Tesla dévoile son nouvel ordinateur de bord pour véhicule autonome

Mathieu Grumiaux Contributeur
24 avril 2019 à 07h25
0

Le constructeur automobile a tenu une conférence de presse pour présenter ses avancées en matière de conduite autonome. Elon Musk a notamment dévoilé une toute nouvelle puce d'intelligence artificielle.

Hier soir, Tesla n'a pas donné rendez-vous à la presse pour annoncer la production d'un nouveau véhicule électrique, mais pour parler exclusivement de conduite autonome.

Un système baptisé FSD et 21 fois plus puissant que le précédent ordinateur de Tesla


Le constructeur a présenté son nouvel ordinateur intégré à tous les modèles Tesla Model 3 et Model X actuellement en production. Il est équipé de deux puces FSD (pour Full Self-Driving) qui seront produites par Samsung et développées sous les ordres de Pete Bannon, auparavant en charge de la conception des processeurs mobile chez Apple.

Ces nouvelles puces peuvent analyser et traiter 2 300 images par seconde, soit une capacité de calcul 21 fois supérieure au précédent ordinateur développé par NVIDIA. Malgré ce gain de puissance, les ingénieurs de Tesla sont parvenus à maîtriser la consommation électrique du dispositif, seulement 25 % plus gourmande.

Une mise à jour hardware disponible également pour les conducteurs déjà livrés


Les deux puces FSD sont redondantes et fonctionnent en parallèle afin d'améliorer la précision de conduite de la voiture. En cas de défaillance de l'un des deux processeurs, le deuxième peut travailler seul et éviter une panne complète du pilotage automatique. Leur alimentation électrique est également autonome.

Les puces utilisent un réseau neuronal pour distinguer immédiatement l'environnement capturé par les caméras disposées sur le véhicule. Il est moins cher à produire qu'un système à base de LIDAR, utilisé par l'ensemble des autres constructeurs de véhicules autonomes, et plus performant, selon Elon Musk. Le dirigeant a notamment vanté la détection des visages de ce dispositif, permettant à la voiture d'anticiper le changement de direction d'un cycliste par exemple, là où un système laser ne serait capable que de comprendre les formes et de les éviter le cas échéant.

Pour Elon Musk, ce nouveau hardware est « la meilleure puce du monde... Objectivement ». Il faudra cependant attendre quelques mois pour savoir si l'exubérant PDG de la marque dit vrai. Le logiciel n'est pas encore prêt et ne devrait être disponible qu'à partir du milieu de l'année 2020.

Les conducteurs ayant déjà reçu leurs Model X ou Model 3 avec l'option conduite autonome pourront visiblement se faire installer gratuitement le nouvel ordinateur dans leur véhicule.

Source : Electrek

19 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top