Test MSI Raider GE76 : Alder Lake et RTX 3070 Ti en colocation, ça détonne

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
13 mai 2022 à 11h46
3
MSI Raider GE76-17 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Annoncé au CES 2022 et lancé dans la foulée, le nouveau Raider GE76 de MSI reprend à l’identique le châssis introduit sur cette gamme en 2020, mais avec une différence de taille installée à l’intérieur de cette enveloppe métallique bardée de RGB. Bien au chaud dans le ventre de la bête : un processeur Intel Alder Lake est en effet couplé à la nouvelle RTX 3070 Ti de Nvidia. Un tandem flambant neuf et très énervé… mais pour notre plus grand plaisir.

MSI Raider GE76 (12UGS)
  • Le duo i7-12700H / RTX 3070 Ti qui fait des étincelles
  • Design convaincant, bonne qualité d’assemblage
  • Bon clavier et trackpad efficace (mais petit)
  • Connectique complète, haut-parleurs viables, webcam 1080p
  • Écran insuffisant à ce niveau de prix (1080p seulement, calibration à revoir, contraste piteux…)
  • Chauffe trop importante sur le CPU
  • Système de dissipation bruyant
  • Tarif prohibitif

Installé sur le haut de gamme pour joueurs de MSI, le Raider GE76 est un PC portable de 17 pouces qui a fait son apparition dans l’offre du constructeur taïwanais il y a deux ans environ. Pas tout à fait inconnu de nos services (nous avions testé son petit frère le GE66 Raider en 2020), l’appareil reste fidèle à lui-même — comprenez qu’il ne change en rien sur le plan esthétique. Cette année, MSI s’est clairement concentré sur l’intégration dans son laptop des derniers composants haut de gamme d’Intel et Nvidia.

Nous allons voir ce que valent ces nouvelles puces quand il s’agit de jouer sans compromis, mais avant toute chose, voici la fiche technique complète de l’unité que MSI nous a fait parvenir (GE76 12UGS) :

Fiche technique MSI Raider GE76 (12UGS)

Résumé

Processeur
Intel Core i7-12700H
Taille de la mémoire
32GB
Carte graphique
Nvidia GeForce RTX 3070 Ti
Max-Q
Oui
Mémoire vidéo
8GB
Taille de l'écran
17,3in
Taux de rafraîchissement
360Hz

OS

Système d'exploitation
Windows 11

Processeur

Processeur
Intel Core i7-12700H
Type de processeur
14 coeurs / 20 threads
Fréquence du processeur
4,7GHz
Finesse de gravure
7nm

Mémoire vive

Taille de la mémoire
32GB
Type de mémoire
DDR5
Nombre de barrettes
2

Graphismes

Carte graphique
Nvidia GeForce RTX 3070 Ti
Max-Q
Oui
Mémoire vidéo
8GB
VR Ready (réalité virtuelle)
Oui
Type mémoire vidéo
GDDR6

Écran

Taille de l'écran
17,3in
Taux de rafraîchissement
360Hz
Type de dalle
Dalle IPS
Type d'écran
LED
Résolution d'écran
Full HD
Format de l'écran
16/9
Dalle mate / antireflet
Oui
NVIDIA G-SYNC
Non
Écran tactile
Non

Stockage

Configuration disque(s)
SSD
Disque principal
1 To
Disque secondaire
1 slot M.2 NVMe
Lecteur optique
Aucun
Emplacement mSATA/M.2
Aucun
Lecteur de carte mémoire
Carte SD

Connectique

Connectiques disponibles
Ethernet - RJ45 Femelle, Jack 3,5mm Femelle Stéréo, HDMI 2.1, Thunderbolt 4/USB-C, USB 3.2, USB 3.2 Type C

Réseau sans-fil

Wi-Fi
Oui
Version Wi-Fi
6
Bluetooth
Oui
Version Bluetooth
5.2

Équipement

Webcam
Oui
Haut-parleurs
Intégrés
Clavier
Azerty
Clavier rétroéclairé
Oui - RGB
Pavé numérique
Oui
Lecteur d'empreinte digitale
Non

Caractéristiques physiques

Épaisseur
25,9mm
Longueur
397mm
Largeur
284mm
Poids
2,99kg

Avec cette configuration, le MSI Raider GE76 est affiché entre 3100 et 3300 euros en fonction des revendeurs. Une somme substantielle pour un produit qui n’est pourtant pas doté des composants les plus rapides proposés par MSI sur ce modèle. L’appareil peut en effet embarquer jusqu’à un Core i9-12900HK et une RTX 3080 Ti. Son prix dépasse alors les 4000 euros.

