Même refroidi à l'azote, le Ryzen 3000 n'atteint pas la fréquence boost annoncée

Nathan Le Gohlisse Contributeur
02 octobre 2019 à 11h45
0
AMD-Ryzen7.jpg
Crédits : Tom's Hardware

Nouvel épisode dans le feuilleton Ryzen 3XXX. En dépit de la mise à jour de BIOS déployée par AMD pour corriger le problème de sous-cadençage de ses nouveaux processeurs en boost, les problèmes persistent. Testé sous azote liquide par Tom's Hardware, un Ryzen 7 3700X n'atteint toujours pas automatiquement les 4,4 GHz promis par sa fiche technique.

Pour mener à bien ce test, le média américain s'est équipé d'une carte-mère ASRock X570 Taichi, avec BIOS mis à jour et mémoire vive en DDR4-2133 (les réglages des barrettes sont laissés volontairement par défaut). L'alimentation est, pour sa part, assurée par un bloc Enermax Maxtytant 1250W, suffisamment efficace pour maintenir des fréquences élevées et stables. Quant au refroidissement du CPU, il se base sur un fût pour azote liquide 8ECC Beast LN2 et sur de la pâte thermique Thermal Grizzly LHe, très capable lorsque l'on passe sur des températures négatives. Le logiciel utilisé pour les tests de fréquences sur ce Ryzen 7 3700X est enfin le très apprécié CineBench R15.

Un processeurs encore limité à « seulement » 4,35 GHz

Pour avoir un outil de comparaison, Tom's Hardware a commencé par utiliser un système de watercooling AIO classique : l'Enermax Liqtech II 360. Sous CineBench R15 (et avec des fréquences surveillées par HWiNFO64), la puce d'AMD ne dépassait par le seuil des 4,35 GHz (en single core) constaté avant l'installation de la mise à jour de BIOS déployée le mois dernier par AMD. Et pourtant, la température du CPU se limitait cette fois à seulement 58,4 degrés.

Un constat inchangé une fois passé sous azote liquide. En baissant la température du processeur à -40 degrés, les fréquences restaient campées à 4,35 GHz sur un seul core sous CineBench R15. Même bilan à -80 et -180 degrés.

L'overclocking manuel est l'issue

Pour atteindre ou dépasser les 4,4 GHz annoncés en boost pour le Ryzen 7 3700X, la seule solution viable paraît, en l'état, de passer par le BIOS et d'opter pour une fréquence fixe, indique le site spécialisé.

Une solution qui a par ailleurs l'avantage de diminuer un peu la consommation du processeur en charge, indique Tom's Hardware, qui a relevé un pic à 162 Watts aux fréquences de base sous CineBench R15. Une fois la fréquence gelée, on passait à « seulement » 144 Watts en charge. De quoi en convaincre plus d'un d'aller faire un tour dans le BIOS...

Source : Tom's Hardware
Modifié le 02/10/2019 à 11h45
38 réponses
26 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top