Le Huawei Mate 20 Pro s'affichera à partir de 999€

Pierre Crochart Contributeur
15 octobre 2018 à 16h14
0
Huawei Mate 20 Pro leak

Le nouveau fleuron de Huawei, qui sera présenté officiellement demain après-midi, ne résiste pas à une toute dernière fuite avant le grand déballage : son prix qui, visiblement, tutoie avec les habitudes d'Apple en la matière.

Selon le très en forme WinFuture, le Huawei Mate 20 Pro s'affichera dans sa version de base 6 Go / 128 Go de RAM à partir de 999 euros. 100€ de plus, donc, que le P20 Pro qui, avec ses 899€ sur l'étiquette, rompait radicalement avec les habitudes de la marque chinoise.

Mate 20 Pro : en vente à partir du 5 novembre


Nos confrères allemands croient également connaître la date de sortie des prochains flagships de Huawei : le 5 novembre. L'ouverture des précommandes, elle, aura lieu pendant la conférence que le constructeur tiendra à Londres demain à partir de 15h30.

Rappelons qu'avec son Mate 20 Pro, Huawei joue sa carte la plus prestigieuse. Affichant fièrement les ambitions très haut de gamme de la deuxième marque de smartphones au monde, le Mate 20 Pro pourrait vraisemblablement cumuler les casquettes de smartphone le plus rapide au monde, et celle du meilleur photophone.

Réponse dans quelques semaines.

6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top