L'Arcep dissocie la fibre du câble de Numericable-SFR

01 octobre 2015 à 13h51
0
Le président du régulateur prône la distinction entre le câble de Numericable et la fibre des autres opérateurs.

Le cercle des partisans à la distinction entre « vraie » et « fausse » fibre accueille un nouvel adhérent de marque : Sébastien Soriano. Le président de l'Arcep, le régulateur des télécommunications en France, a fait part de sa « préoccupation » concernant l'emploi de la notion de fibre.

« Je m'interroge sur le fait que certains opérateurs puissent utiliser le mot fibre de manière très libre, sans qu'il y ait de règles du jeu claires qui soient posées », a-t-il déclaré dans le cadre d'un forum organisé par Les Échos. Il a précisé : « Nous avons fait le choix de ne plus utiliser le terme de fibre coaxiale, nous préférons désormais l'expression câble coaxial. »

Dorénavant, les documents officiels de l'Arcep distingueront donc clairement les raccordements en fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH) des raccordements par câble coaxial (multiples variantes du FTTLA), en ces termes. Les deux technologies pourront néanmoins rester rassemblées dans la catégorie des accès à Internet à « très haut débit », qui dépassent 30 Mb/s en réception, selon la définition de l'Arcep qui se conforme sur ce point à celle de l'Union européenne.

0226000008108100-photo-la-box-fibre-ast-risque.jpg

« Nous avons reçu une demande d'un acteur qui n'est pas satisfait de cette orientation. Mais je vais écarter ses demandes », a ajouté Sébastien Soriano. Sans le nommer, il parle de Numericable-SFR, seul opérateur à entretenir ce flou. « Ce qui intéresse le consommateur, c'est qu'au final les débits sont similaires », justifie SFR aux Échos. Non seulement c'est faux, comme nous l'avons expliqué à maintes reprises. Mais quand bien même, nous rejoignons Sébastien Soriano, qui ne « dit pas que telle technique est bonne ou mauvaise », mais qui insiste sur le fait que « les mots ont un sens ».

Après tout, la 4G elle aussi est de la fibre... à terminaison sans fil.

Le président du régulateur rejoint quoi qu'il en soit le gouvernement, qui a rédigé cet été un arrêté à ce sujet. Nous avions alors consacré un article à cette polémique sur la fausse fibre.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top