🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Aux États-Unis, Microsoft embrasse les syndicats quand Amazon n'en veut pas

04 juin 2022 à 16h00
14
Amazon Syndicat © © Leonhard Lenz
© Leonhard Lenz

Dans un billet de blog, Microsoft explique vouloir travailler de manière constructive avec les syndicats. Une démarche à contre-courant des autres géants du Web.

Les syndicats ont toujours été la hantise des dirigeants des grands groupes technologiques américains.

Des syndicats ardemment combattus par les géants du Web

Les géants du Web ont toujours montré une hostilité farouche à l'égard des organisations salariales. L'exemple le plus parlant est celui d'Amazon, qui a fait des pieds et des mains pour empêcher la création de son premier syndicat dans l'un de ses entrepôts situés à New York.

Amazon aurait dépensé des millions de dollars en consultants spécialisés et n'a pas non plus hésité à mobiliser certains de ses salariés les plus fidèles pour une campagne de propagande sur les réseaux sociaux. L'issue du scrutin a approuvé à une petite majorité la création de ce premier syndicat, mais Amazon explore encore toutes les voies légales pour contrecarrer ce vote. Le groupe indique notamment que les membres de l'Amazon Labor Union, à l'origine du vote, ont intimidé des salariés pour obtenir des voix.

Apple est également pointé du doigt pour ses pratiques antisyndicales. Les employés d'au moins deux Apple Store souhaitent mettre en place des élections, mais la firme ne l'entend pas de cette oreille et a récemment augmenté les salaires de ses employés jusqu'à 45 %, tout en formant les managers des magasins à diffuser une communication offensive contre les syndicats à destination des salariés.

Microsoft laisse la porte ouverte aux syndicats en cas de conflit

À la surprise générale, Microsoft a pris récemment le contre-pied des pratiques de ses concurrents. Via un post de blog publié ce jeudi 2 juin 2022, le groupe américain a expliqué sa démarche envers les syndicats via plusieurs points clés.

La firme de Redmond entend respecter la parole des employés et reconnaît que ces derniers ont le droit de se syndiquer. Elle s'engage également à respecter le dialogue social avec ces organisations et à collaborer avec elles pour trouver les meilleures solutions en cas de conflit.

