Test du répéteur Mesh Wi-Fi 6 Netgear EAX20 : le sans-fil ultra-rapide, l'Ethernet en plus

07 mars 2022 à 10h30
0
Test Netgear EAX20 © Alexandre Schmid pour Clubic
© Alexandre Schmid pour Clubic

Le Wi-Fi, c'est vraiment super. Sans fil, de plus en plus rapide, de plus en plus loin… sauf dans la chambre du fond, ou derrière le mur porteur, etc. Le Wi-Fi c'est bien surtout quand s'est partout, d'où notre test du jour, le répéteur Netgear EAX20. Vaut-il l'investissement ?

Plus haut de gamme que le Netgear EAX15 que nous vous avions déjà testé, le répéteur Wi-Fi Netgear EAX20 présente à première vue des spécifications techniques assez similaires : compatibilité avec la norme Wi-Fi 6 et un support de débits théoriques jusqu'à 1800 Mbps.

Mais celui-ci à la particularité d'offrir 4 ports ethernet pour équiper, par exemple, la petit chambre du fond en bureau pour vos sessions de télétravail – ou pour un peu de jeu, ne soyons pas si sérieux.

Voyons ensemble comment ce Netgear AX1800 tire son épingle du jeu, est-il la bonne solution pour rajouter du réseau à votre réseau ?

Netgear EAX20 - AX1800
  • Une très bonne couverture
  • De bons débits
  • 4 ports Ethernet Gigabit
  • Simplicité de configuration
  • Fonction mesh
  • Un prix élevé pour un simple répéteur
  • Un design imposant
  • L'app pauvre en fonctions

Fiche technique Netgear EAX20 - AX1800

Résumé

Norme(s) Wi-Fi
802.11ax
Double Bande
Oui
Cryptage
WPA3
Wi-Fi Mesh (Réseau maillé)
Oui
Taux de transfert
1800 Mbit/s

Spécifications techniques

Norme(s) Wi-Fi
802.11ax
Double Bande
Oui
Connecteurs
Ethernet (x4)
Antenne(s)
Oui
Antenne(s) Amovible(s)
Non
Cryptage
WPA3
Wi-Fi Mesh (Réseau maillé)
Oui
Taux de transfert
1800 Mbit/s
Prise de courant intégrée
Non

Caractéristiques physiques

Hauteur
241,7mm
Largeur
169,5mm
Profondeur
63,4mm
Poids
504g

Un répéteur imposant mais sobre, mais imposant

Pour un répéteur Wi-Fi, le Netgear EAX20 adopte des dimensions imposantes de 241,7 x 169,5 x 63,4 mm, presque dignes de celles d'un routeur.

Test Netgear EAX20 © Alexandre Schmid pour Clubic
Il est plus difficile de trouver une place au EAX20 que pour un autre répéteur Wi-Fi © Alexandre Schmid pour Clubic

En cause, sa connectique généreuse avec la présence de pas moins de quatre ports Ethernet Gigabit (1000 Mbps).

La prise d'alimentation se trouve juste à côté, tout comme le bouton reset.

Test Netgear EAX20 © Alexandre Schmid pour Clubic
On voit rarement 4 ports Ethernet sur un répéteur Wi-Fi. © Alexandre Schmid pour Clubic

La touche WPS, pour appairer facilement le répéteur, au routeur sans avoir besoin de passer par l'application mobile se trouve quant à elle à l'avant, en-dessous des six LED de statut.

Malgré quelques lignes de design qui apportent plus de perspective et évitent d'avoir affaire à une simple boîte, le répéteur adopte une esthétique sobre avec une robe tout en noir.

Test Netgear EAX20 © Alexandre Schmid pour Clubic
S'il y a un problème de connexion, on le sait d'abord ici. © Alexandre Schmid pour Clubic

Une mise en route simple et rapide

La manière la plus simple de configurer le répéteur Netgear EAX20 est de passer par l'application mobile Nighthawk, disponible sur Android et iOS. Comme à chaque fois avec Netgear, il faut commencer par se connecter à son compte, une étape dont on se passerait bien mais à laquelle tient la marque. Il est possible d'utiliser les mêmes identifiants que pour l'application Orbi, la gamme orientée réseau maillé du fabricant.

Test Netgear EAX20 © Alexandre Schmid pour Clubic
L'app nous guide pas à pas. © Alexandre Schmid pour Clubic

Nous sommes ensuite invités à choisir le type d'équipement à paramétrer, ainsi qu'à suivre les différentes étapes qui s'affichent à l'écran. L'appli demande de choisir un réseau 2,4 GHz et un autre 5 GHz pour en étendre la portée, même s'il s'agit du même réseau combinant les deux bandes de fréquence.

