Essai de la BMW X2 xDrive25e : un SUV coupé sportif et branché

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© Jérôme Cartegini pour Clubic

BMW continue d’électrifier sa gamme de véhicules à marche forcée. Celle-ci ne compte pas moins de 8 versions PHEV, dont le SUV coupé X2 xDrive25e. Légèrement restylé pour l’occasion, ce modèle, qui embarque la même motorisation hybride que le BMW X1, affiche un format plus compact et un tempérament beaucoup plus sportif. Nos impressions après une semaine au volant !

Dans la famille des SUV « X » de BMW, le plus petit modèle coupé X2 remporte un franc succès. Selon les derniers chiffres de vente du constructeur, il s’agit du troisième modèle le plus vendu de la marque dans l'Hexagone. Depuis le début de l’année, la version PHEV X2 xDrive25e représente environ 25% des ventes de BMW X2.

Bien qu’elle partage de nombreuses similitudes avec la BMW X1, dont la même motorisation hybride rechargeable, la X2 xDrive25e se démarque par ses lignes originales et racées. Plus court de 8 cm et plus bas de 7 cm que la X1, ce petit SUV classé dans la catégorie des SAC (Sports Activity Coupe) se décline en 5 niveaux de finitions : XDrive25e (49 000 €), Lounge (52 600 €), Business Design (51 400 €), M Sport X (54 950 €) et notre version d’essai sur-vitaminée M Sport comprenant plus de 13 000 € d’options et dont la note grimpe à 62 179 €. Seule la version de base de moins de 50 000 € a droit au bonus écologique de 2 000 € (jusqu'au 30 juin 2021).

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© Jérôme Cartegini pour Clubic

Le SUV coupé en version M Sport

Même s’il fait partie de la famille des SUV de BMW, le X2 ressemble plus à une grande compacte. C’est particulièrement vrai pour notre version d’essai qui bénéficie de la dotation d’artefacts et d’équipements du fameux pack M Sport de la marque. Celui-ci comprend notamment un kit carrosserie spécifique qui accentue encore un peu plus le dynamisme du véhicule à grand renfort d’inserts métalliques noirs sur la jupe et la calandre ainsi que sur les bas de portes. Montée sur de grosses jantes en alliage léger de 19 pouces, elle intègre des suspensions M Sport avec une garde au sol abaissée.

La BMW X2 impressionne par son profil de requin aux aguets. Seul signe distinctif avec les versions thermiques, une trappe pour la recharge placée sur l’aile avant gauche. Exit donc les couleurs criardes utilisées parfois par la marque pour distinguer ses modèles électrifiés. Outre l’emblème « M » (BMW Motorsport) qui caractérise ses modèles sport les plus puissants sur l’aile avant, la X2 fait un clin d'œil au passé en arborant un logo BMW supplémentaire sur le montant arrière comme les légendaires coupés 2000 CS et 3.0 CS des années 60.

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© Jérôme Cartegini pour Clubic

La sportivité du véhicule est également renforcée à l’intérieur par des inserts en aluminium (repose-pied, pédalier, seuils de portes…), un volant sport multifonctions M cuir, des tapis de sol M exclusifs, et surtout d'imposants sièges avant à baquet recouvert d'une magnifique sellerie en cuir « Dakota ».

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© Jérôme Cartegini pour Clubic
BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini

Plus bas qu’à l’accoutumée chez BMW, le poste de conduite qui surprend un peu de prime abord se laisse in fine vite apprivoiser. Outre le volant sport qui offre une excellente préhension, toutes les commandes tombent parfaitement sous la main. La visibilité est excellente, hormis à l’arrière où le champ de vision est limité par la petite taille du haillon. Contrairement à bon nombre de ses concurrents, BMW continue de proposer une instrumentation mi-analogique, mi-numérique sur certains de ses modèles. Un pack M qui tient toutes ses promesses, mais qui se paie au prix fort !

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© BMW

Une transmission intégrale

Économie d’échelle oblige, la BMW X2 xDrive25e repose sur la même motorisation que la X1 XDrive25e, mais également le MINI Countryman Cooper SE ALL4 . Il s’agit de la quatrième génération de la technologie hybride eDrive du constructeur allemand. Le système se compose d’un moteur 3 cylindres turbo essence de 1,5 litre de 125 ch qui transmet le couple sur les roues avant et d’un bloc électrique de 75 kW (95 ch) alimenté par une batterie de 10 kWh et chargé d’entrainer les roues arrière. Une transmission intégrale d’une puissance cumulée de 220 ch. Pied au plancher, la BMW X2 xDrive25e abat le 0 à 100 km/h en 6,8 secondes.

