Apple accélère le développement de son propre modem 5G et fausse compagnie à Intel

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
05 avril 2019 à 16h12
5
Apple

Tandis que le premier iPhone équipé d'une puce 5G ne débarquerait pas sur le marché avant 2020, un rapport de Fast Company dévoile en partie de la stratégie d'Apple sur ce dossier. On apprend que la firme à la pomme redoublerait d'efforts pour produire ses propres modems 5G, quitte à fausser compagnie à Intel. Entre 1 000 et 2 000 ingénieurs seraient actuellement à l'oeuvre.

Contraint de faire sans Qualcomm, Apple doit pour l'heure se contenter d'une collaboration moribonde avec Intel, dont les modems 5G ne sont pas encore prêts. Une situation un brin embarrassante alors que Huawei et Samsung ont d'ores et déjà lancé des smartphones compatibles avec le nouveau réseau mobile. Pour se sortir d'affaire, Apple pourrait devoir tourner le dos à Intel... à condition toutefois qu'une alternative se présente. Et pour faire simple, la firme de Tim Cook compte bien se créer elle-même une échappatoire.

La cuvée 2021 de l'iPhone pourrait être équipée d'une puce 5G maison

D'après le rapport de Fast Company, Apple aurait d'ores et déjà assigné entre 1 000 et 2 000 ingénieurs à la conception d'un module 5G maison. Pour ce faire, la firme aurait tout bonnement fait son marché en débauchant des spécialistes à la fois chez Qualcomm et Intel. Reste que si les travaux d'Apple en la matière « s'accélèrent rapidement », Fast Company ne prévoit pas l'arrivée d'un premier module 5G conçu en interne avant 2021, au plus tôt.

D'un point de vue industriel, on apprend sans surprise que si Apple devrait bel et bien concevoir de bout en bout son modem 5G en interne, la firme sera à terme contrainte de se tourner vers Samsung ou TSMC pour la production de masse de ses puces 5G. Pour rappel, c'est TSMC qui se charge depuis des années de graver les SoC d'Apple équipant tant les iPhone que les iPad. Certaines rumeurs laissent par ailleurs entendre que des SoC, conçus par Apple et fabriqués en masse par le fondeur taïwanais, pourraient équiper certains futurs modèles de MacBook. Affaire à suivre...

Intel ne serait décidément plus dans les petits papiers d'Apple

Reste que la collaboration entre Apple et Intel pourrait tourner court. 9to5mac explique ainsi qu'Apple aurait « perdu confiance en Intel » à la suite de deadlines non respectées quant au développement du modem 5G XMM 8160. Pour s'assurer de décrocher le contrat qui lui permettrait d'équiper en puces modem les iPhone 2020, Intel doit délivrer des échantillons à Apple dès cet été. Un créneau que la marque pourrait avoir du mal à tenir.

De son côté, le fondeur californien semble également se lasser de son partenariat avec Apple, ce client très demandeur. Intel doit en effet se contenter de marges très faibles sur les modems actuellement vendus à Apple. Les commandes d'Apple devraient en outre être traitées en priorité, apprend-on, quitte à pénaliser Intel sur des dossiers nettement plus rémunérateurs, comme celui des data centers.

Chez Apple, on cherche à se ménager une issue pour être certains de proposer des iPhone 5G en 2020. La firme de Cupertino aurait ainsi déjà entamé des pourparlers avec Samsung et Mediatek, mais les deux groupes ne seraient pas en mesure de fournir Apple en modems 5G à l'horizon 2020. Reste l'option Qualcomm. Une option qui n'en est pas une... et pour cause : la bataille juridique qui oppose Apple et Qualcomm fait rage depuis des mois.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
BetaGamma
Ils ne savent plus développer et concevoir quelque chose… dans 3 mois, ils iront voit leurs fournisseurs !
lejeferson
c’est déjà fait, ils se sont fait bouler par samsung qui ne veut pas leur vendre leur modem 5G et ne vont pas demander à Qualcom vu les procès qui les intéressent en ce moment ils n’ont donc que 2 choix, Intel et faire le leur (ou huawei mais vu l’ambiance actuelle c’est presque impossible)
Kriz4liD
Dans tous cas ils seront obligés de payer pour les licenses et les brevets et dans deux ans samsung aura les reins assez solides pour fournir le reste de l industrie avec des modem tres performants qu apple m hesitera pas à acheter …
Metaphore54
En même temps vu la proportion de téléphones vendu, apple à raison de tout faire en interne pour maximiser ses profits.
Zourbon
il faut quand même avoir les compétences et elles ne s’acquièrent pas en débauchant des ingénieurs. Et ces ingénieurs doivent avoir un pont d’or pour quitter des boites comme qualcomm et intel. Et il faut tenir compte des brevets déjà déposer par les autres.<br /> A force d’exploiter tous ses sous-traitants, fournisseurs , Apple est devenu l’ennemi à abattre.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

iPhone 2019 : un bout du châssis dévoilé avec le triple capteur photo
⚡️ Bon plan : TaoTronics écouteurs Intra Bluetooth à 16,79€ au lieu de 23,99€
Un tweet énigmatique révèle la date et le lieu de l'Android Dev Summit 2019
Pour concurrencer les AirPods, Amazon va lancer des écouteurs intégrant Alexa
Actuellement en orbite lunaire, la sonde israélienne Beresheet devrait alunir le 11 avril
🔥 AirDots, Mi 9, Mi Band : notre sélections des meilleurs bons plans Xiaomi
Game of Thrones : la dernière saison sera offerte aux abonnés Orange sur OCS
Apple recherche un créatif pour écrire les blagues et les répliques de Siri
Le prestigieux MIT va arrêter de travailler avec Huawei et ZTE
Haut de page