MSI Raider GE76-12 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Design : un look inchangé, mais toujours aussi convaincant

Avec 397 x 284 x 25,9 mm pour 2,99 kg sur la balance, le GE76 n’est pas vraiment ce que l’on peut appeler un PC portable fluet. Cette grosse machine, plus « transportable » que portable, reprend à l’identique la silhouette, le châssis et les détails de finition des précédents modèles. C’est normal : cette mouture 2022 n’est rien d’autre que ce que les constructeurs appellent un « refresh », une machine inchangée, simplement mise à jour sur le plan des composants. On retrouve donc ce qui faisait la force du GE76 l’an passé, avec un châssis mêlant aluminium et plastiques de bonne facture, et des finitions au cordeau. L’appareil est même relativement élégant pour un laptop gaming, avec son coloris gris foncé tirant légèrement vers le bleu, ses lignes taillées à coups de serpe et ses coins biseautés.

On apprécie aussi la qualité des charnières, bien robustes, et la répartition intelligente des différentes connectiques sur les flancs et l’arrière de l’engin. Sur ce point, le colosse de MSI a d’ailleurs tout ce qu’il faut où il faut. Au total, il regroupe un port USB-C Thunderbolt 4, un port USB Type-C USB 3.2 Gen 2, un port USB Type-A USB 3.2 Gen 2, deux ports USB Type-A USB 3.2 Gen 1, un port RJ45, une sortie HDMI 2.1, une sortie Mini DisplayPort, un lecteur de cartes SD pleine taille et une prise casque Jack 3,5 mm. En clair, on ne manque jamais de rien.

MSI Raider GE76-7 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MSI Raider GE76-8 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MSI Raider GE76-5 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MSI Raider GE76-6 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Le capot, que l’on peut ouvrir d’une seule main, est pour sa part orné du blason de MSI. Peu importe, ce que l’on découvre une fois l’écran déployé est encore une fois enthousiasmant. MSI nous délivre l’un de ses excellents claviers, flanqué de part et d’autre par deux bandes vouées aux haut-parleurs. Ce clavier est très réussi. En dépit de touches qui paraissent un peu petites de prime abord, la frappe est rapide, précise et globalement confortable. On apprécie en premier lieu la généreuse longueur de course de ces touches, agrémentées d’un retour ferme, mais aussi le silence de la frappe. MSI a aussi l’excellente idée d’ajouter un pavé numérique. La chose mérite d’être soulignée car ce n’est plus nécessairement systématique sur les PC portables de 17 pouces. Sous le clavier s’insère (avec un chausse-pied) un tout petit trackpad : ce dernier s’avère efficace et précis. Nous n’avons pas grand-chose à lui reprocher en-dehors de sa taille.

MSI Raider GE76-16 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MSI Raider GE76-13 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MSI Raider GE76-14 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MSI Raider GE76-28 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Notons enfin la présence d’une bande de raccourcis qui permet d’accéder rapidement aux différents profils de refroidissement, mais aussi de passer à la volée d’un profil RGB à l’autre. Car la chose ne vous aura pas échappé, le GE76 est doté d’une bande RGB qui court à l’avant du châssis telle un pare-chocs. Entièrement configurable en passant par l’utilitaire SteelSeries préinstallé, elle confère à l’appareil un look bien à lui… même si certains laptops gaming de la concurrence (par exemple chez Lenovo) ont depuis adopté des bandes LEDs similaires. S’il fallait encore le préciser, le clavier peut lui aussi afficher toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, paramétrables à votre guise également.