La vitesse maximale est bridée à 195 km/h, et à 135 km/h en mode 100% électrique. Sans être une foudre de guerre, le SUV coupé a néanmoins du répondant. L’agrément de conduite est au rendez-vous grâce notamment à l’efficacité et la fluidité impressionnante de la transmission Septronic maison à six rapports. La transition de fonctionnement entre le moteur thermique et électrique est totalement imperceptible. Contrairement à la BMW Serie 1 M Sport, notre version fait étonnement l’impasse sur des palettes de changement de vitesses au volant qui auraient sans doute renforcé encore un peu plus le côté sportif du véhicule.

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© Jérôme Cartegini pour Clubic

La direction courte, directe et diablement précise lui confère une bonne agilité avec des mouvements de caisse très limités malgré son poids de 1,8 tonne. On profite de l'excellente tenue de route du véhicule allemand ainsi que ses accélérations foudroyantes en ville, ou même sur voies rapides lorsqu’on a besoin de faire un dépassement. Son comportement se révèle toutefois beaucoup plus fiable sur un sol sec que mouillé, où la raideur de son châssis à tendance à faire chasser le véhicule. Côté confort, la dureté des sièges combinée à la faible hauteur du châssis et la fermeté des suspensions DirectDrive ne font pas vraiment bon ménage avec les imperfections de la route. Mieux vaut ne pas avoir mal au dos pour rouler sur des routes cahoteuses avec la X2 !

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© Jérôme Cartegini pour Clubic

Autonomie et consommation

Selon les données du constructeur, la consommation moyenne en cycle mixte de la X2 xDrive 25e s’élève à 1,7 l/100 km, soit l'équivalent de 38g/km de rejets d’émissions de CO2 (cycle WLTP). La consommation électrique est quant à elle annoncée à 15,0 kWh/100 km, pour une autonomie en tout électrique de 53 km sur le même cycle. Le crossover de BMW propose trois modes de conduite : AUTO eDrive qui gère automatiquement par défaut les interactions entre le moteur thermique et électrique, MAX eDrive qui privilégie l’usage du bloc moteur électrique, et SAVE BATTERY qui fait appel uniquement au moteur thermique.

La gestion de la batterie peut être automatiquement optimisée en fonction de l’itinéraire programmé via le système de navigation qui demeure l’un des meilleurs du marché. On retrouve également les différents modes de conduite désormais classiques Eco Pro, Confort et Sport. Comme toujours, la consommation réelle dépend de nombreux paramètres. Lors de nos essais durant lesquels nous avons roulé batterie rechargée en mode AUTO eDrive (hybride automatique) sur des parcours en ville, en périphérie et sur voies rapides, le compteur affichait une consommation moyenne variant entre 5,7 et 7,1 litres aux 100 km et entre 19 et 25,5 kWh/100 km.

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© Jérôme Cartegini pour Clubic

Des consommations assez élevées, mais qui demeurent dans la moyenne de ce type de véhicule. Avec une batterie de seulement 10 kWh, nous ne nous attendions pas à des miracles en ce qui concerne l’autonomie électrique. Même si en adoptant un mode d’écoconduite stricte, les 53 km annoncées nous semblent réalistes, nous n’avons pas dépassé les 37 km lors de nos essais sur des parcours mixtes.

Des performances correctes, mais forcément un peu décevantes à l’heure actuelle avec un PHEV premium. À titre de comparaison, la Mercedes Classe A 250e qui fait grosso modo la même taille et qui embarque une batterie de 15,5 kWh peut rouler entre 64 et 74 km (cycle WLTP) en mode 100% électrique. Pour une recharge complète de la batterie, il faut compter environ 3h30 sur une prise domestique, ou 2h15 sur une WallBox ou une borne publique. A noter que le véhicule est fourni avec une carte donnant accès au réseau ChargeNow développé par BMW en collaboration avec le groupe Daimler.

