SFR : câble ou fibre, le client devra savoir

25 mars 2016 à 16h48
0
Au 1er juin, l'« upload » sera autant valorisé que le « download » dans les publicités des FAI, et ils devront préciser leur technologie dans le cas où ce n'est pas du FTTH. En ligne de mire : SFR.

Précision du débit montant, usage encadré du mot « fibre »... un arrêté publié au Journal officiel le 1er mars, modifiant un décret du 3 décembre 2013, ajoute des précisions sur la manière dont les FAI communiquent sur leurs offres d'Internet à très haut débit. En réalité, ces nouvelles dispositions ciblent surtout SFR. Son entrée en vigueur se fera le 1er juin 2016 pour la publicité, et le 1er mars 2017 pour les documents commerciaux.

De quoi parle-t-on ? D'abord, de l'information autour du débit montant. L'article 1 dispose que « lorsqu'il est fait mention du débit descendant, le débit montant est également indiqué, à proximité immédiate, dans des conditions d'audibilité et de lisibilité égales, notamment en termes de volume sonore, de taille de caractère et de couleur. » Quand un FAI vante une offre à « 1 Gb/s », il devra afficher l'upload à côté, et de la même façon.

Il est vrai que jusqu'à présent, tous les acteurs du marché communiquaient essentiellement autour du débit descendant - qu'ils doivent toujours accompagner de la mention « jusqu'à ». Dans un avis remis en décembre 2015, le régulateur des télécoms soulignait que l'obligation de mentionner le débit montant « permettra de mieux distinguer les performances des différents supports d'accès à Internet » : distinguer FTTH et FTTLA.

Afficher l'upload

Depuis que Numericable a racheté SFR en 2014, les deux technologies sont mélangées dans une même offre commerciale dite « Fibre ». « Nous pourrions parler des heures du débat parisien sur le FTTX, FTTZ..., c'est risible. SFR propose du FTTC, pour "fiber to the client" », s'était agacé Michel Combes, PDG de SFR, lors de la présentation de sa nouvelle « Box Fibre Zive » en novembre 2015 - qui en dépit de son nom, n'est pas FTTH.


08396290-photo-publicit-orange-la-fibre-100-fibre.jpg
En réaction à l'amalgame de SFR entre FTTH et FTTLA, Orange a réagi en octobre 2015 avec cette campagne visant à dissocier les deux - Crédit : Orange.


Si SFR veut unir les deux technologies sous une même bannière, elles présentent tout de même des différences, et notamment en termes de débit. Un abonné SFR FTTLA aura un upload compris entre 5 et 40 Mb/s (bientôt 50), alors qu'un autre client du même opérateur, mais raccordé lui en FTTH, pourra émettre jusqu'à 200 Mb/s.

Le revers de cette fusion est qu'elle entraîne des confusions, ce qu'illustre ce témoignage de client, sur le forum SFR : Je viens de changer d'offre et de prendre la box sfr fibre (numericable). J'avais la fibre optique sfr avant cela et tout allait très bien. Avec la nouvelle box dont on m'a vanté les mérites, j'ai ces résultats: Dowload speed: 29,18 Mbps UPLOAD speed: 0,99 Mbps. Comme vous le voyez, le débit upload est proche du ridicule. .


Il devient d'autant plus important de communiquer clairement sur le débit montant qu'il est devenu de plus en plus central dans les usages. Dans son avis de décembre 2015, le régulateur écrivait : « Une telle obligation apparaît nécessaire et justifiée, compte tenu du développement d'usages et de services qui requièrent un débit montant élevé tels que les services de médias photos et vidéo, de sauvegarde de contenus personnels sur serveurs externes, de télétravail ou plus généralement des applications de type cloud computing. »

Assumer le FTTLA

Si la question du débit montant va être clarifiée, reste le cas de l'emploi à tout va du mot fibre. Chez SFR, ce terme est devenu un mot valise, sorte de synonyme de « très haut débit », et à vocation marketing. L'opérateur, depuis qu'il appartient à Altice, noie le poisson avec une astuce : il met une majuscule sur le mot fibre ! Cela va jusque dans les caractéristiques techniques de sa dernière box, où il explique qu'elle est équipée d'un « modem Fibre 1 Gb/s ». Mais au dos de l'appareil, une prise câble, et aucun port WAN nécessaire à de la fibre FTTH...


01A4000008238362-photo-sfr-box-fibre-zive.jpg
01A4000008238364-photo-sfr-box-fibre-zive.jpg


Sur ce sujet aussi, la loi donne un tour de vis en plus : « Tout message publicitaire ou document commercial d'un fournisseur de services relatif à une offre utilisant une technologie pour laquelle le débit ne varie pas significativement en fonction des caractéristiques du raccordement du consommateur au réseau fixe ouvert au public, s'il associe le terme "fibre" aux services du fournisseur alors que le raccordement du client final jusque dans son logement n'est pas réalisé en fibre optique, comporte la mention "(sauf raccordement du domicile)". »

Concrètement, SFR ne pourra plus employer le terme « fibre » pour un raccordement en FTTLA (fibre jusqu'au dernier amplificateur, avec terminaison coaxiale), sans écrire « sauf raccordement du domicile ». Bien sûr, la mention doit être affichée dans les mêmes conditions que le mot fibre - pas dans une petite ligne en bas de page.

Et dans le cas d'une publicité radiophonique, le message doit être complété par un second : « Le raccordement du domicile n'est pas en fibre optique mais en ». La loi va-t-elle enfin faire dire à SFR qu'il propose du câble ? Dans un message où elle se félicite de l'arrêté, l'Arcep écrit : « Câble ou fibre, le consommateur devra savoir. »


À lire :

À tester :

À découvrir :
  • Profitez de codes promo SFR exclusifs au sein de notre offre de bons plans (codes réduction, promotions et cashback).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs
Sonic le Film : après la polémique, le hérisson bleu dévoile son nouveau look
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top