Bientôt des processeurs AMD dans les Mac ?

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
11 février 2020 à 13h35
0
MacBook Pro 2018
© quangmooo / Shutterstock

Client fidèle, très fidèle, d'Intel depuis le milieu des années 2000 et sa migration sur des processeurs x86, Apple envisagerait bientôt de proposer des Mac animés par des processeurs AMD.

On le sait, Apple collabore déjà depuis des années avec AMD pour équiper ses Mac en cartes graphiques dédiées. Ce que l'on sait aussi, c'est que la firme à la pomme reste accrochée à Intel comme une moule à son rocher depuis des années pour équiper ses ordinateurs en processeurs... une réalité qui pourrait toutefois être amenée à évoluer dans un avenir proche.

Des Mac bientôt entièrement motorisés par AMD ?

Si l'on en croît des bribes de code découvertes dans la dernière bêta de macOS (MacOS 10.15.4 Beta 1), Apple réfléchirait en effet à intégrer des processeurs AMD à ses prochains ordinateurs. Le code découvert fait expressément mention de plusieurs générations de puces AMD... et pour une fois, il ne s'agit pas que de GPUs.


EgOZWhnsCVdz5SOW.jpg
via TechPowerUp

Parmi les noms listés par Apple : « Picasso », « Renoir » ou encore « Van Gogh ». Rien de très pictural ici, il s'agit très prosaïquement des noms de code de trois générations d'APUs concoctés par AMD. Picasso renvoie ainsi aux processeurs avec partie graphique Vega intégrée de troisième génération (comme le Ryzen 7 3700U par exemple) et Renoir à la génération de puce suivante, attendue dans les prochains mois sur le marché. Cette dernière a pour rappel été dévoilée par AMD durant le dernier CES et comporte notamment le fameux Ryzen 7 4700U. S'il tient ses promesses, il pourrait faire très mal à Intel sur laptop.

Renoir : la génération de processeurs AMD qu'Apple attendait ?

Pour Apple, AMD semble devenir peu à peu une option à étudier de près en matière de processeur. Et pour cause, la quatrième génération d'APUs de la marque, Renoir, devrait être en mesure de rivaliser pour de bon avec Intel sur le terrain des performances, mais aussi de la consommation. Cette nouvelle génération d'APUs (puces regroupant à la fois une partie CPU et une partie GPU) profitera en effet de la gravure en 7 nm de TSMC et de l'architecture ZEN 2 d'AMD. Elle partira donc sur les mêmes bases technologiques que les processeurs de bureau Ryzen de troisième génération, qui ont fait beaucoup d'ombre à l'offre d'Intel ces derniers mois.


Autre avantage pour ces puces : leur partie GPU Vega relativement musclée, efficace en gaming léger et en multimédia avancé. Parfait pour animer de futurs MacBook Pro, par exemple. D'autant plus qu'AMD propose parallèlement sa technologie SmartShift, qui permet de commuter de manière dynamique entre l'iGPU (partie GPU intégrée au processeur) et un éventuel GPU dédié. L'idée étant alors de limiter la consommation énergétique sur des tâches ne nécessitant pas le recours à toute la puissance de calcul d'un GPU dédié.

Source : TechPowerUp
Modifié le 12/02/2020 à 13h05
24
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top