Yamaha annonce un scooter électrique peu cher... mais peu endurant

Yamaha a présenté un scooter électrique aux allures de Vespa et au prix particulièrement attrayant. Nommé e-Vino, il mise sur un côté attrayant et accessible, mais la contrepartie se situe au niveau de son autonomie.

Le Yamaha e-Vino est clairement destiné à un usage urbain et à un nombre limité de kilomètres quotidiens.

Un design attrayant et deux choix de batterie

En regardant le Yamaha e-Vino, on ne peut pas ignorer son clin d'oeil esthétique à la Vespa. Si le phare n'est pas situé sur le guidon, on reconnaît tout de même la volonté du constructeur japonais de produire un petit véhicule rappelant la légende italienne. Et la proposition d'une finition bi-ton rend l'e-Vino d'autant plus sympa esthétiquement.

Cet aspect amusant est aussi dû au gabarit du scooter, qui ne pèse que 68 kilos à vide, sans batterie. Sa masse peut monter jusqu'à 80 kilos avec la quantité maximale de batteries, puisque Yamaha propose deux choix différents. Il est possible en effet d'embarquer un ou deux packs batterie de six kilos chacun, qui affichent une capacité de 500 Wh.

Une autonomie très limitée mais un prix en conséquence

Vous vous en doutez, une capacité de 0,5 ou 1 kWh n'offre pas une grande autonomie, même pour un scooter électrique poids plume. Les clients optant pour l'installation d'une seule batterie disposeront d'une autonomie de 29 kilomètres, tandis qu'ajouter la seconde fera logiquement monter la portée du véhicule à 58 kilomètres.

Il faut bien comprendre que ces chiffres sont des valeurs maximales, puisque les mesures ont été relevées à une vitesse moyenne de 30 km/h et avec un conducteur pesant 55 kilos. La vitesse maximale du Yamaha e-Vino étant de 44 km/h, et 55 kilos représentant le poids d'une personne de petit gabarit, il est probable que cette autonomie soit encore revue à la baisse en conditions réelles.

Mais le dernier-né de Yamaha offre certains avantages, à commencer par un bouton « Boost » qui lui permet de disposer pendant un bref instant d'une puissance nettement revue à la hausse, équivalente à 1,6 ch. Cette option aidera certainement à le faire arpenter tous types de rues urbaines. Enfin, son atout principal est évidemment son prix, puisque l'e-Vino est vendu aux alentours de 2 000 euros sur les autres marchés et son tarif en France devrait être sensiblement similaire.

Source : Electrek

Modifié le 10/11/2020 à 16h05
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Selon Toyota, l'hybride et les piles à combustible seront compétitifs face à l'électrique pendant les 30 prochaines années.
Audi va stopper la production de voitures à moteur à combustion d'ici 2033
Porsche crée sa propre entreprise de fabrication de batteries : Cellforce
Trottinettes en libre service : une solution pas si écologique, selon une étude
Tesla détient le cinquième supercalculateur le plus puissant au monde, destiné à former l'IA à la conduite
La nouvelle Audi Q4 Sportback e-tron tout-électrique est disponible en précommande
Le P.-D.G. de Harley-Davidson veut être leader sur l'électrique
Polestar tease son prochain SUV électrique, le Polestar 3
La One, première moto électrique signée LiveWire en lieu et place de Harley-Davidson, aura un moteur de 75 kW
NVIDIA se paie DeepMap, société spécialisée dans la cartographie pour véhicules autonomes
Haut de page