Summit 2+ : Montblanc renouvelle sa mythique smartwatch de luxe

Johan Gautreau
Expert objets connectés
11 mars 2020 à 09h00
0
Montblanc Summit 2+ présentation
Montblanc Summit 2+ présentation

La marque Montblanc vient de dévoiler sa nouvelle montre connectée sous WearOS, la Summit 2+. Reprenant le design de son illustre aînée, la nouvelle venue apporte quelques nouveautés non négligeables comme le support natif de la LTE via eSim.

En milieu d'année 2018, Google annonçait un changement majeur dans son écosystème connecté, passant d'Android Wear à WearOS. Pour accompagner cette transition, sortait en même temps le nouveau SoC Snapdragon Wear 3100 de Qualcomm, plus puissant et moins énergivore que le Wear 2100 utilisé depuis des années. La Montblanc Summit 2 fût la première du marché à profiter de ce combo pour le moins attrayant.


Montblanc Summit 2+ : plus grande, plus complète, plus endurante

Une montre sous WearOS avec un SoC Wear 3100, c'est maintenant chose commune. On pense par exemple à la Fossil Sport, la Fossil Gen 5 ou la Skagen Falster 3, pour ne citer qu'elles. Comme vous pouvez le remarquer, toutes proviennent de la marque américaine Fossil, très active dans le milieu des montres connectées...

Montblanc est de son côté plus discrète, préférant peaufiner ses productions, quitte à prendre du temps entre chaque génération. Une stratégie efficace si on en juge les capacités de la Summit 2+. Si la belle conserve le design élégant de la Summit 2, avec sa couronne rotative et cliquable, elle passe aussi à la taille supérieure.

Montblanc Summit 2+

On constate une augmentation de taille du boitier qui fait maintenant 43,5 mm - avec un écran AMOLED de 1,28" - contre 42 mm précédemment. C'est l'occasion pour Montblanc d'utiliser une batterie plus conséquente de 440 mAh, la marque annonçant une autonomie augmentée de 30 % par rapport à l'ancienne génération. Couplée aux divers modes d'économie apportés par le Snapdragon Wear 3100, la Summit 2+ devrait donc pouvoir assurer de trois à cinq jours d'usage, du moins pour les utilisateurs modérés.

Toutes options activées, comme le Wi-Fi et le GPS, elle risque toutefois d'avoir des difficultés à tenir la charge plus de 24 heures. C'est malheureusement le cas avec la plupart des montres sous WearOS.

La première montre WearOS avec eSIM

La plus grosse nouveauté se situe toutefois dans les entrailles de la montre intelligente. Celle-ci est la première du marché WearOS à utiliser un système eSIM. La montre est capable de passer des appels vocaux - microphone et haut-parleur sont intégrés - et d'envoyer ou recevoir des messages SMS.

Montblanc Summit 2+ design

L'avantage du système eSIM est qu'il ne requiert pas de carte SIM supplémentaire. C'est l'application WearOS pour Android qui s'occupe de dupliquer votre numéro de SIM Orange du smartphone vers la montre. Reste à voir si beaucoup de monde est prêt à passer des appels depuis le poignet...

Prix et disponibilité de la Montblanc Summit 2+

La Summit 2 était loin d'être abordable. Devinez quoi ? La Summit 2+ l'est encore moins. La tocante connectée vous coûtera la bagatelle de 1 170 €. On rentre ici dans l'objet de luxe, clairement pas accessible à tous...

Montblanc Summit 2+ prix

Pour ce qui est de la disponibilité, il faudra patienter jusqu'au début du mois d'avril 2020. Cela devrait vous laisser le temps de changer d'opérateur téléphonique pour profiter pleinement des capacités eSIM de la Summit 2+. Enfin si vous utilisez un iPhone, pas la peine de vous tourner vers ce modèle : ce système n'est compatible qu'avec les smartphones sous Android...

Source : Communiqué de presse
Modifié le 11/03/2020 à 09h37
8
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top