Apple accélère le développement de son propre modem 5G et fausse compagnie à Intel

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
05 avril 2019 à 16h12
0
Apple

Tandis que le premier iPhone équipé d'une puce 5G ne débarquerait pas sur le marché avant 2020, un rapport de Fast Company dévoile en partie de la stratégie d'Apple sur ce dossier. On apprend que la firme à la pomme redoublerait d'efforts pour produire ses propres modems 5G, quitte à fausser compagnie à Intel. Entre 1 000 et 2 000 ingénieurs seraient actuellement à l'oeuvre.

Contraint de faire sans Qualcomm, Apple doit pour l'heure se contenter d'une collaboration moribonde avec Intel, dont les modems 5G ne sont pas encore prêts. Une situation un brin embarrassante alors que Huawei et Samsung ont d'ores et déjà lancé des smartphones compatibles avec le nouveau réseau mobile. Pour se sortir d'affaire, Apple pourrait devoir tourner le dos à Intel... à condition toutefois qu'une alternative se présente. Et pour faire simple, la firme de Tim Cook compte bien se créer elle-même une échappatoire.

La cuvée 2021 de l'iPhone pourrait être équipée d'une puce 5G maison

D'après le rapport de Fast Company, Apple aurait d'ores et déjà assigné entre 1 000 et 2 000 ingénieurs à la conception d'un module 5G maison. Pour ce faire, la firme aurait tout bonnement fait son marché en débauchant des spécialistes à la fois chez Qualcomm et Intel. Reste que si les travaux d'Apple en la matière « s'accélèrent rapidement », Fast Company ne prévoit pas l'arrivée d'un premier module 5G conçu en interne avant 2021, au plus tôt.

D'un point de vue industriel, on apprend sans surprise que si Apple devrait bel et bien concevoir de bout en bout son modem 5G en interne, la firme sera à terme contrainte de se tourner vers Samsung ou TSMC pour la production de masse de ses puces 5G. Pour rappel, c'est TSMC qui se charge depuis des années de graver les SoC d'Apple équipant tant les iPhone que les iPad. Certaines rumeurs laissent par ailleurs entendre que des SoC, conçus par Apple et fabriqués en masse par le fondeur taïwanais, pourraient équiper certains futurs modèles de MacBook. Affaire à suivre...

Intel ne serait décidément plus dans les petits papiers d'Apple

Reste que la collaboration entre Apple et Intel pourrait tourner court. 9to5mac explique ainsi qu'Apple aurait « perdu confiance en Intel » à la suite de deadlines non respectées quant au développement du modem 5G XMM 8160. Pour s'assurer de décrocher le contrat qui lui permettrait d'équiper en puces modem les iPhone 2020, Intel doit délivrer des échantillons à Apple dès cet été. Un créneau que la marque pourrait avoir du mal à tenir.

De son côté, le fondeur californien semble également se lasser de son partenariat avec Apple, ce client très demandeur. Intel doit en effet se contenter de marges très faibles sur les modems actuellement vendus à Apple. Les commandes d'Apple devraient en outre être traitées en priorité, apprend-on, quitte à pénaliser Intel sur des dossiers nettement plus rémunérateurs, comme celui des data centers.

Chez Apple, on cherche à se ménager une issue pour être certains de proposer des iPhone 5G en 2020. La firme de Cupertino aurait ainsi déjà entamé des pourparlers avec Samsung et Mediatek, mais les deux groupes ne seraient pas en mesure de fournir Apple en modems 5G à l'horizon 2020. Reste l'option Qualcomm. Une option qui n'en est pas une... et pour cause : la bataille juridique qui oppose Apple et Qualcomm fait rage depuis des mois.

5
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top