Le nouveau BIOS corrigé d'AMD augmentera les vitesses d'horloge de 25 à 50 MHz

Nathan Le Gohlisse Contributeur
13 septembre 2019 à 15h25
0
AMD Ryzen
© Adison Pangchai / Shutterstock.com

AMD l'avait promis, une mise à jour de BIOS est en chemin. Cette dernière doit corriger un bug qui empêchait certains processeurs Ryzen de troisième génération d'atteindre les fréquences maximales annoncées en boost.

Après avoir pris connaissance du problème, AMD passe à sa résolution. La firme a annoncé, par l'intermédiaire d'un billet de blog, avoir identifié et corrigé le bug qui empêchait une partie de ses nouveaux processeurs d'évoluer à leurs fréquences maximales. La mise à jour nécessitera cependant trois semaines supplémentaires avant de débouler sur nos PC, le temps nécessaire aux fabricants de cartes mères pour effectuer les validations d'usage et mettre en place le déploiement dudit patch.

Des fréquences en hausse de 25 à 50 MHz

À défaut d'un gain de puissance ébouriffant, cette mise à jour de BIOS permettra aux nouveaux processeurs Ryzen de coller aux fréquences dont AMD fait publicité en boost. Concrètement, le patch doit permettre une augmentation des vitesses d'horloge de 25 à 50 MHz en fonction des cas. Pas de quoi changer fondamentalement la donne, mais les puces Ryzen 3XXX tourneront au moins aux fréquences attendues.

« En commençant par notre engagement à vous fournir une mise à jour pour le boost de nos processeurs, notre analyse a indiqué que l'algorithme de boost a bien été affecté par un problème qui peut causer des fréquences cibles plus basses que prévues. Cette problématique a été résolue », a indiqué AMD dans un billet en date du 10 septembre.

Vers une utilisation plus intelligente du boost

Sur le même post, AMD indique avoir travaillé à la création d'un mode idle « plus calme » permettant au système de booster les fréquences de manière plus intelligente.

AMD explique le principe de cette nouveauté en ces termes : « Les changements arrivent principalement sous la forme d'un "filtre d'activité" qui permet à l'algorithme de boost CPU de ne pas tenir compte du bruit de fond intermittent des systèmes d'exploitation et des applications ». Concrètement, le processeur ne recourra au boost que lorsque cela sera vraiment nécessaire.

La firme de Lisa Su ajoute enfin que le lancement d'un SDK « AMD Monitor » est dans les tuyaux. Prévu pour le 30 septembre prochain, il permettra à n'importe quel utilisateur (compétent) de concevoir un outil de monitoring public taillé sur mesure, capable de surveiller les températures, le voltage du processeur, ses vitesses de fonctionnement ou encore sa fréquence effective.

Source : Windows Central
17 réponses
7 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
La Chine lutte contre l'addiction au jeu en imposant un couvre feu et une limite de temps quotidienne
Pick-up Tesla : cochez la date, le concurrent du Rivian R1S présenté dans deux semaines
Le Samsung Galaxy Fold en rupture de stock en cinq petites minutes en Chine
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Un bouton sur Netflix pour passer les blagues sur Donald Trump pendant un spectacle
Edge basé sur Chromium, aka Chredge, sera bien disponible sur Linux

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top