NVIDIA RTX 3000 et LG TV : un support encore bancal pour l’HDMI 2.1

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
23 septembre 2020 à 15h15
8

Les utilisateurs des TV LG OLED séries 9 et X attendaient avec impatience de pouvoir mettre à profit les entrées HDMI 2.1 de leurs téléviseurs, censées permettre de franchir un palier au niveau de l’expérience de jeu avec la 4K à 120 fps, l’ALLM ou encore le VRR.

Parmi les chanceux qui ont réussi à se procurer une carte graphique NVIDIA RTX série 3000, la déception a pris le pas sur l’euphorie en raison de problèmes de compatibilité avec l’HDMI 2.1 et leurs téléviseurs LG OLED. LG n’a néanmoins pas tardé à réagir promettant de déployer une mise à jour du firmware pour tous les modèles concernés.

L’interface HDMI 2.1 des TV LG OLED fait des siennes

L’interface HDMI 2.1 semble poser des problèmes de compatibilité avec la NVIDIA RTX 3080, c’est du moins ce que nous apprennent nos confrères de Forbes dans un récent article.

Elle est pourtant vue comme une évolution majeure pour les joueurs, en autorisant un bon paquet d’améliorations comme la possibilité de jouer en 4K à 120 fps et en 8K à 60 fps, ou encore de profiter de l’Auto Low Latency Mode (ALLM) et du Variable Refresh Rate (VRR) dont le fameux G-Sync de NVIDIA.

L’HDMI 2.1 a fait beaucoup parler de lui ces derniers temps, d’abord car il équipera les consoles les Xbox Series X et S et les PlayStation 5 dont le lancement se fait attendre avec impatience. Mais c’est finalement NVIDIA qui a eu l’occasion de proposer en premier une solution pour profiter de l’HDMI 2.1, avec ses cartes graphiques de la série RTX 3000.

Bien que les RTX 3080 mises sur le marché ont été écoulées en seulement quelques minutes, certains heureux propriétaires ont déjà pu essayer la combinaison de ces nouvelles cartes graphiques aux téléviseurs LG OLED de 2019 et 2020 équipés d’entrées HDMI 2.1. On y retrouve les gammes GX et CX, comme le LG OLED 55CX fraîchement testé sur Clubic, mais aussi les séries B9, C9 et E9. Impatients de tester leur nouvelle configuration de jeu, ils ont vite déchanté en observant d’abord des problèmes de qualité d’image, puis l’impossibilité d’activer la G-Sync sous certaines conditions.

L’affichage à 120 Hz et la compatibilité G-Sync mises à mal

Le premier problème rencontré concerne l’activation de la technologie G-Sync, qui permet en temps normal à l’écran d’adapter sa fréquence de rafraîchissement en temps réel et en fonction de la carte graphique. Les utilisateurs ayant tenté d’activer G-Sync en choisissant l’option 120 Hz constatent une perte d’image totale, résultant à un bête écran noir. Ils notent que la modification des paramètres (résolution, profondeur de bits) ne change rien à la donne.

Ce bug concerne l’ensemble des modèles série 9 et X, si bien que le bridage de la bande passante HDMI 2.1 à 40 Gb/s pour le second (contre 48 Gb/s) ne semble pas être concerné ici.

Le second problème concerne quant à lui uniquement la série X. Toujours en passant sur une fréquence à 120 Hz, les utilisateurs remarquent que le téléviseur limite le sous-échantillonnage RGB à 4 :2 :2 au lieu de 4 :4 :4. Les images publiées sur Twitter par Sixi82 montrent que cela induit une perte de qualité conséquente en 120 Hz. La restriction de bande passante que nous évoquons ci-dessus pour ces modèles de série X fait sans doute partie du problème.

Sur les captures du haut, la fréquence est paramétrée à 60 Hz, contre 120 Hz pour les captures suivantes.

LG annonce le déploiement d’une mise à jour « prochainement »

LG a rapidement pris les devants en publiant un communiqué et en affirmant son intention de résoudre rapidement ces deux problèmes épineux. Le constructeur annonce en effet qu’il déploiera « dans les semaines à venir » une mise à jour du firmware afin de rectifier le tir. Précisons toutefois que ces gammes de téléviseurs n’embarquent pas toutes le même processeur, ce qui risque de rendre la tâche plus difficile qu’il n’y parait.

Qu’en pense-t-on chez Clubic ?

Il faut bien relativiser ces deux soucis rencontrés avec l’interface HDMI 2.1 des téléviseurs LG. Si cela prend l’allure d’une douche froide pour le constructeur alors que l’arrivée des consoles next gen est imminente, il ne faut pas oublier qu’il est le premier à tenter de nous faire profiter des améliorations promises par l’HDMI 2.1 (néanmoins suivi de très près par Samsung).

Une stratégie qui met donc l’accent sur l’innovation, avant même que les premiers produits profitant de l’HDMI 2.1 n'entrent en scène. Espérons qu’il ne s’agisse de rien d’autre que d’un raté dans le démarrage qui sera rapidement résolu.

Notons enfin que si le standard de la norme HDMI 2.1 a été fixé en 2019, les certifications de conformité commencent tout juste à entrer dans leur phase de finalisation.

Source : Forbes

8
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

La supercar hybride de McLaren se dévoile grâce à ses dépôts de brevets
Comparatif impression photo en ligne : à qui confier vos souvenirs ?
Essai du Range Rover Autobiography P400e : l’hybridation royale
Dungeon Master : le jeu de rôle en vue subjective et en temps réel... dès 1987
Surfshark VPN : l'un des meilleurs VPN encore moins cher ce week-end
Tim Burton travaille à une nouvelle série autour de la Famille Addams
Test de la Galaxy Tab S7+ de Samsung : quasi-parfaite ?
Coincés à la maison ? 11 jeux sur consoles à tester en soirée couvre-feu
Gaia : une mission européenne pour cartographier la galaxie
Comment le français Qobuz, fleuron du streaming audio HD, a fait face à la crise ?
scroll top