MSI Raider GE76-23 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MSI Raider GE76-10 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MSI Raider GE76-2 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Le design du GE76 est donc très convaincant, à deux détails près : les bordures autour de l’écran (16:9 oblige) sont assez imposantes, et MSI fait l’impasse sur tout système d’identification biométrique. Pas de lecteur d’empreintes digitales à l’horizon, quant à la webcam 1080p juchée au-dessus de l’écran, elle ne dispose pas des capteurs infrarouges nécessaires à la reconnaissance faciale via Windows Hello. Cette dernière offre par contre une qualité d’image plutôt honnête, avec une captation grand-angle en prime. C’est plus que ce que proposent la plupart des modèles de la concurrence.

Un point rapide sur l’accès aux composants. Le démontage est assez facile sur le GE76 Raider puisqu’il suffit de retirer quelques vis cruciformes classiques pour retirer la plaque inférieure du châssis (en plastique). Il sera alors possible de remplacer la batterie, la mémoire vive, le stockage (un emplacement SSD M.2 est même laissé vacant) et le modem Wi-Fi en quelques minutes. Sans surprise, le reste des composant est soudé à la carte-mère.

MSI Raider GE76-26 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MSI Raider GE76-27 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Écran : une dalle Full HD hyper réactive… mais c’est à peu près tout

Pour l’écran du GE76 Raider, MSI fait le choix du fabricant japonais Sharp, qui nous livre ici une dalle IPS capable de monter à 360 Hz. Dans les faits, cette quintessence de fluidité ne peut être pleinement exploitée que par une poignée de jeux, principalement compétitifs, et nous semble plus relever de l’argument marketing qu’autre chose. Rares sont les joueurs qui sauront lui trouver une utilité particulière par rapport à une « simple » dalle 144 Hz.

Avec cet écran, MSI se contente d’un format 16:9 tout ce qu’il y a de plus basique (avec la grosse bordure inférieure que cela implique dans le cas présent), et d’une définition Full HD tout juste suffisante sur une diagonale de 17,3 pouces. La finesse s’affichage est en effet restreinte, avec une densité de pixels de 127 ppp seulement. Sur une machine affichée à plus de 3000 euros, nous aimerions qu’à l’avenir MSI fasse mieux. Car les spécifications de cette dalle n’ont du reste rien d’enthousiasmant.

MSI Raider GE76-21 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Armés de notre sonde et du logiciel de mesures Calman Ultimate, nous relevons sur ce panneau LCD une valeur de 4 pour le DeltaE et une température des couleurs bien trop chaude, limitée à tout juste 6067 kelvins. Idéalement le DeltaE devrait être égal ou inférieur à 3 pour permettre une bonne restitution des couleurs, tandis que la température devrait approcher les 6500 kelvins du standard vidéo. Notons que ce paramètre peut être corrigé en passant par l’utilitaire MSI TrueColor, préinstallé, mais au détriment du DeltaE. Les amateurs de précision colorimétrique devront donc aller voir ailleurs, d’autant que la couverture des espaces colorimétriques se limite à seulement 96% du spectre sRGB et 73% du gamut DCI-P3.

Pas de quoi se réjouir non plus en ce qui concerne la luminosité maximale. On atteint timidement les 312,6 cd/m2. C’est décevant, y compris pour assurer une bonne lisibilité. Heureusement, l’écran profite d’un traitement anti-reflets efficace. Le contraste, enfin, est assez piteux, avec un ratio qui ne dépasse pas les 1065:1. Nous avons clairement affaire à une dalle qui met tout dans sa fréquence de rafraîchissement… au détriment d’à peu près tout le reste. Carton jaune bien mérité pour MSI.

MSI Raider GE76-24 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MSI Raider GE76-18 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Performances : composants en furie mais dissipation à bout de souffle

La configuration que nous a fait parvenir MSI France en prêt regroupe deux des composants les plus performants du marché mobile à date : le processeur Core i7-12700H (14 cœurs / 20 threads cadencés entre 3,50 et 4,70 GHz, 24 Mo de cache, 45 W de TDP, gravure 7 nm) d’un côté, et la nouvelle Nvidia GeForce RTX 3070 Ti de l’autre. Sur le GE76, la nouvelle carte graphique de Nvidia est en mesure de s’exprimer correctement grâce à un budget TGP fixé à 150 W. Nous verrons plus bas que cela permet de très belles choses en 1080p, définition native de notre écran.

