GlobalFoundries vs TSMC : une poursuite basée sur du vent ?

Nathan Le Gohlisse Contributeur
28 août 2019 à 16h59
0
TSMC logo

Attaqué en justice ce lundi par GlobalFoundries pour la violation présumée de 16 brevets, TSMC répond aujourd'hui aux accusations de son concurrent et les juge sans fondements. Le groupe, qui fabrique les puces utilisées notamment par Apple, NVIDIA ou encore Qualcomm, se met en ordre de bataille pour un procès potentiellement mouvementé.

Dans un communiqué publié peu après l'action intentée par GlobalFoundries, TSMC indique être engagé « dans un processus d'étude des plaintes déposées par GlobalFoundries le 26 août », et se dit « confiant », évoquant des « allégations sans fondements ». « En tant qu'innovateur de premier ordre, TSMC investit des milliards de dollars chaque année pour développer indépendamment ses technologies de fabrication de semi-conducteurs de pointe et de classe mondiale », lit-on plus loin.

37 000 brevets déposés mondialement par TSMC pour ses technologies de gravure

TSMC, le géant taïwanais du semi-conducteur, rappelle avoir déposé mondialement un total de 37 000 brevets pour ses différentes technologies de gravure. Il indique avoir été classé parmi les 10 entreprises les plus actives en la matière sur le sol américain, pour trois années consécutives à compter de 2016.

Le fournisseur d'Apple, NVIDIA et Qualcomm profite également de son communiqué de réponse pour adresser un soufflet bien senti à GlobalFoundries. « Nous sommes déçus de constater qu'un de nos pairs préfère recourir à des attaques sans fondements plutôt que de nous concurrencer sur le terrain technologique ». L'allusion à l'arrêt, l'année dernière, chez GlobalFoundries, du développement d'un procédé de gravure en 7 nm est ici explicite. Le groupe californien avait alors expliqué vouloir se concentrer sur des nodes moins perfectionnés sur le plan technique.

« TSMC est fier de son leadership technologique, de l'excellence de sa fabrication et de son engagement inébranlable envers ses clients. Nous nous battrons vigoureusement, en utilisant toutes les options à notre disposition, pour protéger nos technologies propriétaires », conclut enfin le fondeur.

TSMC pourrait, à son tour, attaquer GlobalFoundries

Comme l'indique AnandTech, la suite des opérations reste encore incertaine. Le fondeur GlobalFoundries, qui a déposé plainte pour la violation présumée de 16 de ses propriétés intellectuelles (13 déposées aux Etats-Unis et trois en Allemagne) pourrait devoir, lui aussi, faire face à une attaque en règle de TSMC pour la violation de quelques-uns des 37 000 brevets évoqués par le leader mondial du semi-conducteur.

Les deux groupes pourraient alors s'engager dans une longue bataille judiciaire, dont les modalités et l'issue risquent de gêner les nombreux clients de TSMC - aux Etats-Unis et en Allemagne. Certains d'entre eux, comme Apple, NVIDIA, Qualcomm, MediaTek, Broadcom, Google, HiSense, Lenovo / Motorola, ASUS ou encore OnePlus sont d'ailleurs visés directement par l'action en justice engagée par GlobalFoundries.

Source : AnandTech
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top