AMD FreeSync 2 devient HDR et revoit ses critères d’éligibilité

le mardi 26 juin 2018
FreeSync 2, la technologie de synchronisation de l'écran et du GPU d'AMD va subir un petit lifting. Suite à une interview accordée à PC Perspective , la marque dévoile un nouveau cahier des charges pour sa certification, ainsi qu'un nouveau nom : FreeSync 2 HDR.

amd freesync
Alors que Nvidia cible le très haut de gamme avec sa technologie G-Sync HDR, AMD fait son petit bonhomme de chemin sur les écrans 4K HDR plus accessibles au commun des mortels.

Malgré tout, la marque s'est rendu compte que sa certification FreeSync 2 avait tendance à porter à confusion, quant à la prise en charge effective de la technologie high-dynamic range. Action, réaction : la technologie se renomme FreeSync 2 HDR, et AMD dévoile des conditions de certification plus musclées.

Des exigences techniques revues à la hausse

Un peu trop flexible, la certification FreeSync a pu être apposée sur des écrans qui ne répondaient pas vraiment à toutes les conditions requises. La chose appartient désormais au passé : AMD vient de dévoiler un cahier des charges plus exigeant pour qu'un écran puisse jouir de l'appellation tant convoitée.

freesync 2 hdr

Pour y prétendre, un écran devra répondre à la norme HDR 600, couvrir au moins 90% du spectre de couleurs DCI P3 (norme colorimétrique définie par le cinéma américain), et 99% du spectre de couleurs BT.709 ? utilisé notamment pour la transmission de la HDTV.

En outre, les écrans compatibles devront accuser d'une latence minimum, bien que le chiffre officiel n'ait pas été communiqué par AMD.

On devrait voir apparaître dans les prochaines semaines les premières dalles certifiées FreeSync 2 HDR. Espérons que, malgré ses exigences rehaussées, AMD conserve sa volonté de proposer des écrans aux performances honorables, sans pour autant faire grimper la facture.

Il est possible de consulter la liste des moniteurs compatbiles FreeSync.

Modifié le 26/06/2018 à 16h31
scroll top