Box Fibre Zive : la box pour le câble de SFR

Par
Le 09 novembre 2015
 0
SFR lance une nouvelle box disponible à partir du 17 novembre. Présentée comme une « Box Fibre », elle est pour l'instant limitée aux clients éligibles à la fibre avec terminaison coaxiale.

Et voici la « Box Fibre Zive », le nouveau vaisseau amiral de SFR - ne l'appelez plus Numericable-SFR, le FAI a décidé de simplifier son nom, après une année de transition suite au rachat par Altice. Une chose a changé tout de même : l'essentiel de l'offre Internet à très haut débit de ce SFR-là est du câble (FTTLA), et non de la fibre jusqu'à l'abonné (FTTH). En dépit de son nom, la Box Fibre Zive se connecte au câble, et non à la fibre.

SFR nous explique qu'une deuxième box, équivalente, sera proposée début 2016 pour les clients raccordés à la fibre. Le communiqué de presse explique pourtant que cette box est équipée d'un « modem Fibre 1 Gb/s » mais les plus observateurs auront noté la majuscule au mot « Fibre ». Le terme ici, relève plus du marketing. À l'arrière de la « Box Fibre », vous trouverez une prise câble, mais pas le port WAN nécessaire pour la fibre.

FTTC pour « Fiber to the client »


Pourquoi communiquer sur de la fibre alors que le régulateur des télécoms lui-même s'oppose à l'utilisation de ce terme ? Michel Combes, président de SFR, a abordé le sujet de lui-même, lundi 9 novembre, lors de sa présentation : « Nous pourrions parler des heures du débat parisien sur le FTTX, FTTZ..., c'est risible. SFR propose du FTTC, pour "fiber to the client" » - Ce qui est faux, car la liaison finale se fait grâce à du câble.

0320000008238362-photo-sfr-box-fibre-zive.jpg

Michel Combes s'est même montré véhément à l'encontre de ses détracteurs : « Je ne respecte que ceux qui investissent. » De quoi faire siffler les oreilles de Xavier Niel, qui a attaqué en justice SFR cet été sur l'emploi du terme « fibre », qu'il estime « trompeur ». Sur les déploiements, SFR souligne qu'il a connecté à la fibre 13 villes en deux mois, et qu'il relevait ses objectifs à 12 millions de prises en 2017, et 22 millions en 2022.

Avec ces deux technologies, on comprend bien la volonté de SFR de communiquer sur une offre globale plutôt que d'emmener ses clients sur le terrain flou de la technologie. « Nos clients veulent du débit, pas un acronyme » a insisté le dirigeant. Mais comment expliquer à un client (câblé) « profane » qu'il est limité à un upload de 5 Mb/s (40 dans le meilleur cas) alors que son voisin, client (fibré) SFR, émet à 200 Mb/s ?

Bientôt du 100 Mb/s en upload


Les choses s'améliorent pourtant. En débit descendant, l'offre FTTLA de SFR profite de cette mise à jour pour passer d'un maximum de 800 Mb/s, à - bientôt - 1 Gb/s. Quant au débit montant, il devrait faire un vrai bond en avant, selon nos informations, en atteignant « rapidement » les 100 Mb/s. Si la Box Zive est pour l'instant équipée de la norme DOCSIS 3.0, elle adoptera le DOCSIS 3.1 en 2016, décuplant son potentiel.

Un changement certainement limité à quelques grandes villes, et qui supposera de renouveler sa box.

0320000008238364-photo-sfr-box-fibre-zive.jpg

Cette norme, déjà employée par le câblo-opérateur Comcast aux États-Unis ou Virgin UK au Royaume-Uni, devrait permettre à SFR d'afficher un débit théorique maximal de 10 Gb/s en téléchargement, et 1 Gb/s en émission. Cependant, il est très peu probable que ce niveau de performance soit immédiatement proposé.

TV : les indéniables atouts du câble


Si la fibre jusqu'à l'abonné est elle aussi capable d'atteindre de tels débits, le câble garde des avantages côté TV... qui rendent son occultation d'autant plus étonnante. Car c'est bien le câble qui permet de regarder deux chaînes en picture-in-picture, avec un temps de zap record (Quick'Zap), d'en transmettre deux autres sur PC ou tablette, et d'en enregistrer encore deux autres, tout ceci simultanément. Des fonctions qui seraient trop gourmandes pour l'IPTV de la fibre (en multicast), mais que supporte le DVB-C du câble (en broadcast).

Sur ce point encore, distinguer le câble de la fibre nous semble pertinent. Car quand SFR dégainera sa box dédiée aux clients FTTH, il est très peu probable qu'il réussisse à l'équiper des services susmentionnés. En termes de débit comme de services, l'offre Fibre de SFR, en 2016, sera donc plus attractive... avec le câble.


La Box Fibre Zive - fiche technique

1 connecteur câble (fiche F)

Modem DOCSIS 3.0
24 voies descendantes (jusqu'à 1 Gb/s)
8 voies montantes (jusqu'à 400 Mb/s)
4 ports Gigabit Ethernet
Wi-Fi 802.11ac MIMO 3x3 (jusqu'à 1700 Mb/s)
Connectivité NFC, pour connecter automatiquement un téléphone compatible au Wi-Fi

8 tuners TV DVB-C (regarder et enregistrer simultanément jusqu'à 8 chaînes)
Fonction de prévisualisation Picture in Picture
Zapping rapide Quick'Zap (avec deux tuners recevant constamment la chaîne inférieure et la chaîne supérieure ?)
Fonction Restart (reprendre un programme au début)

1 sortie HDMI 2.0 (Ultra HD jusqu'à 60 Hz, compatibilité HDR 10 bits)
1 entrée HDMI
1 sortie SPDIF optique
1 sortie SPDIF coaxiale
1 paire de sorties audio analogiques RCA
Connectivité Bluetooth, pour diffuser de la musique depuis un appareil mobile

Service de SVOD Zive (5 000 programmes au lancement, dont 20 films en Ultra HD)

1 port USB 3.0, 2 ports USB 2.0 (compatibles FAT32, NTFS et HFS, mais pas exFAT)
1 disque dur interne de 500 Go
Plus de lecteur Blu-ray

Prise en charge des conteneurs MKV, MP4, MOV, AVI
Décodage des codecs vidéo HEVC et VP9 jusqu'en Ultra HD, H.264, XviD...
Décodage des codecs audio MP3, AAC, HE-AAC, Dolby Digital+ et DTS (mais d'aucun codec lossless)



À découvrir également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités SFR

scroll top