Test PlayStation 5 : un pas de géant vers la next-gen

Colin Golberg
Chef de rubrique hardware, mobile & gaming
11 novembre 2020 à 12h20
140
9

Enfin ! Après des mois d'attente, nous avons pu mettre la main sur la console next-gen de Sony, la PlayStation 5. Si nous vous avons déjà présenté sa manette en détail, la DualSense, il est l'heure de vous livrer nos impressions après plusieurs semaines de tests.

Tous nos essais ont été réalisés sur une version définitive du matériel. En revanche, la partie logiciel n'est pas tout à fait la même que celle livrée avec les consoles retail. Sony devrait déployer d'ici le 19 novembre, la version définitive du système de la PS5.

Afin d'apprécier au mieux les nouveautés "next-gen", nous avons testé la PS5 sur une TV LG Oled 55B9 compatible HDMI 2.1.

Notez bien que nous enrichirons ce test dans les semaines à venir quand nous aurons eu le temps de tester convenablement les services de la PS5 (PS Plus, PS Now).

Un design qui en impose

Si le design de la Xbox Series X est efficace bien qu'un peu sobre, Sony prend la tendance à contre courant et propose un design original qui contraste fortement avec la sobriété des différents modèles de PS4. Exit le noir mat, ici c'est tout de blanc vêtu que s'exhibe la PlayStation 5. On appréciera ou non, mais le constructeur propose une machine avec un vrai caractère. Personnellement j'ai quelques doutes au sujet de la tranche en plastique brillant, prise en sandwich entre les deux façades blanches. C'est joli mais il faudra prévoir de faire la poussière régulièrement.

Si vous vous attendiez à découvrir une console d'une taille imposante lorsque vous ouvrirez fébrilement son emballage, accrochez-vous bien, parce que vous n'allez pas être déçu ! La PS5 est énorme, plus haute que la Xbox Series X, mais heureusement moins épaisse.

En position horizontale, le résultat est mitigé...

Sony a prévu un socle pour permettre aux joueurs d'utiliser leur console à la verticale ou à l'horizontale. Si la manipulation est relativement simple, il est évident que la console a été conçue avec une position verticale en tête. Cela-dit cette possibilité permettra de placer la PS5 dans un meuble TV (avec suffisamment d'espace autour pour permettre un refroidissement efficace). Au niveau de la connectique, seul l'ajout d'un port USB-C vient différencier la PS5 de sa grande sœur, la PS4.

La PS5 à coté de la Xbox SX
Et vue du dessus

Une fiche technique à faire palir un PCiste

Derrière ce titre aguicheur (surtout chez Clubic), se cache une réalité évidente à chaque début de génération de console. Si les cartes graphiques haut du gamme du moment sont déjà plus puissantes que la PS5, seul un PC gamer ultra haut de gamme coutant plusieurs milliers d'euros pourra produire un résultat similaire à ce que peut proposer à l'heure actuelle, la "petite" nouvelle de Sony.

  • Processeur : x86-64-AMD Ryzen™ “Zen 2”, Fréquence variable, jusqu’à 3.5 GHz, 8 Cœurs / 16 Threads
  • GPU : Moteur graphique basé sur AMD Radeon™ RDNA 2, Accélération ray tracing, Fréquence variable, jusqu’à 2.23 GHz (10.3 TFLOPS)
  • Mémoire système : GDDR6 16Go, 448Gbit/s de bande passante
  • SSD : 825Go, 5.5Gbit/s de bande passante en lecture (Brut)
  • Lecteur de disque : Ultra HD Blu-ray™, jusqu’à 100Go/disque
  • Sortie vidéo : Compatibilité avec les téléviseurs 4K 120Hz et 8K, VRR (spécification HDMI v. 2.1), HDR10
  • Audio : “Tempest” 3D AudioTech
  • Dimensions : 390 mm x 104 mm x 260 mm
  • Poids : 4,5 kg
  • Prix : 499€ (modèle avec lecteur)
  • Disponibilité : 19/11/2020 (si vous êtes chanceux)

