ARM annonce arrêter de travailler avec Huawei : l’avenir des puces Kirin compromis

Pierre Crochart Contributeur
22 mai 2019 à 17h10
0
Huawei
Crédits : Veja / Shutterstock.com

La liste d'entreprises appliquant les récentes sanctions américaines à l'encontre du Chinois Huawei s'allonge. Aujourd'hui, c'est ARM, une entreprise britannique, qui fait savoir qu'elle mettait un terme à ses relations commerciales avec le géant Huawei.

Mais pourquoi une entreprise anglaise appliquerait-elle des sanctions émises par les États-Unis ? Une question à laquelle répond le mémo qui a été passé aux employés de ARM, déclarant que l'entreprise utilise « une technologie d'origine américaine ».

Une décision handicapante pour les futurs SoC Kirin


Méconnue du grand public, ARM est une entreprise qui travaille avec les plus grands noms de la téléphonie mobile, et bien au-delà. Sa technologie est notamment présente dans les plateformes Snapdragon, Apple A, Exynos et, vous l'aurez compris, Kirin.

Les SoC Kirin sont produits par HiSilicon, un fondeur appartement au groupe Huawei. Ils équipent l'intégralité des smartphones de la marque depuis plusieurs années, mais aussi les smartphones signés Honor (y compris le récent Honor 20 qui vient d'être annoncé), une autre filiale du groupe.

Or, dans le mémo partagé par ARM à ses employés, l'arrêt brutal des relations avec Huawei s'étend bien entendu aux filiales de l'entreprise chinoise. Par conséquent : Huawei va devoir faire sans le concours de son partenaire britannique pour développer ses futures puces.

Kirin 980
Le Kirin 980, la puce haut de gamme qui équipe les smartphones de dernière génération chez Huawei et Honor. Crédits : Huawei

Huawei dos au mur ?


Non seulement lâché par Google et obligé de réfléchir au plus vite à un OS alternatif, le géant Huawei va aussi devoir revoir sa stratégie concernant ses puces.

Si les futurs Kirin 985 sont toujours prévus pour être utilisés dans les prochains smartphones du groupe, l'avenir est plus incertain. D'après Geoff Blaber, analyste tech chez CCS Insight, le coup d'arrêt mis par ARM aux relations commerciales est « un obstacle insurmontable pour Huawei ».

Huawei, deuxième plus gros vendeur de smartphones au monde, est sévèrement malmené depuis le début de la semaine. Au point d'être déchu de sa position et d'entamer sa croissance ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais les signes ne sont certainement pas encourageants.

Via : Engadget
23 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top