Dell s'étend dans le cloud en rachetant Boomi

04 novembre 2010 à 12h55
0
03709408-photo-logo-boomi.jpg
Dell vient d'annoncer qu'il allait racheter Boomi, un spécialiste du cloud computing basé dans la région de Philadephie, à l'est des Etats-Unis. Dell avait fait monter la pression en parlant d'un investissement dans le cloud, et c'est finalement sur cet intégrateur de solutions SaaS qu'il a jeté son dévolu.

Boomi devrait permettre à Dell de venir jouer un peu plus sur le secteur des services, qu'il convoite depuis quelque temps. Dell compte intégrer Boomi à sa stratégie pour créer un environnement pertinent, à la fois logiciel et matériel, pour le cloud computing. Rappelons que le groupe avait tenté de racheter 3PAR, spécialiste du stockage, un peu plus tôt cette année, avant de se le voir ravir par HP au terme d'une guerre d'enchères.

La technologie de Boomi, qui réside dans une plateforme d'intégration de services en mode SaaS baptisée AtomSphere, serait au centre de cette nouvelle stratégie. Dell semble y attacher de l'importance, puisque plutôt que de rapatrier la quarantaine les 40 employés de Boomi vers son siège texan, le groupe envisagerait de s'implanter dans la région de Philadephie, selon le site local Philly.com.

Les conditions de l'accord n'ont pas été dévoilés par Dell ou Boomi. La transaction devrait être finalisée avant la fin de l'année, si elle passe les contrôles légaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Oracle s'accorde avec ATG pour le racheter 1 milliard de dollars
iPhone 3G et iOS4 : une action collective lancée aux USA
Victime de son succès, Skyfire se retire (temporairement) de l'App Store
Frédéric Brandt, Microsoft : les grèves ont entraîné le blocage de notre chaîne logistique
Le cyber-commandement américain est opérationnel
1,5 million de dollars d'amende pour 24 chansons téléchargées
Facebook : 200 millions de mobinautes, une dose de Foursquare mais pas de téléphone
News Corp pose un ultimatum à MySpace, en perte de vitesse
L’idée seule d’Hadopi ferait reculer le piratage
Haut de page