Intel : pas de processeur en 10 nm avant 2022, le 14 nm encore au programme pour deux ans

le 26 avril 2019 à 20h26
0
processeur noname

Chez Intel, le 14 nm a encore de beaux jours devant lui. D'après nos confrères de Cowcotland (via TweakTown), le fondeur californien s'apprêterait à repousser une fois encore le lancement des premières gammes de processeurs 10 nm à 2022. Cette nouvelle, un brin décevante, intervient après la présentation des designs Sunny Cove en décembre et Foveros en mars, tous deux basés sur le process 10 nm.

Lancé en 2015, avec la génération Skylake, la gravure en 14 nm n'en finit plus de vivoter chez Intel, quitte à forcer le fondeur à multiplier les « + » pour convaincre le chaland que sa technologie continue bien d'évoluer. Dans les faits, Intel multiplie surtout les cores et hausse les fréquences de ses processeurs pour les maintenir à jour. Une stratégie adoptée par AMD il y a quelques années, mais qui affiche rapidement ses limites, notamment en termes de consommation.

Un seul processeur Intel gravé en 10 nm


Pour l'heure, un seul processeur gravé en 10 nm a pu voir le jour chez Intel : le Core i3-9121U, rappelle Cowcotland. Il s'agit d'une puce basse consommation (15 Watts de TDP) limitée à deux cores et 4 threads. Rien de particulièrement ébouriffant donc, mais les présentations successives des designs Sunny Cove et Foveros laissaient entendre qu'Intel s'en tiendrait dorénavant à son planning pour lancer sous peu des gammes gravées en 10 nm. Si l'on en croit les documents publiés par TweakTown, il n'en est rien.

process-10-nm-intel.jpg


process-10-nm-intel-2-1.jpg

D'après les feuilles de route dénichées par le site spécialisé, Intel maintiendrait à flots sa gravure en 14 nm pendant encore deux ans, tandis que le 10 nm n'arriverait pas avant 2021, voire 2022... Si tant est qu'il arrive tout court.

Et si Intel laissait finalement tomber le 10 nm ?


Et pour cause, à force de repousser le lancement effectif de puces 10 nm, Intel pourrait finir par passer carrément à la vitesse supérieure pour adopter un procédé en 7 nm, comme AMD. Une hypothèse que l'on avait perdue de vue ces derniers mois, alors que le fondeur semblait sur le point d'engager pour de vrai les hostilités avec le 10 nm, mais qui resurgit à la vue des tableaux partagés par TweakTown.

Reste toutefois que le 10 nm représente un investissement massif pour Intel, qui aura peut-être des scrupules à passer directement sur un procédé différent sans l'avoir amorti un minimum au préalable... Qui vivra verra.

Modifié le 24/05/2019 à 11h30
Mots-clés :
Processeurs Intel
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

General Motors envisage... un Hummer 100% électrique
Les vélos et trottinettes électriques bientôt légales dans l'état de New York
Radar 360° et caméra arrière, Damon pousse l'innovation sur ses motos électriques
Dr.Mario World arrive le 10 juillet sur iOS et Android
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Selon Kuo, Apple proposerait à nouveau un smartphone compact en 2020
RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge
Salon du Bourget - Drones : Dassault et XSun présentent un prototype autonome à alimentation solaire
Test du Jabra Elite 85h : un casque Bluetooth performant dans tous les domaines
Libra : ce qu'il faut savoir sur la cryptomonnaie annoncée de Facebook
scroll top