Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021

le 24 avril 2019 à 19h05
0
Tesla
source : Tesla sur YouTube

Tesla, à la pointe de l'électrisation des véhicules, mais également du développement de voitures autonomes, a fait savoir que la firme envisageait de commercialiser un véhicule sans volant d'ici 2021. Réelle avancée ou promesse en l'air ?

La marque Tesla fait encore parler d'elle. À l'occasion d'une journée de présentation des avancées de la firme à l'intention des investisseurs qui se tenait le 22 avril, Elon Musk, patron de la marque, a fait savoir que le constructeur automobile serait en capacité de livrer une voiture sans volant ni pédales, et donc 100 % autonome, d'ici 2021. Tesla travaille sur un véhicule de ce type depuis 2016 déjà, mais n'a pas été en mesure de tenir les délais fixés initialement.

Un délai qui ne cesse de reculer


En 2017 déjà, Elon Musk annonçait lors d'une conférence TED que son modèle en fonctionnement « Autopilot », lancé en 2015, attendrait le niveau 5 en 2019, et permettrait donc au conducteur de ne plus avoir à être attentif au volant. Une position réaffirmée en début d'année, quand le président affirmait que ses véhicules proposeraient un mode de conduite 100 % autonome d'ici fin 2019.

Pourtant, après de multiples tests en avril dernier, une équipe de chercheurs arrivait encore à duper la voiture, en influençant son trajet grâce à des stickers rouges posés sur la chaussée. On peut donc douter de la faisabilité à produire une voiture 100 % autonome fiable et conforme, les derniers tests sur les véhicules du constructeur faisant ressortir des failles dans le système de sécurité ou de pilotage.



Des modèles conçus pour être adaptables sans volant


À la grande différence des autres constructeurs de véhicules autonomes comme Uber, Tesla mise sur des voitures « hybrides », que le conducteur a la possibilité d'utiliser comme un véhicule classique et ce dès à présent, mais qui sont également équipées d'un système offrant la possibilité de développer une conduite autonome à l'avenir.

En effet, les véhicules Tesla comme la Model 3 sont déjà équipés avec des hardwares AutoPilot qui pourraient, après mise à jour, être configurés pour se conduire seuls selon un mode de « conduite automatique ».



Lors de la journée de présentation, le constructeur a également fait savoir qu'il proposerait pas moins d'un million de robots-taxis d'ici l'an prochain dans certains pays, grâce aux progrès technologiques de la firme ces derniers mois sur la puce qui équipe les véhicules de ce type. Une application de covoiturage, à l'image d'Uber, pourrait même être lancée par la marque dans la foulée.

Modifié le 14/05/2019 à 13h23
Mots-clés : Tesla
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Lyft propose une nouvelle fonctionnalité de sûreté : un bouton d'appel aux services d'urgence
Notre-Dame : quand le partage de données aide à la restauration
Le Sénat vote l'application de la taxe GAFA sur les géants du numérique
Adobe Premiere Rush est disponible sur Android
Selon Jim Ryan, Death Stranding, The Last of Us II et Ghost of Tsushima sortiront sur PS4
Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes
Lancement des 60 premiers satellites Starlink : comment regarder le décollage en direct
Une application Steam Chat débarque sur iOS et Android
Black Mirror : les trailers des 3 épisodes de la prochaine saison
Huawei P30 Lite vs Google Pixel 3a : lequel est le meilleur pour moins de 400 € ?
scroll top