Tesla dévoile son nouvel ordinateur de bord pour véhicule autonome

le 24 avril 2019 à 07h25
0

Le constructeur automobile a tenu une conférence de presse pour présenter ses avancées en matière de conduite autonome. Elon Musk a notamment dévoilé une toute nouvelle puce d'intelligence artificielle.

Hier soir, Tesla n'a pas donné rendez-vous à la presse pour annoncer la production d'un nouveau véhicule électrique, mais pour parler exclusivement de conduite autonome.

Un système baptisé FSD et 21 fois plus puissant que le précédent ordinateur de Tesla


Le constructeur a présenté son nouvel ordinateur intégré à tous les modèles Tesla Model 3 et Model X actuellement en production. Il est équipé de deux puces FSD (pour Full Self-Driving) qui seront produites par Samsung et développées sous les ordres de Pete Bannon, auparavant en charge de la conception des processeurs mobile chez Apple.

Ces nouvelles puces peuvent analyser et traiter 2 300 images par seconde, soit une capacité de calcul 21 fois supérieure au précédent ordinateur développé par NVIDIA. Malgré ce gain de puissance, les ingénieurs de Tesla sont parvenus à maîtriser la consommation électrique du dispositif, seulement 25 % plus gourmande.

Une mise à jour hardware disponible également pour les conducteurs déjà livrés


Les deux puces FSD sont redondantes et fonctionnent en parallèle afin d'améliorer la précision de conduite de la voiture. En cas de défaillance de l'un des deux processeurs, le deuxième peut travailler seul et éviter une panne complète du pilotage automatique. Leur alimentation électrique est également autonome.

Les puces utilisent un réseau neuronal pour distinguer immédiatement l'environnement capturé par les caméras disposées sur le véhicule. Il est moins cher à produire qu'un système à base de LIDAR, utilisé par l'ensemble des autres constructeurs de véhicules autonomes, et plus performant, selon Elon Musk. Le dirigeant a notamment vanté la détection des visages de ce dispositif, permettant à la voiture d'anticiper le changement de direction d'un cycliste par exemple, là où un système laser ne serait capable que de comprendre les formes et de les éviter le cas échéant.

Pour Elon Musk, ce nouveau hardware est « la meilleure puce du monde... Objectivement ». Il faudra cependant attendre quelques mois pour savoir si l'exubérant PDG de la marque dit vrai. Le logiciel n'est pas encore prêt et ne devrait être disponible qu'à partir du milieu de l'année 2020.

Les conducteurs ayant déjà reçu leurs Model X ou Model 3 avec l'option conduite autonome pourront visiblement se faire installer gratuitement le nouvel ordinateur dans leur véhicule.

Source : Electrek

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
scroll top