Qualcomm lance le Snapdragon Wear 3100 pour équiper les montres de luxe

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
12 septembre 2018 à 09h36
5
Snapdragon Wear 3110


Qualcomm continue son petit bonhomme de chemin sur le marché des wearables, et nous présente aujourd'hui son nouveau Snapdragon Wear 3100.

Qualcomm mise sur une meilleure gestion de l'énergie

Qualcomm lève aujourd'hui le voile sur le successeur du Wear 2500 : le Snapdragon Wear 3100.

Cette nouvelle référence dans les SoC adaptés aux montres connectées dispose de quatre coeurs Cortex-A7 et d'un GPU Adreno 304 capable d'afficher une résolution de 640x480 à 60 images par seconde.

La petite nouveauté réside dans l'inclusion du coprocesseur maison QCC1110 oeuvrant pour limiter la consommation énergétique du SoC.

Le constructeur annonce également la présence du même modem 4G qui équipait les précédentes versions. À savoir le Snapdragon X5 LTE permettant des débits descendants jusqu'à 1 Gb/s.

Un SoC pour les montres connectées de luxe

Le Snapdragon Wear 3100 équipera des grands noms de l'horlogerie de luxe. Fossil, Louis Vuitton et Montblanc sont cités parmi les premiers clients de la nouvelle puce de Qualcomm.

Un line-up de sortie rutilant, qui devrait arriver dans nos contrées d'ici la fin de l'année.

On prend les paris concernant le prix de la montre connectée Louis Vuitton.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Objectif : nettoyer 88 000 tonnes de plastique dans le Pacifique
Nautilus Live : explorez les abysses de l’Océan Pacifique en direct
Nintendo Switch Online : certains jeux incompatibles avec le stockage dans le Cloud
En difficulté, Intel souhaite sous-traiter une partie de sa production à TSMC
Avec Touring Bird, Google vous aide à mieux planifier vos voyages
Données personnelles : Google aide le FBI… puis prévient les internautes ?
France : une loi pour lutter contre l'addiction aux réseaux sociaux ?
Ford prépare un véhicule électrique inspiré de la Mustang
Un premier test fait vrombir le i7-9700K
Le grand collisionneur de hadrons (LHC) : 10 ans déjà
Haut de page