Apple avance sur son moteur de recherche, la fin de son partenariat avec Google approchant

29 octobre 2020 à 15h45
9

Des modifications présentes dans les résultats de recherche présentés par iOS 14 laissent penser qu'Apple pourrait à terme lancer son propre moteur.

Apple et Google sont peut-être concurrentes sur le marché du smartphone, mais les deux entreprises entretiennent dans le même temps une longue relation commerciale.

Apple indexe l'ensemble du Web depuis 2014

Depuis plusieurs années, Google paye des milliards de dollars par an à Apple pour apparaître comme moteur de recherche par défaut sur les appareils iOS. On parle pour cette année 2020 d'un montant compris entre 10 et 12 milliards de dollars pour conserver sa place de choix dans le navigateur web Safari, soit 20% des revenus d'Apple liés aux services.

Seulement, Apple aurait dans l'idée de se séparer de Google pour proposer à la place son propre moteur de recherche. Il pourrait être intégré directement à Spotlight, le module de recherche présent dans macOS et iOS, mais aussi prendre la forme d'un site web.

La dernière mise à jour d'iOS, la version 14, donne un indice supplémentaire quant à cette éventualité. En effet, une recherche effectuée depuis l'iPhone ou l'iPad affiche désormais des liens directs vers des sites web et non plus des liens suggérés par Google.

Ces liens sont la conséquence de la montée en puissance d'Applebot qui indexe l'ensemble du web depuis 2014. Apple a également embauché il y a trois ans John Giannandrea comme responsable de l'IA et de l'apprentissage machine, poste que l'ingénieur occupait précédemment chez Google.

Un moteur de recherche en accord avec les discours de l'entreprise en matière de confidentialité

Il y aurait deux raisons majeures pour lesquelles Apple souhaiterait se séparer de Google, malgré la manne financière que leur accord lui génère.

La première aurait trait à la confidentialité des données. Le constructeur se présente depuis longtemps comme le défenseur de la vie privée de ses utilisateurs face à Google et son modèle économique bâti autour de la publicité ciblée. Un moteur de recherche made in Apple éviterait que les possesseurs d'iPhone ou de Mac voient leur navigation et leurs résultats de recherche analysés par un tiers.

La seconde raison est d'ordre politique. Google est visée par une plainte du Département américain de la justice à propos de ses pratiques commerciales considérées comme anti-concurrentielles. Le régulateur pourrait de ce fait annuler purement et simplement l'accord entre les deux entreprises. Apple aurait donc tout intérêt à rapidement développer une solution de remplacement en interne pour ne pas pénaliser ses utilisateurs.

Source : GSM Arena

Modifié le 29/10/2020 à 15h46
9
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

DSLR : malgré la chute des ventes, Nikon préparerait deux boîtiers pour 2021
Envie de changer de TV ? Notre comparatif des meilleurs téléviseurs par gamme de prix
Place des Libraires, la marketplace qui pousse le lecteur à la rencontre de son libraire (Interview)
Pour Noël offrez une jolie montre connectée Fossil à prix choc sur Amazon
Patrick Drahi lance son OPA sur Altice Europe, l'objectif ? Se retirer de la Bourse
Idées cadeaux à moins de 100 € : notre sélection des meilleures promos
Black Friday Week : le TOP des bons plans high-tech encore valables ce soir
Hottes Days Aliexpress : l'aspirateur sans fil Xiaomi Dreame T20 à prix choc
Xbox Series X : la production a démarré à la fin de l'été
Bon plan avant le Black Friday : la clé USB 3.0 SanDisk Ultra Flair 128 Go à près de -50% sur Amazon
Haut de page