Une fois branchée, la PS5 configure automatiquement les meilleurs paramètres vidéo adaptés à votre TV. Dans notre cas la norme YUV 4:2:2 a été appliquée, et la console indique bien que l'affichage est compatible avec la 4K UHD (2160p) avec un rafraichissement pouvant monter jusqu'à 120 Hz dans cette résolution, le tout avec le HDR activé. Propre. En revanche il n'apparait aucune mention concernant le VRR (Variable Refresh Rate) pourtant prévu dans la norme HDMI 2.1. Trois possibilités : la console est d'ores et déjà compatible, mais de façon transparente pour l'utilisateur, sans option à activer dans les menus, soit Sony l'implémentera plus tard via une mise à jour. Enfin il reste la possibilité que le constructeur fasse l'impasse sur cette technologie, mais ça serait vraiment dommage.

Dernier point : à l'heure actuelle l'ALLM (Auto Low Latency Mode) n'est pas déclenché automatiquement par la console, et il faut donc manuellement activer le mode jeu sur sa TV… bizarre quand on sait que la PS4 le gère parfaitement ! Idem pour la résolution 1440p, inutilisable actuellement (sur ce type d'écran la console effectue un upscaling depuis le 1080p), gageons qu'une mise à jour viendra rapidement corriger cela.

La DualSense : pour plus de plaisir

Sony propose une révision complète de sa manette à l'occasion de la sortie de la PS5, au point même de la renommer en DualSense. Si vous souhaitez découvrir en détails nos impressions sur cette prometteuse manette, nous vous invitons à lire notre article dédié-ci dessous. On vous propose également une vidéo pour vous retranscrire au mieux les sons et retours haptiques produits par la manette lors de notre essai sur Astro's Playroom.

Rétrocompatibilité : une bonne surprise

Si la rétrocompatibilité a été le cheval de bataille de Microsoft dès la génération précédente, Sony a décidé de rattraper son retard et a annoncé que la PS5 serait rétro compatible avec l'immense majorité des titres PS4. Plutot que vous présenter la listes des jeux compatibles, autant vous lister ceux qui ne le seront pas :

  • DWVR
  • Afro Samurai 2 Revenge of Kuma Volume One
  • TT Isle of Man – Ride on the Edge 2
  • Just Deal With It!
  • Shadow Complex Remastered
  • Robinson: The Journey
  • We Sing
  • Hitman Go: Definitive Edition
  • Shadwen
  • Joe's Diner

Nous avons pu tester une sélection de jeux dans la vidéo ci-dessus, et nous avons été agréablement surpris par le rendu amélioré de ceux-ci sur la PS5. En effet Sony avait communiqué sur un "service" minimum, c'est à dire une émulation fidèle au rendu et aux performances des versions PS4 Pro. Si l'on, met de coté les jeux qui ont d'ores et déjà étés patchés et optimisés pour la PS5, un certain nombre de titres profitent déjà d'améliorations liées à la puissance supérieure de la machine. C'est logiquement les jeux qui possèdent un mode dont le framerate est débloqué qui s'offrent donc un affichage en 60 images/sec parfaitement stable. C'est le cas de Monster Hunter World, et No Man's Sky par exemple. Pour Ghost of Tsushima et Days Gone, les développeurs ont mis à jour leurs titres pour exploiter au mieux la PS5, et ceux-ci s'affichent en 4K à 60 images/sec pour notre plus grand plaisir. En revanche, des titres majeurs comme Uncharted 4, God of War (en mode priorité à la résolution), Bloodborn et Red Dead Redemption 2, s'affichent à l'identique de leur version PS4, ni plus ni moins. Espérons que les développeurs publieront des mises à jours au fil du temps, pour améliorer la prise en charge du catalogue PS4.

