Élections : le vote par smartphone pourrait-il devenir une réalité ?

10 novembre 2018 à 20h01
0
vote poll piraté hack

Une startup américaine offre à certains électeurs la possibilité de voter en utilisant une application mobile. Une initiative vue d'un très mauvais œil par de nombreux observateurs.

Pour la première fois dans l'histoire des États-Unis, des électeurs ont pu voter grâce à leur smartphone, dans le cadre des élections de mi-mandat. Cela concernait toutefois uniquement les militaires de Virginie-Occidentale en service à l'étranger, avec l'objectif d'augmenter le taux de participation.

Une nouvelle façon de voter


Les autorités de cet État ont en effet été convaincues par la startup Voatz. L'entreprise propose une solution de vote s'affranchissant des bulletins en papier, au profit d'une application sur téléphone. Le principe : l'électeur prend à la fois une photo de sa pièce d'identité et une vidéo en selfie montrant son visage. L'application utilise alors une technologie de reconnaissance faciale pour s'assurer de la correspondance entre les deux. La personne peut alors voter, et son choix est ensuite anonymisé et enregistré dans la blockchain.

Voatz a été fondée en 2014 à Boston et a notamment suivi le programme d'accélération de Techstars. Elle a procédé à une levée de fonds de 2,2 millions de dollars (environ 2,1 millions d'euros) en janvier 2018. Cependant, sa solution n'a pas convaincu tout le monde.

Des doutes sur la sécurité et l'anonymat


De nombreuses voix se sont effectivement élevées pour dénoncer cette initiative. Certains ont souligné les failles de sécurité du système, qui utiliserait des technologies de chiffrement et d'authentification dépassées. D'autres ont mis en avant les risques de voir les votes désanonymisés, que ce soit à court ou moyen terme. Enfin, l'utilisation de dispositifs mobiles peu sécurisés est source d'inquiétudes pour beaucoup, au même titre que la difficulté à détecter d'éventuelles modifications dans le vote.

Du côté de Voatz, on s'inscrit en faux contre ses accusations, qualifiées de « fausse propagande » par le porte-parole de la société. Ce dernier rapporte que le système est testé quotidiennement, pour s'assurer de sa fiabilité.

Néanmoins, il reste certainement du chemin à parcourir pour l'entreprise, avant de remporter tous les suffrages.

Source : Vanity Fair
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top