Mastercard : une carte de paiement avec un lecteur d'empreintes digitales

17 octobre 2014 à 17h02
0
Le spécialiste des moyens de paiement Mastercard annonce avoir signé un partenariat avec la société Zwipe afin de mettre en place une carte bancaire dotée d'un lecteur d'empreintes digitales.

Les dispositifs de reconnaissance biométrique se démocratisent peu à peu et après les ordinateurs, les téléphones et les tablettes, voici qu'ils font leur apparition au sein de nos portefeuilles. La société Mastercard explique avoir conçu une carte bancaire dotée d'une puce NFC mais surtout d'un capteur d'empreintes digitales fabriqué par Zwipe.

012C000007692747-photo-mastercard-zwipe.jpg
012C000007692749-photo-mastercard-zwipe.jpg


Lorsque la carte est configurée, les données relatives aux empreintes digitales sont directement stockées sur la carte et non pas au sein d'une base de données externe sur laquelle viendraient se connecter les terminaux de paiement. Si pour l'heure les puces NFC autorisent les contacts sans paiement sous un plafond de quelques dizaines d'euros, la technologie de Zwipe remplace le code PIN et permet ainsi d'effectuer des transferts plus importants.

Pour l'heure le prototype nécessite l'intégration d'une batterie, mais Mastercard explique que Zwipe planche sur une carte ne nécessitant pas d'alimentation. Cette dernière sera disponible l'année prochaine et fonctionnera avec l'ensemble des terminaux équipés d'un récepteur NFC.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dropbox c’était bien, et si maintenant on synchronisait l’activité ?
Live Tiles : Microsoft gagne son procès contre SurfCast
En perspective, un nouveau format d'article sur Clubic
InterCloud lève 4 millions d'euros et reçoit Riverbed au capital
PlayStation 4 : lecteur MP3, thèmes et améliorations pour joueurs avec la mise à jour 2.0
Google annonce Nexus Player : troisième tentative pour conquérir la TV ? (màj)
Archos VR Glasses : un casque de réalité virtuelle à 30 euros
En France, le PC n'a pas dit son dernier mot face à la tablette
Oui, même Android Wear accueillera les surcouches des constructeurs
Cortana, Google Glass : les géants tentent de séduire les professionnels
Haut de page