Le Parlement européen progresse en faveur d'un droit à la réparation des produits électroniques

27 novembre 2020 à 14h40
10

Ce mercredi 25 novembre, le Parlement européen a voté en faveur de la simplification des réparations des produits électroniques. Les réparations pourraient par exemple être faites sans avoir à passer par le service client des fabricants concernés.

79% des Européens se sont déclarés favorables au fait d'imposer aux constructeurs une obligation légale de faciliter la réparation d’un appareil électronique.

Bientôt plus de liberté pour la réparation des appareils électroniques ?

Actuellement, pour obtenir la réparation d’un appareil électronique, comme sa TV, son smartphone ou sa console de jeu, il faut bien souvent passer par le service client du constructeur. Or, une fois la garantie de l’appareil passée, une simple réparation peut coûter cher. A titre d’exemple, il fallait compter environ 40 euros pour que Nintendo répare un joy-con de la Switch. Quant à la réparation d’un produit Apple, les témoignages des difficultés et des prix sont légion.

Avec son vote, le Parlement européen fait un pas vers la suppression de cette contrainte du passage par le service client. Les utilisateurs pourront plus facilement se tourner vers d’autres réparateurs en cas de panne, ou simplement procéder à la réparation eux-mêmes. Cela implique donc de proposer des appareils plus faciles à réparer, mais aussi l’accès à des pièces de rechanges sur une durée définie.

Score de réparabilité, provision de pièces détachées…. Quelles mesures attendre ?

En réalité, il est déjà possible de réparer ou faire réparer certains appareils sans passer par un service client. Toutefois, cela peut suspendre une garantie ou, en cas de dommage irréparable, entraîner la perte définitive d’un appareil. De plus, de nombreux services de réparations sont simplement illégaux. Quels seraient donc, concrètement, les changements qu’apporterait une telle motion ?

Tout d’abord, il serait exigé de chaque constructeur d’afficher un score de réparabilité (établi par un tiers), qui permettrait au consommateur de savoir en un coup d’œil la facilité avec laquelle il pourra réparer un appareil. La France a déjà mis en mouvement l'instauration d'un tel score, puisque nous le verrons apparaître dans les rayons dès le 1er janvier 2021.

Autre mesure possible : imposer une transparence sur la disponibilité des pièces détachées. Certaines marques et revendeurs se prêtent déjà au jeu, mais cela pourrait bien devenir obligatoire. Enfin, des plans et guides de réparation peuvent accompagner les appareils, en plus du traditionnel mode d’emploi.

Source : Apple Insider

Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
10
10
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Battlefield 6 serait un jeu cross-gen et s'inspirerait de Battlefield 3
L'école 42 continue de se développer, avec un réseau international de 33 campus partenaires
Android 12 pourrait faire
Soldes d'hiver 2021 : le meilleur moment pour s’abonner à Amazon Prime
CES 2021 : qu'avez-vous pensé de l'événement dans sa version en ligne ?
Ninja Theory (Hellblade) donne des détails sur Project: Mara
Renault ne proposera plus la location de batterie pour sa ZOE en France
Netflix s'associe à la Cinémathèque française et va participer à la restauration d'un film de 1927
Écran incurvé Lenovo 32
CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces hardware
Haut de page