Le géant chinois Baidu lance OpenEdge, sa plateforme Edge Computing

15 janvier 2019 à 12h27
0
Baidu

Lors du CES 2019, Baidu, propriétaire du leader des moteurs de recherche en Chine, a annoncé le lancement de sa plateforme Edge Computing, baptisée OpenEdge. L'occasion de se rapprocher des développeurs d'objets connectés.

Le CES n'est pas qu'un événement pour présenter les dernières innovations qui vont bientôt inonder le marché grand public. Certaines entreprises en profitent également pour faire des annonces destinées aux professionnels.

L'Edge Computing en open source

Ainsi, le géant du web chinois, Baidu, a choisi l'événement de Las Vegas pour inaugurer sa nouvelle plateforme dédiée à l'Edge Computing : OpenEdge. Celle-ci s'adresse principalement aux fabricants, en particulier d'objets connectés, pour faciliter le traitement des données. OpenEdge offre en effet un système de collecte de données, un moteur d'inférence (pour réaliser des simulations), ou encore des connecteurs pour la synchronisation dans le cloud.

Disponible en SaaS, la plateforme, open source, doit permettre aux fabricants de créer leurs propres systèmes Edge Computing, à intégrer dans leurs écosystèmes d'objets connectés. De plus, Baidu a lancé un module IoT incluant un kit de développement et les éléments permettant d'embarquer un système de vision artificielle, qui peut par exemple être utile dans le cas des voitures autonomes.

L'avenir de l'IoT

L'Edge Computing constitue une alternative au cloud computing, particulièrement intéressante pour les objets connectés. En effet, au lieu d'envoyer les données sur le cloud à des fins de traitement ou d'analyse, celles-ci sont transmises directement à un mini data center en local, qui prend en charge les opérations nécessaires. Seules les actions les plus complexes restent effectuées par un serveur central, ce dernier recevant ainsi moins d'informations.

Pour l'IoT, les avantages de l'Edge Computing se situent premièrement dans la réduction de la latence : traiter les données au plus proche de l'objet connecté permet de diminuer les délais. Mais la technologie peut également contribuer à une meilleure autonomie, en dispensant les dispositifs d'être perpétuellement connectés à Internet.

Avec cette annonce, Baidu entend donc se positionner comme un acteur majeur de l'Edge Computing, anticipant son potentiel développement à grande échelle.

Source : LeBigData
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top