Une interface futuriste et pratique

Au démarrage de la console, celle-ci émet le même "bip" caractéristique que la PS4 - on reste en terrain connu - mais les similitudes s'arrêtent ici. En effet la console met moins de 15 secondes pour un démarrage à froid, et la moitié de ce temps pour une sortie de veille. Efficace. L'interface rappelle celle de la PS4 mais est entièrement rendue en 4K HDR, offrant des couleurs chatoyantes, des textes, icones, et images parfaitement nets.

On peut accéder directement à un partie du jeu via l'interface

Si Sony a conservé un affichage avec une ligne unique de tuiles pour ses apps et jeux, la taille des tuiles a été largement réduite, pour laisser plus d'espace au contenu principal de l'écran, contextualisé en fonction de la tuile sélectionnée. Pour notre part on trouve que les tuiles sont un peu trop petites, et cela même sur une TV 55". Lorsqu'on sélectionne la tuile d'un jeu, une piste musicale issue de celui-ci se joue en fond, renforçant l'expérience visuelle.

Du coté des options, on retrouve la plupart des menus propres à la PS4, mais certaines nouveautés bienvenues font leur apparition. Par exemple un menu permet de sélectionner le mode graphique par défaut au lancement d'un nouveau jeu (priorité à la qualité ou aux performances), bien-sûr il faudra que les jeux proposent ces modes pour que l'option fonctionne. C'est le cas avec Spider-Man Miles Morales.

La console s'étoffe de nouvelles options d'accessibilité, et de partage avec le nouveau bouton "Create' de la DualSense. D'ailleurs Sony a fait des efforts sur la qualité des captures de gameplay en 4K, dont la compression est très correcte, permettant d'approcher le rendu natif du jeu, et cela sans limite de durée (en dehors du stockage nécessaire).

On retrouve toutes les apps les plus utilisées
Le PS Store est accessible instantanément, et ça fait du bien !
La PS Collection, une selection de hits PS4 jouables via le PS Plus

Au final la navigation dans cette nouvelle interface PS5 est très fluide et agréable, on accède rapidement au contenu et on regrettera seulement la disparition de l'appui long sur le bouton PlayStation, pour accéder rapidement à la mise en veille de la machine. Maintenant il faut faire un appui court, et naviguer jusqu'au bouton de mise en veille. Moins pratique mais pas non plus trop embêtant. Rappelons que Sony pourra faire évoluer son interface en fonction du retour des joueurs.

Et les jeux dans tout ça ?

Attelons nous maintenant au nerf de la guerre : les jeux ! En guide d'amuse-bouche, nous vous proposons une vidéo de compilation de gameplay des titres "next-gen", du moins des titres optimisés pour la PS5 :

  • Spider-Man Miles Morales
  • Devil May Cry 5 Special Edition
  • Sack Boy
  • Godfall
  • NBA 2K21 Next

Des titres du lancement auxquels nous avons eu accès, Spider-Man Miles Morales est clairement celui qui franchit le premier, le pas de la next-gen. Le titre est sublime, avec deux modes d'affichage : 4K30 avec ray tracing et 4K60 sans ray tracing. Si les deux modes sont excellents, notre préférence va au mode "fidélité" qui met en lumière une technologie très à la mode, mais disponible pour la première fois sur console : le ray tracing. Cette technologie permet des reflets et des ombres bien plus réalistes que les méthodes via rastérisation utilisées depuis la nuit des temps (j'exagère) dans les jeux-vidéo. Pour illustrer ces propos, n'hésitez pas à consulter notre comparatif en vidéo ci-dessous.

Mais les graphismes ne font pas tout, et la sensation d'avoir passé un cap vers la next-gen est renforcée par l'utilisation du SSD custom tant vanté par Sony. C'est bien simple, dans Spider-Man ou Sackboy, notre partie se charge en plus ou moins 2 secondes. Impressionnant ! De même en jeu, aucun chargement, aucune sensation de streaming/clipping à la ramasse, tout est fluide. D'ailleurs dès le téléchargement et l'installation des jeux, on ressent l'efficacité du stockage puisque auparavant c'est la vitesse du disque dur qui limitait la vitesse de téléchargement des jeux sur notre fibre 1Gb.

