Un médecin porte plainte contre Apple à propos du système de détection cardiaque de l’Apple Watch

Apple watch series 4

Si la nouvelle fonctionnalité de la montre connectée Apple Watch est largement plébiscitée à travers le monde, Apple n'est peut-être pas à l'origine de cet électrocardiogramme. C'est en tout cas ce qu'affirme un cardiologue américain.

Le docteur Joseph Wiesel s'est vu octroyer un brevet en 2006 pour ses travaux portant sur la surveillance et la détection de la fibrillation auriculaire. C'est sur ce même principe que s'appuie la fonctionnalité d'identification d'anomalies cardiaques proposée sur l'Apple Watch Series 4, notamment.

Apple aurait refusé des négociations

La fonction électrocardiogramme est donc apparue avec l'Apple Watch Series 4. Le concept est simple : une électrode est située à l'arrière de l'appareil, capable de mesurer les battements cardiaques. Il suffit alors d'y placer son doigt pendant une demie minute. La montre connectée est ainsi apte à détecter un hypothétique problème cardiaque. Ce type d'anomalie entraîne chaque année des centaines de milliers d'hospitalisations.

Joseph Wiesel, qui enseigne aujourd'hui à l'Université de New-York, aurait d'abord tenté de négocier avec Apple. Les faits remontent au mois de septembre 2017. Le cardiologue aurait alors averti la firme qu'elle utilise sa technologie brevetée de surveillance du rythme cardiaque, en l'intégrant dans ses nouveaux produits.


Étant propriétaire du brevet, il aurait alors écrit à de nombreuses reprises à Apple. Selon lui, l'entreprise avait donc « connaissance, compréhension et appréciation » de l'ensemble des droits de son brevet. Depuis, toujours d'après lui, la firme californienne s'est contentée de l'ignorer, ce qui a entraîné logiquement son action en justice cette année.

Un enjeu financier

Le plaignant demande une rétribution financière. En outre, il exige l'interdiction formelle d'utiliser sa technologie sans obtenir sa permission explicite. Comme d'habitude, la firme de Cupertino ne s'est pas livrée à des commentaires.

En décembre 2018, Apple développait une nouvelle communication se basant sur les exploits de l'Apple Watch. Dans une vidéo, les histoires personnelles de plusieurs individus faisaient état de l'importance vitale du moniteur cardiaque de la montre connectée. L'entreprise se félicitait alors de sauver de nombreuses vies, chaque année.


En outre, les « wearables » d'Apple rapportent à la firme californienne 24 milliards de dollars sur la dernière année fiscale. L'enjeu est donc de taille.



Source : Engadget
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
33
16
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

3 ans de prison pour le scientifique chinois qui avait génétiquement modifié des bébés
E-commerce : le chiffre d'affaires bien plus gros durant les fêtes que l'année dernière, merci la grève ?
Cancer du sein : Google développe une IA qui réduit fortement l'inexactitude du dépistage
Google Maps permet enfin de voyager dans l'Hyperspace, façon Star Wars !
Les soldats américains ne peuvent plus se tortiller sur TikTok... via leur téléphone de service
Untitled Goose Game réalise un véritable carton en cette fin d'année
AMD : la Radeon RX 5600 XT plus costaude qu'une GTX 1660 Ti pour moins de 300 dollars ?
Google : une fonction
Toujours plus loin : les 6 capteurs photo et toutes les specs du Realme X50 5G ont leaké
AMD : la future Radeon RX 5800 XT serait (presque) au niveau d'une RTX 2080 Ti
Haut de page