Test Netgear EAX20 © Alexandre Schmid pour Clubic
Réseaux 2,4 et 5 GHz sont gérés indépendamment. © Alexandre Schmid pour Clubic

Les manipulations sont faciles à réaliser, et le temps d'attente pour que le répéteur se connecte au réseau domestique est assez court. Notez que chaque appareil géré via l'application Nighthawk nécessite son propre mot de passe pour accéder aux options.

Test Netgear EAX20 © Alexandre Schmid pour Clubic
La connexion entre le routeur et le répéteur est assez rapide. © Alexandre Schmid pour Clubic

Une application avare en fonctionnalités

N'espérez pas régler tous les paramètres avancés du répéteur depuis l'application, celle-ci n'est pas bien riche en options. Elle permet de consulter le mappage du réseau domestique, de vérifier quels appareils sont connectés au répéteur, ou encore de réaliser un speedtest pour mesurer ses débits. L'outil connecté est celui de Ookla.

Une section nous donne également un aperçu de la qualité du signal qui circule, de l'état du réseau et des interférences de canaux. Des informations qui ne sont pas toujours affichées chez la concurrence. Ensuite, nous avons les paramètres Wi-Fi pour chaque bande de fréquence, qui se résument au SSID, au partage du Wi-Fi et au choix de la méthode de sécurité WPA.

Vous l'avez compris, on ne peut pas aller bien loin avec cette app Nighthawk. Il faut donc passer par l'interface web pour vraiment personnaliser son expérience. Elle est disponible à l'adresse URL suivante http://mywifiext/wifiSettings.html quand vous êtes connecté au même réseau Wi-Fi que le répéteur.

Test Netgear EAX20 © Alexandre Schmid pour Clubic
Le dashboard de l'interface web. © Alexandre Schmid pour Clubic

Depuis cette interface, l'utilisateur a la possibilité de basculer du mode répéteur Wi-Fi et au mode point d'accès, et inversement. L'on peut aussi activer le MU-MIMO et le Smart Connect, désactivés par défaut. Le premier va laisser l'équipement réseau communiquer avec plusieurs appareils connectés à la fois, et donc améliorer les performances de la connexion. Le second va diviser le réseau 5 GHz en deux bandes de fréquence 5 GHz, et vos appareils utiliseront celle la plus adaptée sur le moment. Vous devrez pour cela utiliser le même SSID et le même mot de passe pour chaque bande de fréquence.

Test Netgear EAX20 © Alexandre Schmid pour Clubic
On aurait aimé avoir ces options depuis l'application. © Alexandre Schmid pour Clubic

Si le Netgear EAX20 est configuré en mode répéteur, l'interface web propose de mettre en place un accès planifié (avec choix des jours et des horaires d'activité). Il ne sera pas possible d'effectuer une configuration par appareil afin de ne viser que les terminaux des enfants par exemple, ce qui n'en fera pas un outil de contrôle parental.

Test Netgear EAX20 © Alexandre Schmid pour Clubic
Le mode parental est... rudimentaire. © Alexandre Schmid pour Clubic

Les paramètres de réseau invité sont tout ce qu'il y a de plus classiques, nous les passons donc rapidement pour nous attarder plutôt sur la technologie FastLane. Par défaut, le routeur communique avec le répéteur à la fois sur les bandes de fréquence 2,4 et 5 GHz, tout comme le répéteur avec les terminaux de la maison. Avec FastLane, nous est donnée la possibilité d'utiliser exclusivement l'une des deux bandes pour le signal entre le routeur et le répéteur, et l'autre pour les échanges entre le répéteur et les périphériques. C'est à l'utilisateur de choisir s'il préfère avoir recours au 2,4 ou au 5 GHz pour ces deux cas.

FastLane peut aider à booster les performances de débits mais n'est pas adapté à toutes les dispositions de domicile. Il faut bien garder en tête que les bandes de fréquence 2,4 et 5 GHz sont complémentaires, la première offrant une portée du signal généreuse et l'autre s'essoufflant vite avec la distance mais pourvoyant des débits élevés à courte portée. En fonction de la configuration des pièces et de l'emplacement des différents terminaux, FastLane peut donc rendre la connexion instable.

Test Netgear EAX20 © Alexandre Schmid pour Clubic
Le FastLane peut être utile si l'emplacement du routeur et du répéteur est optimisé pour. © Alexandre Schmid pour Clubic

Le Netgear EAX20 ne déçoit pas sur l'essentiel

La taille du Netgear EAX20 lui permet d'embarquer deux antennes internes, contre une seule sur le Netgear EAX15 plus compact. Pour le reste, nous sommes sur des spécifications techniques similaires avec une compatibilité Wi-Fi 6 et des débits pouvant atteindre 1800 Mbps en cumulé dans les deux cas : 600 Mbps sur la bande de fréquence 2,4 GHz et 1200 Mbps sur celle de 5 GHz.