Pour autant, Microsoft pense que les conditions de travail proposées et les pratiques managériales mises en place dans l'entreprise sont faites pour éviter aux salariés d'avoir à passer par un syndicat, mais laisse la porte ouverte à cette hypothèse si besoin. Et s'offre dans le même temps une communication positive, en passant pour une entreprise plus ouverte et moins rigide que ses petits camarades.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
10
SplendoRage
Microsoft a toujours été plus ou moins bien vu par ses salariés.<br /> Jusqu’à la fin de l’air Balmer, Microsoft n’avait encore jamais procédé à des licenciements (le premier étant arrivé après le rachat de la division mobile de Nokia).<br /> Et encore aujourd’hui, Microsoft fait partit des grandes compagnies qui ne voit en des licenciements massifs que la toute dernière option.
HAL1
C’est assez impressionnant à quel point, ces dernières années, Microsoft est devenue sympathique à de nombreux égards là où les autres géants technologiques, Amazon, Apple et Meta en premier lieu, se montrent tout à fait détestables.
Wifi93
On en reparlera, soyez-en sûr !!!
Orezzo
Désolé mais dans GAFAM le M n’est pas pour Métro<br /> d’ailleurs la plus parts des média disent GAFA c’est étrange<br /> ce que Bill a salopé dans l’informatique est en train de le faire dans la santé
Bombing_Basta
Amazon aurait dépensé des millions de dollars en consultants spécialisés et n’a pas non plus hésité à mobiliser certains de ses salariés les plus fidèles pour une campagne de propagande sur les réseaux sociaux.<br /> Sur le même sujet y’a un documentaire très édifiant sur Netflix, qui suit la reprise par un milliardaire chinois, d’une entreprise américaine de verrerie automobile.<br /> Intimidation, espionnage, licenciement, lobbying à coup de millions, tout a été fait pour convaincre les salariés qu’un syndicat serait mauvais pour eux.<br /> Et ça a marché…<br /> Faut croire qu’Amazon n’a pas choisis le bon cabinet de lobbying, et peut-être qu’ils auraient dû forcer l’installation d’alexa chez leur salariés histoire de mieux les manipuler…
jwchretien
@Orezo ce que vous dites est tellement cliché que cela en devient insignifiant.
SplendoRage
@Orezzo : Bah voyons …<br /> Steve Job n’a rien salopé peut-être ? … Steve Job a été l’un des PIRES managers qui n’aient JAMAIS existé. Rabaissant, rabrouant et humiliant ses employés …<br /> Il était tyrannique à en crever ! D’ailleurs, certains ex employés ayant parlé de « karma », c’est pour dire !<br /> Mais au delà de ça, Steve Job ça a aussi été l’Antenna Gate … Bah oui, c’est de la faute des gens si l’iPhone 4 était mal foutu …<br /> De l’autre côté, tu as eu Microsoft, avec le fameux ROD Gate des XboX 360 … Quand Steve Balmer, pendant la réunion d’urgence, n’a pas hésité une seule petite seconde à lâcher un budget de presque 2 milliards de dollars pour résoudre le problème, frais de transporteurs inclus pour les utilisateurs, il a simplement justifié son accord en disant « Si on ne le fait, les utilisateurs ne nous feront plus jamais confiance ! Faut le faire et il faut le faire maintenant !! »<br /> Bill Gates et Steve Balmer, encore aujourd’hui, sont considérés comme ayant fait partit des meilleurs CEO par leurs employés, ayant été parmis les grands patrons les plus accessibles pour les employés de Microsoft ! Il suffit de chercher sur Youtube les Keynotes internes de Microsoft pour se rendre compte qu’eux, ils aimaient et appréciaient leurs employés !<br /> Vas dire la même chose pour Bezos, Job, Cook, etc …
jwchretien
Je ne me permettrais pas de dire qui est « gentil et qui est méchant » mais j’ai une amie qui travaille chez MS à Redmond et elle me disait que Steve Ballmer venait parfois à la cantine dire bonjour au employés et manger avec eux, qu’il était tout à fait accessible.<br /> Après cela est peut-être de façade…
YBoy360
Que Microsoft soigne ses employés, c’est très bien, mais Microsoft n’a jamais connu de crises comme Apple et Amazon. Amazon, hors AWS gagne 0 depuis sa création, Apple est passé par la quasi-banqueroute vers les années 2000. Ensuite, Amazon, ce n’est pas le même type de profiles d’employés (ils font de la logistique où les marges sont très faible).<br /> Maintenant, je ne saurais pas énoncer une innovation de MS importante. Ils ont un monopole de fait, on est obligé de payer MS lors de l’achat d’un PC, on nous impose Office 360, ils ont détruit toutes concurrences, ils ont pu racheter leurs concurrents alors qu’ils étaient en situation de monopole. Ils sont assis sur un matelas qu’aucune entreprise ne possède, ils font de la vente forcée, lié, mais grâce à leur lobbying, ça passe comme dans du beurre. La réussite de MS, elle est due à IBM, pas aux qualités intrinsèques de leurs produits. Ça ne s’oublie pas, c’est pas une opération de com qui va les rendre « Simple et Gentils ».<br /> Ils sont gavé de tunes, très méchant, mais ne veulent pas que vous le sachiez.<br /> Pourquoi les média disent GAFA et pas GAFAM ? J’ai plus l’impression de me faire espionner lorsque j’utilise LinkedIn, Teams, Github, xCloud, Office 360 ou Windows 11, que lorsque j’utilise Google… Mais personne ne va s’en plaindre. Bizarre…
jwchretien
Dire que MS ne connait aucune crise, c’est un peu excessif. Pas de crise majeur mais tout leur écosystème a été remis en cause par les téléphone, google et android.<br /> Windows a de moins en moins le monopole, du coup windows est mise à jour gratuitement depuis de nombreuses versions. La suite office est complètement concurrencé par Google avec Sheet et doc…<br /> Sur bien des domaines, ils sont en concurrence direct et violente.<br /> Une fois de plus, les argumentaires excessifs sont insignifiants, exemple :« Ils sont gavé de tunes, très méchant, mais ne veulent pas que vous le sachiez ».<br /> Vouloir faire croire que MS à toujours été protégé (surtout du grand publique) est soit une ignorance de l’histoire soit de la mauvaise foi.
YBoy360
T’aimes bien le mots « excessif » et « insignifiant », mais ça ne te donne pas raison pour autant, juste l’impression d’être un peu arrogant… Clairement on est dans l’ère du moins pire qu’avant. Cependant, pour toute personne connaissant un peu l’histoire de l’informatique, depuis les années 70, sait que MS est une erreur de parcour continuelle.<br /> Malgré des erreurs à répétition, un manque de vision flagrant de tous les tournants que prenaient l’informatique, ils ont toujours été là, intouchable, avec des bénèf inégalé. Un exemple tout bête : la XBox, combien de perte, d’investissement qui ne seront jamais rentable, pour au final arrivé 3ème ? AUCUNE entreprise ne pourrait se permettre de tels erreurs, et espérer survivre (et tant mieux). J’arrive pas à comprendre leur entêtement dans cette stratégie : ça pollue énormément plus (le cloud), ça sera jamais rentable (les rachats successifs de studio), ça n’a aucun effet sur les Sony et Nintendo… Ils ne créent rien par eux-même sur ce marché, rien de nouveau, mais ils absorbent. Au final, ils gagneront peut-être par l’usure, lorsqu’ils auront tout racheté, mais quelle catastrophe à ce moment pour les consommateurs et la création vidéoludique.
HAL1
YBoy360:<br /> AUCUNE entreprise ne pourrait se permettre de tels erreurs, et espérer survivre (et tant mieux).<br /> C’est pourtant exactement ce qu’Amazon et Apple sont en train de faire dans le domaine des services de vidéo en ligne.
ThorShall
Depuis que Bezos a quitté son garage, il n’a pas tardé à devenir arrogant et crevard de première. Il a perdu des millions au début parce qu’il le savait qu’il gagnerait des milliards avec les années suivantes. Il ne paie pas d’impôts en France par rapport qu’il gagne. Amazon pour moi c’est fini.
Orezzo
comme quoi avec de " l’insignifiant " on arrive a retenir l’attention de quelqu’un<br /> Bien à vous
jwchretien
Dommage que les GAFAM n’est pas des conseillés comme vous, ils s’en sortiraient certainement bien mieux.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Voici combien vous seriez payé si vous travailliez dans la Tech aux États-Unis
Elon Musk envisage de licencier 1 collaborateur sur 10 chez Tesla
Samsung veut bouter le papier hors de l'entreprise, au nom de l'écologie
Airbnb jette l’éponge en Chine
Apple : vous voulez savoir pourquoi Jony Ive, designer vedette, est parti ?
Le kit de réparation d'Apple est-il plus intéressant financièrement pour vous ?
Ne coupez pas votre caméra pendant une visio ! Cela pourrait nuire à votre carrière
M6 va céder la chaîne 6ter à Altice
Ce site recense les pires dossiers des GAFAM
Chez Meta (Facebook), la perte de certains avantages provoque la colère les employés
Haut de page