1 Gb/s chez Free ? "Inexact" selon l'Arcep, et la Freebox pas à la hauteur

02 octobre 2013 à 12h43
0
Free a annoncé hier avoir passé sa fibre à 1 Gb/s. Mais l'Arcep estime que l'annonce est inexacte et on a découvert que la Freebox ne permet pas de profiter de tels débits.

Free a de nouveau jeté un pavé dans la mare, avec l'annonce hier du passage à 1 Gb/s de son offre fibre. L'annonce a beau tenir de la communication, compte tenu du nombre d'abonnés (environ 60 000) et du quasi arrêt du déploiement (selon les estimations du site francois04), l'arrogance de l'opérateur a suscité de vives réactions d'un concurrent, d'experts mais aussi et surtout du régulateur.

00F0000005512027-photo-logo-free.jpg

La promesse trompeuse d'un débit « dédié »

Dans un communiqué ciblant directement le fournisseur d'accès à Internet, ce qui est un événement en soi, l'Arcep reproche effectivement au groupe Iliad « le caractère parfois inexact » de ses annonces, qui sont « de nature à induire en erreur les utilisateurs ».

Dans son propre communiqué PDF, Free prétend effectivement que les utilisateurs peuvent oublier la notion de « jusqu'à », généralement associée aux débits des connexions à Internet, car son réseau FTTH point à point offrirait un « débit dédié », contrairement à la FTTH GPON d'Orange, de SFR et de Bouygues Telecom ou au FTTLA de Numericable.

0190000003835102-photo-freebox-server.jpg

L'infrastructure en question

Mais il y a bien un stade à partir duquel les connexions sont mutualisées. Si Free peut effectivement délivrer 1 Gb/s à chacun de ses abonnés depuis ses nœuds de raccordement optique (NRO), sur la boucle locale, ce n'est pas garanti au-delà, sur la collecte (des NRO au réseau national de Free) puis sur les interconnexions avec d'autres opérateurs (peering).

L'autorité de régulation des télécoms tient à souligner que « le service offert aux utilisateurs dépend aussi du dimensionnement de l'ensemble de son infrastructure ». Elle donne à ce titre l'exemple problématique de YouTube : « Sauf à ce que Free ait massivement investi dans l'amélioration de ses capacités d'interconnexion, ses annonces ne correspondent pas à l'expérience des utilisateurs qui visionneront des vidéos en ligne ».

SFR, vexé de s'être à nouveau fait doubler, n'a pas manqué de revendiquer le dimensionnement approprié de son réseau lorsqu'il a lui aussi annoncé le passage de son offre à 1 Gb/s. Contacté par nos soins, l'opérateur avait également vanté les mérites du GPON, selon lui parfaitement à la hauteur, plus évolutif et retenu à ce titre par l'Arcep et d'autres acteurs mondiaux.

Une connexion bridée par la Freebox ?

Quoi qu'il en soit la Freebox ne permettrait pas, dans la plupart des cas, de profiter de 1 Gb/s. Un comble ? Des tests de débit le montrent pourtant.

Lorsqu'il fait lui-même office de routeur, comme dans la quasi totalité des cas, le Freebox Server ne délivre pas plus de 400 Mb/s en réception via ses ports Gigabit Ethernet, comme l'ont constaté les membres du forum La Fibre. C'est certainement dû à la conception interne du routeur, à une bande passante insuffisante entre la puce chargée de la fibre optique et la puce du switch Gigabit Ethernet. Naturellement le Wi-Fi N ne permet pas d'atteindre des débits élevés.

Les plus téméraires peuvent atteindre près d'1 Gb/s en utilisant leur Freebox en « mode bridge », après avoir appliqué la mise à jour 2.0.6 publiée hier. Dans ces conditions il faut utiliser un routeur externe (ou se contenter d'un seul ordinateur)... et renoncer à l'utilisation du Freebox Player (à moins de pouvoir et de savoir configurer un VLAN).

012C000006678958-photo-test-de-d-bit-free-1-gb-s-en-mode-routeur.jpg
012C000006678960-photo-test-de-d-bit-free-1-gb-s-en-mode-bridge.jpg
Test de débit en mode routeur à gauche, bridge à droite. Crédit : XaMou sur le forum La Fibre.info

Autrement dit la fibre à 1 Gb/s de Free a tout d'un effet annonce, puisqu'elle ne sera exploitable que par une infime partie de ses rares bénéficiaires.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top