Le futur Exynos de Samsung, boosté au RDNA 2 d'AMD et supportant le Ray-Tracing, serait annoncé en juillet

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
21 juin 2021 à 14h45
4
Samsung Exynos Radeon © © Samsung
© Samsung

AMD en a parlé lors de sa conférence au Computex, mais les choses se précisent un peu plus en cette fin juin pour les SoC Samsung Exynos équipés de parties graphiques Radeon. On apprend aujourd'hui que ces puces seraient officiellement dévoilées le mois prochain.

Rappelons qu'avec ses puces Exynos dotées d'iGPU sous architecture RDNA2, Samsung joue gros. La marque devrait en effet, et pour la première fois, les lancer mondialement. Jusqu'à présent, la firme lançait sur certains marchés, dont l'Europe, ses appareils avec des processeurs Exynos (conçus et fabriqués en interne), tandis que pour d'autres marchés (les États-Unis notamment) elle misait sur des SoC Qualcomm Snapdragon.

Les processeurs série A d'Apple dans le collimateur

À compter de l'année prochaine, cela devrait donc changer. Avec cette nouvelle génération de processeurs Exynos conçus en partenariat avec AMD, l'idée de Samsung est de réussir à égaler pour de bon les puces A14 (et bientôt A15) d'Apple, qui restent actuellement plus efficaces que les solutions du géant coréen… à la fois en termes de performances et d'efficacité énergétique.

L'objectif est aussi de proposer une expérience graphique plus aboutie sur smartphone , avec une partie graphique profitant de tous les raffinements (ou presque) de l'architecture RDNA 2 d'AMD. Il s'agit pour rappel du design utilisé par les dernières cartes graphiques de la firme de Lisa Su, mais aussi par les puces des Xbox Series X & S et de la PS5 . Un gros potentiel donc, porté sur une puce mobile qui profitera à la fois du Variable Refresh Shading (pour améliorer les performances en jeu), mais aussi du Ray Tracing.

Annonce en juillet et lancement début 2022 ?

L'intérêt de cette puce est aussi de poser, peut-être, de nouvelles bases techniques pour de futurs SoC voués aux smartphones. On peut imaginer que si le pari de Samsung et AMD est payant, la concurrence (MediaTek, Qualcomm…) commencera à ajouter des iGPU vraiment plus musclés sur leurs puces. Cela dit NVIDIA semble pour sa part dans l'expectative. La firme (qui doit racheter ARM) a indiqué récemment par l'intermédiaire de son PDG que des « GeForce RTX » pour smartphones n'étaient pas d'actualité dans l'immédiat. À la place, la marque au caméléon préfère, au moins pour l'instant, proposer son service de Cloud Gaming GeForce aux joueurs et joueuses souhaitant jouer très confortablement sur mobile.

La solution matérielle portée par Samsung et AMD devrait quoi qu'il en soit se matérialiser dès juillet avec une présentation en bonne et due forme de cette nouvelle puce Exynos x Radeon. Restera alors à savoir quel appareil sera le premier à en bénéficier. Le Galaxy S22, avec un lancement attendu en début d'année 2022, semble prédestiné mais rien n'est encore confirmé.

Source : WCCFTech

Modifié le 21/06/2021 à 15h17
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Intel revoit la dénomination de ses nœuds : Intel 7 remplace Enhanced SuperFin 10 nm
HP Victus : la marque répond à nos questions sur sa toute nouvelle gamme gaming
NVIDIA-ARM : la Commission européenne pourrait mettre en péril le rachat en le retardant
AMD : les GPU RDNA 3 plus puissants, plus économes, premières séries de conception cette année
Vers des écrans gamer au taux de rafraîchissement incroyable de 480 Hz d’ici 2022
AMD : lancement des Radeon RX 6600 XT prévu le 11 août
Il faudra attendre 2022 pour un MacBook Air 13
Chrome OS : un caractère manquant dans le code crée un bug frustrant sur les Chromebook
AMD : des Radeon RX 6600 XT déjà listées au prix de 750 euros, bien avant leur lancement
Intel NUC 11 Extreme : la bête sort du canyon !
Haut de page