Concernant l'audio 3D (Tempest Engine), fortement mis en avant par Sony, nous n'avons pas pu tester le casque officiel du constructeur, mais tous les casques modernes 7.1, via USB ou mini-jack, sont compatibles. Sur Spider-Man la précision de la localisation des sources sonores nous a paru correcte, mais pas forcément meilleure que sur certain gros AAA PC sur notre SteelSeries Arctis 7.

Enfin un mot sur un point très attendu par les joueurs PS4, exaspérés par le volume sonore de la ventilation des PS4 fat et PS4 Pro. Si Sony était le plus mauvais élève sur le sujet des nuisances sonores de la génération précédente, cette fois-ci le constructeur a appris de ses erreurs et nous propose une solution de refroidissement efficace et très silencieuse ! Ouf. La PS5 est énorme, mais c'est aussi pour accueillir un système de ventilation imposant cependant ultra efficace. Si la Xbox Series X n'émet pas le moindre son, la PS5 produit un micro ronronnement inaudible depuis son canapé, même avec le son de la TV coupé. Il faudra vraiment se rapprocher à 50 cm pour entendre quelque chose. Un excellent point !

Les jeux du lancement de la PS5 :

  • Assassin's Creed Valhalla
  • Astro's Playroom
  • Borderlands 3
  • Bugsnax
  • Call of Duty Black Ops Cold War
  • Demon Soul's Remake
  • Devil May Cry 5 : Special Edition
  • DiRT 5
  • Godfall
  • Just Dance 2021
  • Maneater
  • Marvel's Spiderman : Miles Morales
  • Marvel's Spiderman Remastered
  • Mortal Kombat 11 Ultimate
  • NBA 2K21
  • No Man's Sky
  • Observer System Redux
  • Overcooked : All You Can Eat
  • Planet Coaster
  • Sackboy : A Big Adventure
  • The Pathless
  • Warhammer : Chaosbane Slayer Edition
  • WRC 9

PS5 : l'avis de Clubic

PlayStation 5

9

La PS5 fait un bond prometteur vers la next-gen, avec des améliorations techniques qui laissent espérer une ère sous le signe de la 4K et des 60 FPS. La DualSense apporte un vrai plus à l'expérience de jeu, et l'interface de la console est aussi belle qu'efficace. La PS5 offre une expérience de jeu premium tout en silence, et il ne reste plus qu'à attendre de vrais jeux "next-gen" pour qu'elle devienne rapidement indispensable !

Les plus

  • La DualSense qui pourrait changer la donne si les jeux l'exploitent
  • L'interface efficace tout en étant belle et futuriste
  • Une console très silencieuse et bien refroidie
  • Le stockage ultra rapide
  • Le lecteur Blu-ray Ultra HD

Les moins

  • L'appui long sur la touche PlayStation a disparu...
  • Une taille imposante qui ne plaira pas à tout le monde
  • La part du SSD exploitable (670 Go)
Modifié le 19/11/2020 à 15h24
140
59
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Quel est le meilleur VPN du moment ?
Le meilleur des séries documentaires et historiques modernes pour clore la saison 4
Essai de la Mazda MX30 : que vaut la première Mazda électrique ?
Place des Libraires, la marketplace qui pousse le lecteur à la rencontre de son libraire (Interview)
Guide crypto : l’intérêt de Bitcoin pour se constituer un portefeuille diversifié de long terme
Bon plan Noël : l'aspirateur iRobot Roomba en promo chez Amazon
Le TOP des bons plans tech du week-end en attendant le vrai Black Friday
Bon plan Dyson : deux aspirateurs à prix cassé à saisir ce week-end
Le plus grand parc éolien du monde sera au large des côtes britanniques
La manette PS4 DualShock 4 V2 Édition Noël Jet Black à moins de 40€ chez Cdiscount
Haut de page