Mais commençons par nous attarder sur les performances du Core i7 de 12ème génération. Pour rappel, notre Core i7-12700H s’appuie sur le design hybride Alder Lake, pour combiner – à la manière des architectures ARM big.LITTLE – 6 cœurs hautes performances et 8 cœurs haute efficacité (utilisés pour les tâches légères et l’économie d’énergie). Ce total de 14 cœurs développe une puissance de feu assez prodigieuse, dont nous avions déjà eu un aperçu sur le petit Alienware X14 (équipé de la même puce).

MSI Raider GE76-15 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Avec son format 17 pouces et son système de dissipation fatalement plus conséquent, le GE76 permet au 12700H de s’étirer les jambes. Résultat des courses, on obtient un score assez vertigineux sous CineBench R23 : 16304 points en calcul multi-core contre 1806 points en single-core.

À titre de comparaison, la même puce développait 14167 points en calcul multi-core contre 1691 points en single-core… et nous avions déjà été impressionnés. On constate donc une hausse significative des performances par rapport à la précédente génération de processeurs mobiles d’Intel (Tiger Lake). Le Core i7-11800H installé il y a quelques mois encore sur l’Alienware X17 se contenterait en effet de 1509 points en single-core contre 13991 points en multi-core. Il est donc largement surclassé. Chez AMD, le Ryzen 7 6800H (sous architecture Zen 3+ et gravure 6 nm) est lui aussi battu. Il se limite à 1498 points en single-core et 13145 points en multi-core, toujours sur CineBench R23.

MSI Raider GE76-3 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MSI Raider GE76-1 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Poursuivons sur les benchmarks, graphiques cette fois, avec notre traditionnel passage sous 3D Mark Time Spy Extreme. On relève ici un score global de 5857 points et un score graphique de 5921 points ce qui nous donne un avant-goût de ce dont la RTX 3070 Ti est capable. Pour comparaison, la RTX 3070 « classique » (en 140 W) montait à 5351 points sur le Legion 5 Pro 2021 de Lenovo. Nvidia rehausse donc un niveau de performances qui était déjà très solide. Voyons ce que cela donne en jeu sous Cyberpunk 2077 et The Medium.

MSI Raider GE76-22 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Vous vous en doutez, avec une telle configuration, les jeux les plus gourmands n’ont aucun mal à être animés correctement en 1080p. C’est bien simple, Cyberpunk 2077 est propulsé à 60-70 FPS avec l’ensemble des réglages en ultra, ray tracing compris, et le DLSS en Auto. On peut donc profiter du jeu dans les meilleures conditions graphiques, avec une fluidité optimale et sans subir le moindre ralentissement. Même constat dans l’ensemble avec The Medium. Dans les mêmes conditions (ensemble des réglages en ultra, ray tracing activés à son niveau le plus élevé), il nous était possible de tenir les 70 à 80 FPS lors des séquences classiques, contre 40 FPS solides durant les scènes en écran scindé (particulièrement gourmandes).

MSI Raider GE76-25 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Un mot sur le système de dissipation. Bruyant à l’extreme (classique sur ce genre de produits) ce dernier réussi à limiter tant bien que mal la chauffe, mais sans jamais l’enrayer. Preuve en est sous AIDA 64, où notre stress test habituel a fait s’envoler les températures du Core i7-12700H : plus de 90 degrés au compteur sans la moindre baisse. Les fréquences, elles, avaient tendance à se stabiliser aux alentours de 3,00-3,10 GHz, mais au prix d’un thermal throttling très marqué tout au long du test. En dépit de son format et de la place qu’il offre au système de refroidissement, le GE76 Raider ne parvient donc pas à endiguer suffisamment la chauffe pour permettre aux composants de délivrer leur plein niveau de puissance. Dommage.

MSI Raider GE76-4 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Avant de passer à la suite arrêtons-nous sur la question du SSD. La barrette M.2 Western Digital choisie par MSI carbure méchamment pour nous offrir d’excellentes vitesses de transferts : 6968,38 Mo/s en lecture et 5317,32 Mo/s en écriture. Nous sommes ici dans la bonne moyenne pour un PC portable de 2022.

