Même refroidi à l'azote, le Ryzen 3000 n'atteint pas la fréquence boost annoncée

39
AMD-Ryzen7.jpg
Crédits : Tom's Hardware

Nouvel épisode dans le feuilleton Ryzen 3XXX. En dépit de la mise à jour de BIOS déployée par AMD pour corriger le problème de sous-cadençage de ses nouveaux processeurs en boost, les problèmes persistent. Testé sous azote liquide par Tom's Hardware, un Ryzen 7 3700X n'atteint toujours pas automatiquement les 4,4 GHz promis par sa fiche technique.

Pour mener à bien ce test, le média américain s'est équipé d'une carte-mère ASRock X570 Taichi, avec BIOS mis à jour et mémoire vive en DDR4-2133 (les réglages des barrettes sont laissés volontairement par défaut). L'alimentation est, pour sa part, assurée par un bloc Enermax Maxtytant 1250W, suffisamment efficace pour maintenir des fréquences élevées et stables. Quant au refroidissement du CPU, il se base sur un fût pour azote liquide 8ECC Beast LN2 et sur de la pâte thermique Thermal Grizzly LHe, très capable lorsque l'on passe sur des températures négatives. Le logiciel utilisé pour les tests de fréquences sur ce Ryzen 7 3700X est enfin le très apprécié CineBench R15.

Un processeurs encore limité à « seulement » 4,35 GHz

Pour avoir un outil de comparaison, Tom's Hardware a commencé par utiliser un système de watercooling AIO classique : l'Enermax Liqtech II 360. Sous CineBench R15 (et avec des fréquences surveillées par HWiNFO64), la puce d'AMD ne dépassait par le seuil des 4,35 GHz (en single core) constaté avant l'installation de la mise à jour de BIOS déployée le mois dernier par AMD. Et pourtant, la température du CPU se limitait cette fois à seulement 58,4 degrés.

Un constat inchangé une fois passé sous azote liquide. En baissant la température du processeur à -40 degrés, les fréquences restaient campées à 4,35 GHz sur un seul core sous CineBench R15. Même bilan à -80 et -180 degrés.

L'overclocking manuel est l'issue

Pour atteindre ou dépasser les 4,4 GHz annoncés en boost pour le Ryzen 7 3700X, la seule solution viable paraît, en l'état, de passer par le BIOS et d'opter pour une fréquence fixe, indique le site spécialisé.

Une solution qui a par ailleurs l'avantage de diminuer un peu la consommation du processeur en charge, indique Tom's Hardware, qui a relevé un pic à 162 Watts aux fréquences de base sous CineBench R15. Une fois la fréquence gelée, on passait à « seulement » 144 Watts en charge. De quoi en convaincre plus d'un d'aller faire un tour dans le BIOS...

Source : Tom's Hardware
Modifié le 02/10/2019 à 11h45
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
39
27
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

AMD développerait des GPU mobiles RX 5500M et RX 5300M basés sur Navi
La NASA prévoit jusqu'à 10 sorties extravéhiculaires sur l'ISS d'ici 2020 !
Le PDF chiffré possède une faille... contenue dans son standard
Dieselgate : un procès à haut risque pour Volkswagen
🔥 Smartphone Xiaomi Mi 9T à 257,04€ au lieu de 342,91€
Les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro déjà vendus à plus d'un million d'exemplaires
Sur le Web | Une vidéo pour comprendre l’impact écologique du jeu vidéo
Mark Zuckerberg promet de
Libra : Visa et Mastercard pourraient finalement tourner le dos à Facebook
Le nouveau crossover Toyota C-HR hybride gagne en puissance
Haut de page