Comprendre le Cloud Computing : acteurs et enjeux

Par Jordan Zedi
le 18 novembre 2010 à 17h40
0
00C8000003715156-photo-presentation-cloud.jpg
Un peu à la manière de l'Open Source en 2009, le Cloud Computing a été médiatisé et adopté massivement en 2010. Les rachats stratégiques s'enchaînent, pour que les sociétés jadis concentrée sur des offres purement logicielles ou matérielles entrent dans le jardin du Cloud Computing.

Jeffrey Kaplan (à ne pas confondre avec le 'Game Design Chief' de chez Blizzard...), directeur de THINKstrategies, un cabinet de consultants indépendants basé aux Etats-Unis, définit le Cloud Computing comme « un ensemble d'outils et de services basés sur le web, qui permettent d'acquérir des ressources informatiques et des capacités de développement pour réaliser ou maintenir des applications, ou réaliser des fonctions spécifiques pour lesquelles vous ne payez que ce que vous utilisez » (1). Pas sûr que cette définition soit plus utile que les termes marketing qu'elle entend rendre explicites.

Un départ inattendu



00FA000003724448-photo-cloud-mur.jpg
Derrière ce terme que l'on pourrait traduire en Français de diverses manières, mais le plus souvent en 'informatique dans les nuages', se trouve en fait l'Internet, que des développeurs et architectes réseaux symbolisaient par un nuage. Alors que certains attribuent la création du terme Cloud Computing à John McCarty, d'autres y voient l'influence de J.C.R Licklider. Toujours est-il que les termes Cloud Computing et Internet sont liés, à tel point qu'il est parfois difficile de les distinguer en tant que concepts. Le terme est aujourd'hui employé à d'autres desseins, et prend tout de suite des allures plus concrètes et techniques que les dits concepts qu'il nourrissait à la base.

En 2002, alors que l'Internet comptait encore moins de 600 millions d'utilisateurs dans le monde (Internet World Stats), Amazon, le géant du e-commerce, avait décidé d'investir dans un parc informatique pour ne pas être victime de surcharge des serveurs informatiques dédiés au site de commerce durant les fêtes de fin d'année, étant donné que la toile était de plus en plus fréquentée, et qu'avec cela les achats en ligne augmentaient. Seulement, une fois ces fêtes passées, la société se retrouvait avec une quantité importante de ressources non utilisées, et a donc décidé de louer ces dernières à des entreprises, sans se douter qu'une nouvelle façon de consommer l'informatique et l'Internet était en train de naître. Mais ce n'est qu'en 2006 qu'Amazon a réellement compris le potentiel de ce mode de fonctionnement.

00FA000003715158-photo-oracle-outlook-proc-cloud.jpg
Les systèmes d'informations, qui regroupent les infrastructures (postes de travail, réseaux, serveurs...) et les usages (Bureautique, ERP, Wikis...) imposaient jusqu'alors aux entreprises de se doter de machines aussi puissantes que l'exigeaient leurs besoins, et d'effectuer un suivi et une maintenance. Bien que des ces tâches soient le plus souvent externalisées, et donc effectuées par des entreprises tierces, les coûts sont importants : matériels (serveurs entiers, processeurs, mémoire vive...), logiciels (licences, configuration et test des environnements de travail...) représentent encore aujourd'hui une part importante du budget pour les entreprises consommatrices de ressources informatiques, et c'est notamment le coût des licences qui pousse certaines d'entre elles à opter pour des logiciels libres ou Open Source, sans pour autant ôter la nécessité d'effectuer un suivi et une maintenance.

Toutefois, la démocratisation des connexions Internet haut débit a permis d'entrevoir de nouveaux schémas de fonctionnement, et a ouvert la voie vers de nouveaux contextes.

1 : En anglais dans le texte : « a set of web-based tools and services which permit users to acquire computing resources and development capabilities to build or support applications, or perform specific IT functions on a pay-as-you-go basis ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Microsoft brevète un stylet transformable en oreillette
Apple : de nouveaux MacBook (Air, Pro...) d'ici la fin d'année
Volkswagen investit 900 millions d'euros pour la production de batteries, avec Northvolt AB
Déjà un million de Honor 20 écoulés... rien qu'en Chine
Adobe : un prototype d'IA capable de détecter les visages photoshopés
L'app Google pour Android s'essaie au mode sombre
Google explique sa politique d'extensions en réponse à la colère des bloqueurs de pub
Le cloud gaming pourrait doubler la consommation électrique d'un joueur
Conquête spatiale : l'activité solaire des 10 prochaines années favorable à l'exploration
Elon Musk présente les nouvelles tuiles solaires de toit Tesla au prix sacrifié
scroll top