Autonomie : une machine faite pour être branchée

L’autonomie compte rarement parmi les points fort d’un laptop gaming, et une chose est claire, notre GE76 ne fait pas exception à la règle en dépit de sa grosse batterie de 99,9 Wh : le maximum autorisé.

En lecture vidéo sous Netflix (via Edge) avec l’ensemble des effets RGB désactivés, le mode « Super batterie » de l’utilitaire MSI Center activé, un casque branché et la luminosité de l’écran poussée à 100%, nous avons réussi à tenir un peu plus de 4 heures sur batterie avant de brancher le chargeur.

MSI Raider GE76-9 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
MSI Raider GE76-19 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Dans le cadre d’une utilisation plus polyvalente, la barre des 5 heures peut être effleurée, mais l’on ira jamais vraiment au-delà d’après nos observations. Tablez donc sur 5 petites heures au maximum, ce qui s’aligne avec l’autonomie d’autres appareils de même catégorie. Notez qu’il faut de toute façon rester sur secteur pour profiter des pleines performances de l’engin : logique.

Le gros chargeur de 280 W (environ 18 x 8,5 x 3,5 cm) permet quoi qu’il en soit de recouvrer l’intégralité d’une charge en un peu moins de 2 heures 30 sur secteur. C’est long, mais là encore nous sommes dans la moyenne pour un produit de ce type.

Audio : des haut-parleurs pas si mauvais

Surprise, pour ne pas dire stupeur : les haut-parleurs du GE76 sont loin d’être aussi mauvais qu’on aurait pu le croire. À défaut de nous proposer une expérience audio inoubliable, ces derniers (installés sur les flancs de l’appareil, près des repose-poignets, et de part et d’autre du clavier) ont pour qualité première d’être bien situés. Tournés vers l’utilisateurs, ils diffusent un son tout à fait honnête, avec une assez bonne puissance, pas (ou peu) de saturation à plein volume et des graves qui ont le mérite d’exister.

MSI Raider GE76-20 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Si l’ensemble reste principalement axé sur les médiums, pour faire ressortir les voix, on ne peut pas dire que le résultat est déplaisant. En dépannage, et à condition de rester raisonnable dans ses attentes, on pourra volontiers utiliser ces haut-parleurs de temps à autres pour regarder des vidéos. Dommage par contre que les aigus manquent vraiment de précision.

Comme toujours ou presque sur les PC portables gaming, la prise casque est pour sa part de très bonne facture. À l’oreille rien ne nous a semblé problématique ici : la sortie Jack 3,5 mm délivre un signal puissant et précis. Parfait pour jouer avec un bon niveau d’immersion une fois le casque branché.

MSI Raider GE76-11 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

MSI Raider GE76 (12UGS)

7

Impression mitigée que dégage cette nouvelle version du 17 pouces haut de gamme de MSI.

D’un côté, la marque nous offre une fois encore un châssis bien pensé, orné d’un excellent clavier, d’une connectique au poil et d’un très bon niveau de finition. Difficile par ailleurs de rester insensible aux performances insolentes de l’appareil, qui combine l’un des meilleurs processeurs du moment à l’une des cartes graphiques mobiles les plus rapides du marché à date.

De l’autre, le GE76 Raider fait pale figure sur le plan de l’affichage, avec une dalle LCD IPS mal calibrée et faiblement contrastée. Le seul véritable « atout » de cet écran est à chercher du côté de son infernale fréquence de rafraîchissement. Mais les 360 Hz qu’il offre sont-il à ce point attractifs face à une dalle 144 ou 165 Hz plus classique ? On vous laissera juges. Certes MSI, propose bien une meilleure dalle en option (QHD, 100% DCI-P3 et 240Hz sont au menu), mais pour un prix qui s’envole. Rappelons que le modèle que nous avons testé était déjà affiché à plus de 3000 euros.

