Amazon veut alimenter 100% de l'infrastructure AWS en énergie renouvelable

Alexandre Boero Contributeur
11 avril 2019 à 08h21
0
éolienne-pixabay.jfif
Pixabay

Amazon Web Services ne perd pas de vue son objectif d'une infrastructure mondiale entièrement alimentée grâce à de l'énergie renouvelable.

L'argument énergétique et environnemental est devenu un véritable atout marketing. Certaines entreprises fournissent des efforts (surtout financiers) pour soigner leur image et diminuer leur empreinte carbone. C'est le cas d'Amazon qui a annoncé, lundi 8 avril, trois nouveaux projets d'énergie renouvelable qui doivent l'aider à atteindre son objectif à long terme consistant à alimenter l'ensemble des infrastructures mondiales d'Amazon Web Services (AWS), sa division cloud, avec de l'énergie renouvelable.

Une énergie équivalente à celle consommée par une ville de 600 000 habitants

Amazon va bâtir trois parcs éoliens en Suède, en Irlande et aux États-Unis, pour une production totale annuelle estimée à 670 000 mégawatts (MWh), qui alimenteront des data centers de ces trois pays. Combiné aux neuf autres précédents projets d'AWS sur les énergies renouvelables, l'ensemble des structures devraient générer plus de 2 700 000 MVh (quantité d'énergie produite en une heure par un mégawatt) d'énergie renouvelable chaque année, ce qui pourrait permettre d'alimenter une ville grande comme Nashville (262 000 foyers, plus de 600 000 habitants) aux États-Unis.

Le parc éolien de 91,2 MW de Donegal, en Irlande, devrait produit de l'énergie renouvelable au plus tard fin 2021. Celui de 91 MW situé à Bäckhammar, à 200 kilomètres de Stockholm en Suède, promet de fournir de l'énergie d'ici la fin de l'année prochaine, comme la structure californienne de Tehachapi, dotée d'une puissance de 47 MW, qui devrait être prête elle aussi avant la fin 2020.

Amazon multiplie les initiatives pour maîtriser son empreinte carbone

« Chacun de ces projets nous rapproche de notre engagement à long terme d'utiliser 100% d'énergie renouvelable pour alimenter notre infrastructure mondiale AWS », a tenu à rappeler Peter DeSantis, vice-président d'Amazon Web Service, qui a conscience de l'importance de cette communication, compte tenu de la très grande consommation d'énergie des data centers.

Cette annonce fait en tout cas écho au plan « Shipment Zero » d'Amazon qui veut fixe le cap d'atteindre les 50% de livraisons neutres en carbone d'ici à 2030. La firme de Jeff Bezos s'engage par ailleurs à installer des systèmes d'énergie solaire dans 50 centres de traitement d'ici 2020, aux États-Unis et dans le monde.

9 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
La filière éolienne française se porte bien et continue de créer des emplois
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Vers des batteries lithium-CO2 rechargeables ?
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
La bande annonce de Star Wars, l'ascension de Skywalker, est là !
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top