Bye bye Mongoose : la division CPU de Samsung va fermer ses portes

samsung galaxy s7.jpg
Samsung Galaxy S7 © Pixabay

Samsung a annoncé cette semaine la fermeture de sa division CPU, celle-là même qui concevait les cores customs « Mongoose » intégrés aux SoC Exynos du géant coréen depuis 2016. Cette décision implique le licenciement d'ores et déjà acté de 290 employés américains de son site d'Austin, au Texas.

Coup de tonnerre et réorganisation en vue chez Samsung sur le secteur du SoC. La marque a annoncé la fermeture de sa division dédiée au développement des cores CPU « Mongoose ». Intégrés aux SoC Exynos du groupe depuis le lancement en 2016 du Galaxy S7 (animé par un Exynos 8890), ces derniers se montraient plus efficaces que les puces Snapdragon haut de gamme en utilisation single core... mais inférieurs dans la plupart des autres cas, note Android Authority. De quoi pousser Samsung à ajuster le tir, quitte à faire du vide dans ses effectifs américains.

Une vague de licenciement qui prendra effet le 31 décembre

« Sur la base d'une évaluation approfondie de nos activités d'intégration à grande échelle et face à la nécessité de rester compétitif sur le marché mondial, Samsung a décidé de transférer une partie de ses équipes de R&D basées aux États-Unis, à Austin et San Jose », explique le groupe dans un communiqué adressé à Android Authority.


À Austin (Texas), cette réorganisation implique le licenciement de 290 employés à compter du 31 décembre prochain. Le groupe coréen assure néanmoins vouloir préserver autant que possible sa main d'œuvre américaine.

Quelles options pour Samsung et ses processeurs Exynos ?

Il est encore trop tôt pour savoir quelle alternative aux cores « Mongoose » Samsung choisira. Pour l'heure, l'option la plus crédible serait d'opter pour les cores ARM semi-custom que le géant britannique de l'architecture CPU propose d'ores et déjà à Huawei (pour les puces HiSilicon Kirin) et Qualcomm (qui modifie toutefois en profondeur les cores ARM pour ses SoC Snapdragon).


Comme le rappelle Android Authority, Qualcomm a utilisé des designs CPUs entièrement custom pendant des années... avant de se réorganiser pour adopter des cores semi-customs signés ARM. Une voie que Samsung semble fort être en passe d'emprunter lui aussi.

À long terme, le constructeur coréen pourrait également compter sur son récent partenariat avec AMD (partenariat destiné pour l'heure aux seuls GPUs mobiles) afin de développer de futurs SoC semi-customs. Une alternative éventuelle qui ne poindra toutefois pas avant plusieurs années.

Source : Android Authority
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La carte microSD SanDisk Ultra 200 Go à prix cassé
Mercedes rappelle plusieurs SUV EQC électriques, la faute à un boulon défectueux
Monopoly : les pré-inscriptions ouvertes sur Android et iOS
Soyouz fait de la résistance : la Russie construit un nouveau vaisseau pour la NASA
Attention à l'application Android Ai.type qui autorise des paiements en votre nom
Des hausses de prix substantielles à prévoir sur les futurs iPhone compatibles 5G
Le meilleur rapport qualité prix tablette : Huawei MediaPad M5 lite en promo
ByteDance, propriétaire de Tiktok, lance son propre téléphone
L'IA de Google, AlphaStar, se hisse dans le classement Grands Maîtres à Starcraft II
Les jours Google : l'assistant vocal et enceinte Google Home Mini baisse de 20€ à la Fnac
Haut de page