Au delà de cet écran décevant, l’appareil déçoit aussi sur le refroidissement. Face à la concurrence, MSI reste sur un système de dissipation qui se repose peut-être un peu trop sur ses lauriers… là où la concurrence redouble d’efforts et d’ingéniosité (grosses chambres à vapeur, métal liquide, dissipation à trois voire quatre ventilateurs…).

Les plus

  • Le duo i7-12700H / RTX 3070 Ti qui fait des étincelles
  • Design convaincant, bonne qualité d’assemblage
  • Bon clavier et trackpad efficace (mais petit)
  • Connectique complète, haut-parleurs viables, webcam 1080p

Les moins

  • Écran insuffisant à ce niveau de prix (1080p seulement, calibration à revoir, contraste piteux…)
  • Chauffe trop importante sur le CPU
  • Système de dissipation bruyant
  • Tarif prohibitif

Design 8

Écran 6

Performances 9

Autonomie 5

Prix 7

Concurrence : quelles alternatives au MSI Raider GE76 ?

Intéressons nous à deux alternatives qui peuvent être intéressantes si le MSI Raider GE76 ne vous a pas convaincu.

En premier lieu nous pensons au Lenovo Legion 5 Pro. Plus compact (format 16 pouces), ce dernier est toujours équipé de processeurs AMD Ryzen 5000 (d’ancienne génération) mais délivre un excellent niveau de performances pour un prix nettement inférieur à celui du GE76.

Composants un peu plus anciens oblige, on profite en effet de promotions souvent intéressantes sur ce modèle, qui profite également d’une bonne qualité d’affichage et d’un système de dissipation efficace.

Lenovo Legion 5 Pro
  • Châssis de haute volée
  • Le système de dissipation, vraiment efficace
  • Performances généreuses, même en QHD+
  • Un grand écran 16:10 lumineux et convaincant
  • Clavier valable, mais perfectible
  • Pas de lecteur de cartes SD
  • Webcam vraiment mauvaise
  • Autonomie limitée

Autre solution, cette fois au même niveau de prix que le GE76, et avec le même format 17 pouces : l’Alienware x17. Récemment renouvelé par la filiale gaming de Dell, l’appareil dispose des mêmes composants que le laptop de MSI qui nous intéresse présentement, mais avec un châssis plus fin, plus élégant (même si cela reste subjectif) et encore mieux fini. On profite aussi d’une qualité d’affichage légèrement supérieure au même niveau de prix et d’un système de refroidissement réellement probant, axé sur quatre ventilateurs.

Alienware X17 R1
  • Le système de dissipation qui marche du feu de dieu
  • De la puissance, partout, tout le temps
  • Design réussi, excellent niveau de finitions
  • Écran Ultra HD lumineux
  • Placement tarifaire prohibitif
  • Webcam 720p médiocre
  • Une dalle OLED n’aurait pas été un luxe
  • Autonomie fébrile
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
SPH
Moi, je veux ces composants là, mais dans une tour. Surtout la 3070 Ti !
bafue
Portable MSI toujours mal conçu a ce que je vois …
AtomosF
Ca tombe bien c’est la seule qui était (est encore ?) disponible à son MSRP, à 770€. Tu peux craquer
SPH
Chez moi, à Reims, la 3070 Ti est à 920€
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Vous ne trouverez pas cette carte mère MSI moins chère ailleurs !
AMD Navi 31 : le plus puissant GPU RDNA3 serait doté d'un bus 384-bit et 24 Go de GDDR6
Prix incroyable sur ce processeur AMD Ryzen 7 en ce moment !
HP donne un coup de fouet à son Omen 16 et annonce un tout nouveau Victus 15
Baisse de 150€ sur le PC portable MSI Modern 15 chez RueDuCommerce
Cette excellente souris gamer profite d'une belle réduction chez Amazon
Mettez à l'épreuve votre carte graphique avec ce premier benchmark Unreal Engine 5
Ce solide PC portable gamer Acer avec RTX 3060 est à moins de 1000€
Belle affaire sur ce PC portable MSI Katana GF66 avec RTX 3060 et un pack de goodies MSI
GeForce GTX 1630 : NVIDIA sur le point de sortir une nouvelle carte d'entrée de gamme ?
Haut de page