Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021

24 avril 2019 à 19h05
0
Tesla
source : Tesla sur YouTube

Tesla, à la pointe de l'électrisation des véhicules, mais également du développement de voitures autonomes, a fait savoir que la firme envisageait de commercialiser un véhicule sans volant d'ici 2021. Réelle avancée ou promesse en l'air ?

La marque Tesla fait encore parler d'elle. À l'occasion d'une journée de présentation des avancées de la firme à l'intention des investisseurs qui se tenait le 22 avril, Elon Musk, patron de la marque, a fait savoir que le constructeur automobile serait en capacité de livrer une voiture sans volant ni pédales, et donc 100 % autonome, d'ici 2021. Tesla travaille sur un véhicule de ce type depuis 2016 déjà, mais n'a pas été en mesure de tenir les délais fixés initialement.

Un délai qui ne cesse de reculer


En 2017 déjà, Elon Musk annonçait lors d'une conférence TED que son modèle en fonctionnement « Autopilot », lancé en 2015, attendrait le niveau 5 en 2019, et permettrait donc au conducteur de ne plus avoir à être attentif au volant. Une position réaffirmée en début d'année, quand le président affirmait que ses véhicules proposeraient un mode de conduite 100 % autonome d'ici fin 2019.

Pourtant, après de multiples tests en avril dernier, une équipe de chercheurs arrivait encore à duper la voiture, en influençant son trajet grâce à des stickers rouges posés sur la chaussée. On peut donc douter de la faisabilité à produire une voiture 100 % autonome fiable et conforme, les derniers tests sur les véhicules du constructeur faisant ressortir des failles dans le système de sécurité ou de pilotage.



Des modèles conçus pour être adaptables sans volant


À la grande différence des autres constructeurs de véhicules autonomes comme Uber, Tesla mise sur des voitures « hybrides », que le conducteur a la possibilité d'utiliser comme un véhicule classique et ce dès à présent, mais qui sont également équipées d'un système offrant la possibilité de développer une conduite autonome à l'avenir.

En effet, les véhicules Tesla comme la Model 3 sont déjà équipés avec des hardwares AutoPilot qui pourraient, après mise à jour, être configurés pour se conduire seuls selon un mode de « conduite automatique ».



Lors de la journée de présentation, le constructeur a également fait savoir qu'il proposerait pas moins d'un million de robots-taxis d'ici l'an prochain dans certains pays, grâce aux progrès technologiques de la firme ces derniers mois sur la puce qui équipe les véhicules de ce type. Une application de covoiturage, à l'image d'Uber, pourrait même être lancée par la marque dans la foulée.

Modifié le 14/05/2019 à 13h23
29 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top