /> l’ethernet. Chez moi, tout ce qui peut être en filaire, l’est, et je le conseille à tout le monde, quitte à faire des efforts pour passer 20 mètres de fil.<br /> Bref, il aurait été bon de rappeler que le WiFi n’est à<br /> Privilégier que pour les appareils dépourvus d’une prise RJ45
tux.le.vrai
Effectivement, comment cet article peut ne pas rappeler l’intérêt d’un cable RJ45 ?<br /> Plus fiable,<br /> Plus rapide,<br /> Pas d’ondes (quand je vais chez des amis et que je vois le couffin à coté de la box qui balance les émissions tv en wifi et en continu !)<br /> Plus sécurisé<br /> et BEAUCOUP MOINS CHER<br /> ça donne a réfléchir non ?
pocketalex
Moi j’ai tiré un cable ethernet cat 7 de la box du salon (RDC) à mon bureau (1er étage) et j’ai rajouté un routeur Asus ZenWifi Ax pour arroser proprement le 1er et le 2e étage.<br /> Je n’ai pas fait de mesh ou d’extension wifi mais plutot un nouveau wifi, indépendant, afin de séparer l’usage perso/famille (Wifi box) et l’usage pro (Asus)<br /> L’ordinateur est relié en filaire au routeur, je suis donc cablé sur tout pour mes usages pro : accès internet, accès au NAS. … Et le wifi pour les autres appareils qui ne font que du surf ou de la lecture vidéo<br /> Tout ça pour dire que c’est surement compliqué de tirer un cable réseau, mais cela reste incontestablement la meilleure solution, donc celle à envisager en priorité<br /> Important aussi : si l’on tire une nouvelle ligne dans les murs, prévoir de quoi remplacer le cable facilement (goulotte, etc). C’est pas mal d’anticiper sur l’avenir.
Fata
Venir parler d’un câble RJ45 dans un article qui parle d’optimisation de wifi c’est un peu comme venir vanter la vitesse d’une Ferrari dans un comparatif de VTT.
ld9474
Bonjour,<br /> petite question. J’ai fini par tout cabler chez moi (la fibre étant normalement pour bientôt) et en vous lisant je vois que beaucoup prennent des routeurs pour dispatcher. Quel est l’interêt d’un routeur par rapport à un switch?
Bibifokencalecon
La question a été posée il y a un petit bout, mais je vais tenter d’y répondre <br /> Lorsque l’on souhaite câbler en Ethernet la quasi-totalité de ses machines, il n’y a qu’une solution. Étendre le nombre de ports Ethernet via un routeur ou un switch (1 ou plusieurs). Et un (bon) routeur fait aussi «&nbsp;switch&nbsp;». C’est un mode de configuration souvent appelé «&nbsp;Bridge&nbsp;».<br /> La box (modem-routeur) ou le routeur principal sert de «&nbsp;Master&nbsp;» (si la personne préfère avoir son propre routeur). C’est lui qui coordonne réellement les autres appareils à travers des fonctionnalités avancées (sécurité, priorité entre machines, etc.). Un switch ou un routeur basculé en mode switch n’agira qu’en «&nbsp;Slave&nbsp;», c’est à dire que son rôle est seulement d’étendre le nombre de ports Ethernet (et donc la couverture filaire).<br /> Au final, que ce soit un Switch ou un Routeur connecté, ils feront donc la même chose. C’est une question de choix entre budget ou réutilisation d’un ancien routeur. On peut trouver de bon routeurs à 16 ou 24 ports pour 100-150$. Et c’est souvent «&nbsp;mieux&nbsp;» d’opter pour cette solution si toute la maison est câblée en Ethernet.<br /> Parfois, la personne préfère s’orienter vers un second routeur car celui-ci peut alors étendre autant le nombre de port Ethernet (6 ports en général) que la couverture Wifi. Mais cela dépend de la configuration et des besoins de l’utilisateur.<br /> Dans mon cas, j’ai opté pour 2 routeurs modernes car si mes appareils principaux (consoles, NAS, TV, PC) sont connectés en Ethernet, les autres appareils (laptop, imprimante, tablette, smartphone) sont connectés au Wifi. Et cela m’évite d’avoir à construire un réseau Mesh (coûteux mais plutôt performant) ou d’avoir des répétiteurs Wifi partout (économique mais une solution qui dégrade les performances). Et j’ai abandonné les kits CPL parce que le débit et la stabilité n’étaient finalement pas meilleurs que ceux fournis à travers mon Wifi 6/AX.
ld9474
Merci pour votre réponse. Si je résume, si c’est juste pour multiplier les prises router ou switch c’est pareil, ce qui m’arrange bien.
Bibifokencalecon
Oui, c’est une excellente analogie. Un switch est l’équivalent d’une multiprise
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page