Un médecin porte plainte contre Apple à propos du système de détection cardiaque de l’Apple Watch

01 janvier 2020 à 13h30
0
Apple watch series 4

Si la nouvelle fonctionnalité de la montre connectée Apple Watch est largement plébiscitée à travers le monde, Apple n'est peut-être pas à l'origine de cet électrocardiogramme. C'est en tout cas ce qu'affirme un cardiologue américain.

Le docteur Joseph Wiesel s'est vu octroyer un brevet en 2006 pour ses travaux portant sur la surveillance et la détection de la fibrillation auriculaire. C'est sur ce même principe que s'appuie la fonctionnalité d'identification d'anomalies cardiaques proposée sur l'Apple Watch Series 4, notamment.

Apple aurait refusé des négociations

La fonction électrocardiogramme est donc apparue avec l'Apple Watch Series 4. Le concept est simple : une électrode est située à l'arrière de l'appareil, capable de mesurer les battements cardiaques. Il suffit alors d'y placer son doigt pendant une demie minute. La montre connectée est ainsi apte à détecter un hypothétique problème cardiaque. Ce type d'anomalie entraîne chaque année des centaines de milliers d'hospitalisations.

Joseph Wiesel, qui enseigne aujourd'hui à l'Université de New-York, aurait d'abord tenté de négocier avec Apple. Les faits remontent au mois de septembre 2017. Le cardiologue aurait alors averti la firme qu'elle utilise sa technologie brevetée de surveillance du rythme cardiaque, en l'intégrant dans ses nouveaux produits.


Étant propriétaire du brevet, il aurait alors écrit à de nombreuses reprises à Apple. Selon lui, l'entreprise avait donc « connaissance, compréhension et appréciation » de l'ensemble des droits de son brevet. Depuis, toujours d'après lui, la firme californienne s'est contentée de l'ignorer, ce qui a entraîné logiquement son action en justice cette année.

Un enjeu financier

Le plaignant demande une rétribution financière. En outre, il exige l'interdiction formelle d'utiliser sa technologie sans obtenir sa permission explicite. Comme d'habitude, la firme de Cupertino ne s'est pas livrée à des commentaires.

En décembre 2018, Apple développait une nouvelle communication se basant sur les exploits de l'Apple Watch. Dans une vidéo, les histoires personnelles de plusieurs individus faisaient état de l'importance vitale du moniteur cardiaque de la montre connectée. L'entreprise se félicitait alors de sauver de nombreuses vies, chaque année.


En outre, les « wearables » d'Apple rapportent à la firme californienne 24 milliards de dollars sur la dernière année fiscale. L'enjeu est donc de taille.



Source : Engadget
33
16
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top