On retrouve aussi les technologies OFDMA, le MU-MIMO quatre flux et le support du canal 160 MHz. Le Netgear EAX20 peut être utilisé comme un répéteur mesh si lui on attribue le même SSID que celui du routeur ou de la box internet du FAI. Il intègre alors un réseau maillé qui ne requiert pas à l'utilisateur de changer manuellement de réseau lorsqu'il se déplace dans le domicile, ce qui peut provoquer une expérience très frustrante avec les appareils mobiles notamment.

Les terminaux basculent donc automatiquement d'une connexion avec le routeur à une connexion avec le répéteur, et vice-versa. Ce changement de source de signal Wi-Fi ne se fait pas instantanément. De ce que nous avons constaté, il faut environ entre 3 à 5 secondes aux périphériques pour passer de l'un à l'autre, ce qui peut couper brièvement le visionnage d'une vidéo par exemple.

Test Netgear EAX20 © Alexandre Schmid pour Clubic
Couverture, mesh, débits : le Netgear EAX20 a tout bon. © Alexandre Schmid pour Clubic

En termes d'extension de couverture, le contrat est rempli pour le Netgear EAX20, qui effectue parfaitement son rôle. Le répéteur nous a permis de bénéficier d'une connexion de très bonne qualité dans ce qui était avant une zone blanche du domicile, depuis laquelle on ne pouvait pas recevoir de signal Wi-Fi de la box.

Dans une zone grise, qui jouissait d'une connexion de piètre de qualité, le répéteur Wi-Fi de Netgear a fait exploser les débits, qui ont été multipliés par 17. Dans cette pièce, il pouvait être difficile de regarder des vidéos en bonne qualité, les pages ne se chargeaient pas toujours très vite lors d'une navigation web, et le cloud gaming était purement exclu. Avec le EAX20, nous avons retrouvé des performances proches de celles que l'on peut mesurer lorsque l'on est à quelques mètres de la box internet.

Netgear EAX20 : l'avis de Clubic

Le Netgear EAX20 est un répéteur Wi-Fi qui nous a convaincu par ses excellentes performances. Il permet d'étendre grandement la couverture Wi-Fi du domicile, de procurer une connexion à internet à des zones qui n'en bénéficiaient pas et de considérablement augmenter les débits là où le signal avait du mal à passer. La fonctionnalité mesh est aussi bien pratique pour ne pas avoir à changer de réseau manuellement avec ses appareils mobiles.

Mais avec un tarif qui peut dépasser celui de certains routeurs et kits mesh entrée et milieu de gamme, le Netgear EAX20 n'est clairement pas un produit accessible à toutes les bourses. Il est certes un peu plus performant que le Netgear EAX15 et dispose de 4 ports ethernet, mais la différence de prix ne sera pas forcément justifiée pour bien des utilisateurs. On regrette aussi que l'app Nighthawk ne soit pas plus complète, obligeant à se connecter depuis l'interface web pour modifier la plupart des paramètres.

Enfin, nous en parlions plus haut, la présence de quatre ports Ethernet est une caractéristique plutôt rare, qui offre un vrai plus au produit et, in fine, à l'utilisateur.

8

Compatible Wi-Fi 6, le répéteur Netgear EAX20 brille aussi bien par ses performances que par sa couverture du domicile. Et pour ne rien gâcher, il est facile à configurer, il dispose de quatre ports Ethernet à 1 Gbps et peut-être configuré au sein d'un réseau maillé pour faciliter la transition de réseau des appareils mobiles.

Les plus

  • Une très bonne couverture
  • De bons débits
  • 4 ports Ethernet Gigabit
  • Simplicité de configuration
  • Fonction mesh

Les moins

  • Un prix élevé pour un simple répéteur
  • Un design imposant
  • L'app pauvre en fonctions
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Les nouveaux chipsets AMD pour Ryzen 7000 (Zen4) devraient être dévoilés sous peu
La carte graphique Gigabyte GeForce RTX 3070 en promo chez RueDuCommerce
Acer dévoile de nouveaux écrans 3D stéréoscopiques sans lunettes SpatialLabs View
Le futur des cartes SD s'annonce avec la norme SD 9
Voilà un prix très attractif pour ce PC Oled de 14
Toujours plus : la première mémoire DDR5 avec des ventilateurs RGB !
Acer lance une flopée de nouveaux laptops dont un Swift 3 OLED, sous la barre des 1000 euros
Faites des économies en achetant le SSD Crucial P5 Plus en promo chez Amazon
Le Chromebook Acer 15,6
Ressuscitez votre Game Boy original avec ce kit pour Raspberry (et gagnez la couleur en passant)
Haut de page