Les e-mails dynamiques débarquent sur Gmail Android et iOS

22 novembre 2019 à 15h16
4
Tuto Gmail

Les courriels interactifs, plus communément appelés mails dynamiques, seront dorénavant disponibles sur les plateformes mobiles de nos smartphones. Au menu, une expérience utilisateur plus originale et résolument moderne.

Plusieurs mois après avoir proposé cette fonctionnalité sur la version Web de Gmail, Google ajoute désormais la prise en charge des applications Android et iOS. Le déploiement commence dès aujourd'hui, et s'étendra sur les deux prochaines semaines.

Dynamiser les mails

Si le Web et ses interactions ont été modifiés en permanence au cours des 15 dernières années, le format des e-mails est, lui, resté relativement sommaire. C'est pour lutter contre ce format statique que Gmail annonce l'avènement de l'e-mail dynamique.

Grâce à l'AMP, Google, mais aussi Microsoft et Yahoo, se sont penchés sur de nouvelles expériences plus interactives dans les échanges : choix d'un créneau horaire pour une réunion, catalogue de produits intégrés, réponse à un formulaire, adoption de certaines applications, ajout instantané sur Pinterest... de quoi permettre aux utilisateurs, mais également aux marques, de revoir leur communication.

Crédits : Blog du modérateur

Le déploiement des e-mails dynamiques

Jusqu'alors, la compatibilité n'était pas assurée partout. Si la version Web de Gmail était en période de test de cette technologie, les moutures smartphones, plébiscitées par la majorité des utilisateurs, n'étaient tout simplement pas compatibles. À partir d'aujourd'hui, les marques pourront se lancer sans crainte de limitations techniques de la messagerie de Google.

Hormis les précédentes caractéristiques qui peuvent être incluses dans un mail dynamique, on retrouve par exemple l'intégration d'un compte à rebours en temps réel, l'affichage de l'état des stocks et de suppression de certains produits épuisés ou encore l'actualisation permanente de données chiffrées (des prix en vigueur par exemple).


Ainsi, la grande majorité des secteurs est concernée. À noter que Yahoo Mail, Outlook.com ou encore Mail.Ru ont annoncé une prise en charge progressive. Enfin, les utilisateurs auront la possibilité de désactiver ces paramètres-là, afin de rester sur une version statique du courriel.

Le Black Friday c'est parti ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos avec Clubic.

Les bons plans Black Friday


Source : 9to5google.com
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
bmustang
au rythme des annonces google sur clubic, il n’y aura plus de place pour le reste !? Sans compter les redondances à quelques jours d’intervalles pour 2 lignes nouvelles. Je sais bien que google ne demande que ça ! Qu’on parle de LUI ! Mais il y a une limite qui mérite d’être réfléchie
jardinero
Le pov paysan quej’suis aimerait des exemples concrets de l’intérêt pour des presque gateux dans son genre de cette fonctionnalité .
Bleet49123
Un exemple pour toi, vieux gâteux, MDR.<br /> Voulez vous effacer TOUT le contenu de votre ordinateur ?<br /> OUI / NON (il te suffira de cliquer sur OUI pour voir tout ton contenu disparaitre définitivement)
Catstom
Il faudrait aussi penser à le prendre en charge dans les clients lourds: outlook, thunderbird,…
Antonickel
Génial !
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Chrome : Google annonce un mode économie d'énergie et de mémoire pour bientôt
Elon Musk a transformé des bureaux de Twitter en chambre... parce que le travail n'attend pas
Juste avant Noël, l'écran gamer Samsung Odyssey G3 chute à 145€
Le micro Trust Gaming GXT 258W Fyru est complètement bradé sur Amazon
Huawei Band 7 : le bracelet connecté chute à moins de 50€ juste avant Noël
Chez Twitter, Musk aurait fait renvoyer les femmes en priorité
Idéé cadeau : la liseuse Kobo Clara est 20€ moins chère pour Noël !
Idée cadeau | EcoSphere : un écosystème complet dans une sphère
La FTC porte plainte contre Microsoft dans le but de faire capoter le rachat d'Activision-Blizzard
USB-C obligatoire sur les smartphone : apparemment, rien ne presse pour l'UE...
Haut de page