Qualcomm se tourne vers les écrans flexibles OLED à capteur d'empreintes

16 avril 2020 à 15h38
1
Qualcomm Capteur Empreinte

Le fabricant américain Qualcomm a annoncé avoir conclu un partenariat avec l'entreprise chinoise BOE. Le but de cette collaboration est notamment de mettre au point des dispositifs d'affichage flexibles intégrant un capteur d'empreintes digitales à ultrasons.

Ce n'est pas le plus fréquent ces derniers temps, mais il arrive aussi que des industriels américains et chinois puissent faire affaire. Dans un communiqué de presse, Qualcomm a en effet annoncé « une collaboration stratégique » avec BOE, l'un des plus grands producteurs mondiaux d'écrans OLED pour smartphones.


Collaboration avec l'un des leaders des écrans flexibles

D'après le constructeur américain, le rapprochement concernera plusieurs domaines, « des technologies mobiles et 5G à la réalité étendue (XR) et à l'Internet des objets ». Mais au-delà de ces projections, la coopération entre les deux acteurs a déjà débuté de façon concrète, avec le développement d'un écran flexible innovant.

Car BOE fournit déjà de tels dispositifs d'affichage pour certains fabricants de smartphones, à l'image de Huawei ou Motorola. L'idée serait à présent d'y intégrer un composant signé Qualcomm, en l'occurrence son capteur d'empreintes digitales à ultrasons, 3D Sonic. Un produit que la société qualifie de « solution d'empreintes digitales la plus fine et la plus sécurisée du secteur ».

L'entreprise chinoise devrait prochainement commencer la commercialisation du fruit de cette collaboration. Et les premiers smartphones équipés d'un écran flexible doté d'un capteur 3D Sonic devraient apparaître au second semestre 2020.


Qualcomm perfectionne son capteur d'empreintes digitales à ultrasons

À l'heure actuelle, la technologie de Qualcomm figure déjà au sein de quelques appareils présents sur le marché, comme le Samsung Galaxy S10. Mais le système s'est finalement retrouvé sous le feu des critiques. En effet, en plus d'afficher une certaine lenteur, le capteur à ultrasons s'est révélé moins sécurisé que prévu, laissant la possibilité d'un déverrouillage avec une fausse empreinte.

En fin d'année dernière, Qualcomm a donc présenté une version améliorée de sa solution : 3D Sonic Max. Plus robuste et plus facile à utiliser, la technologie souffrirait néanmoins toujours d'un manque de réactivité. Ce qui n'a pas empêché Samsung de l'embarquer dans son dernier Galaxy S20.

Source : Qualcomm
Modifié le 16/04/2020 à 15h47
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Demongornot
Attention, GROSSE erreur ! Vous êtes au moins 2 sites de news à s’être fait avoir sur ça.<br /> Je posterais simplement le même commentaire sur touts les sites Français qui auront fait la même erreur, j’espère que vous la corrigerai !<br /> Le Samsung Galaxy S20 utilise le même capteur que son prédécesseur, le S10, ce qui était d’ailleurs une grosse déception pour beaucoup car le 3D Sonic Max était déjà disponible et aurais pu être mis dans le S20.<br /> Le 3D Sonic Max se différencie par énormément de nouveauté, incluant une grande zone de lecture (20mm x 30mm ce qui ferais du téléphone qui l’aurais, le téléphone avec la plus grande zone de lecture d’empreintes, très loin du simple petit cercle qu’on doit visé avec le pouce) et la possibilité d’utilisé deux doigts en simultané (signes qui ne trompent pas et qui ne sont absolument pas présent sur le S20).<br /> On espère que le Galaxy Note20 aura le 3D Sonic Max, ce n’est pas garantie, et c’est un gros problème, car la technologie des capteurs d’empreinte digitale par ultrason est de loin la meilleur solution et la plus sûr qui existe, le 3D Sonic Max offre pleins d’innovation et d’améliorations, pas que en sécurité d’ailleurs, et ça serrais vraiment dommage qu’il soit évité à cause des problème de son prédécesseur (qui était le premier du genre soit dit en passant, donc on ne peux pas vraiment lui reprocher d’être si imparfait) alors qu’ils ne sont plus d’actualité dans ce capteur qui pourrais révolutionner le niveau de sécurité biométrique par empreinte digitale sur les smartphones !<br /> *Premier pas vers une lecture d’empreinte sur tout l’écran et pas besoin de visé.<br /> *Capacité de lecture sur 2 doigts en simultané.<br /> *Très rapide et très précis, capable de lire bien plus de détails que n’importe quel autre capteur d’empreinte existant sur Smartphones.<br /> *Capable grace à la pénétration des ondes de détecté les vaisseau sanguins et de lire la pulsation cardiaque, et beaucoup d’autre possible amélioration du genre tel que, détection de la densité de la peau, du sang, du schéma des vaisseaux sanguins, de la phalange distale, etc rendant la sécurité largement supérieur au autres options, autant pour la différentiation entre deux individu que de rendre extrêmement difficile de forcer le capteur par des moyens technique (faux doigt).<br /> Bref, c’est le futur, ne le gâchons pas en pointant du doigt quelque chose de bien à cause des problèmes de son prédécesseur.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Coronavirus : en Inde, l'application de tracking atteint les 50 millions d'utilisateurs en 13 jours
Minecraft RTX sera disponible aujourd'hui à 19h
Google Play : une section
Un Tamagotchi Evangelion, vous en rêviez ? C'est désormais une réalité !
Slack : vous pouvez maintenant programmer des rappels de messages personnalisés
ASUS recycle de vieux GPUs NVIDIA GT 710 en y ajoutant quatre ports HDMI
Un respirateur piloté par Raspberry Pi en cours de test en Colombie
iPhone SE : Apple en concurrence directe avec le futur Pixel 4a
DJI annonce un évènement le 27 avril, le Mavic Air 2 en vue ?
Lenovo pourrait s'inviter sur le marché des cartes mères avec Legion
Haut de page