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© Jérôme Cartegini pour Clubic

À bord de la BMW X2

Tiré à quatre épingles, l’habitacle de la BMW X2 xDrive 25e ne souffre d'aucun défaut. Même si on peut reprocher à BMW de ne pas faire beaucoup évoluer l’intérieur de ses véhicules, et notamment ses planches de bord, le niveau de finition est irréprochable et digne d’une premium. L’habitabilité du véhicule correspond par contre plus à celui d’une compacte que d'un SUV. Il peut accueillir 5 passagers, dont deux adultes et un enfant à l’arrière. Les assises sont assez fermes, mais le maintien des sièges avant en particulier est remarquable. L’espace pour les jambes est néanmoins assez limité à l’arrière, tout comme la garde au toit.

Placée sous la banquette arrière, la batterie n’empiète pas sur trop sur le volume du coffre de 410 litres qui perd 60 litres par rapport aux versions thermiques. Sièges rabattus, la contenance du coffre grimpe à 1 290 litres.
Notre version très bien équipée dispose d’une instrumentation analogique avec un écran TFT de 5,7’’ et d’un ordinateur de bord avec une belle dalle tactile de 10,25’’. Le système peut être contrôlé via l’écran ou la molette Controller à proximité du levier de vitesse que l’on retrouve sur toutes les BMW.

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© Jérôme Cartegini pour Clubic

De nombreux constructeurs pourraient prendre exemple sur le système d’infotainment de BMW qui est un modèle d’ergonomie, à commencer par l’accès à un certain nombre de commandes physiques sur la planche de bord et au volant pour gérer le volume, la radio ou la climatisation. L’agencement des menus de l’ordinateur de bord brille également par son ergonomie intuitive et simple qui permet de trouver presque immédiatement ses marques.

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© Jérôme Cartegini pour Clubic

La maîtrise technologique de BMW

BMW a fait de son armada technologique l’un de ses principaux atouts. Contrairement à la version de série, notre modèle de test embarque le nec plus ultra des équipements high-tech de la marque. A commencer par un système d’affichage tête haute (HUD) couleur qui demeure parfaitement lisible en toutes circonstances. Le véhicule intègre également un régulateur de vitesse adaptatif avec pilotage semi-automatique dans les embouteillages qui reste actif jusqu'à 60 km/h, l'affichage des limitations de vitesse, un avertisseur de franchissement de ligne moins intrusif qu’à l’accoutumée, un avertisseur de collision à basse vitesse ou encore une protection active des piétons.

En cas de risque de collision avec un véhicule ou un piéton, le système alerte le conducteur par des signaux acoustiques et optiques, et freine seul le véhicule si le conducteur ne réagit pas. Ce modèle embarque également le Pack SimpliCity qui comprend une caméra de recul, des radars de stationnement avant et arrière ainsi que le système de manœuvres automatiques Park Assist. A cela s’ajoute le Pack Connected Drive qui englobe toutes les options multimédias et services connectées : Information Trafic en Temps Réel, Conciergerie, actualités, météo, fonctions bureautiques, service d’urgence, etc. Mention spéciale pour la qualité du système audio qui surpasse celle de la plupart des concurrents.

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© Jérôme Cartegini pour Clubic

Compatible Apple CarPlay et équipé d’un chargeur à induction, il permet d’accéder sans fil à toutes les applications de l’iPhone. La « très » mauvaise nouvelle pour les acquéreurs, c’est que la plupart de ces services ne sont disponibles que pour une durée de 3 ans ! Après quoi, il faudra repasser à la caisse pour continuer à en profiter…

Equipé d’une carte SIM en usine, le véhicule est associé à une application mobile (Android et iOS) ultra complète. Celle-ci offre toutes les commandes à distance possibles et imaginables pour allumer les phares, localiser le véhicule, klaxonner, contrôler la climatisation, ouvrir/fermer les portières, le coffre ou le capot, gérer la batterie et les recharges, etc. Elle indique également des informations intéressantes sur l’efficience de l’écoconduite, l'autonomie restante du véhicule, le niveau de la batterie, la consommation électrique et combinée, l'entretien requis, la pression des pneus, le niveau d’huile moteur, etc. Une référence incontournable sur le marché auto.

BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
Application BMW Connected pour iOS
BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini

Fiche technique

Fiche technique BMW X2 xDrive25e

Dimensions

Longueur
4,36 m
Largeur
1,82 m
Hauteur
1,52 m
Empattement
2,67 m
Volume de coffre
410 litres (1 290 litres sièges rabattus)
Poids à vide
1 805 kg
Nombre de places
5

Motorisation

Moteur thermique
1,5 litre à injection directe turbo de 140 ch
Cylindrée
3 cylindres 1 499 cm3
Puissance
7 CV
Moteur électrique
95 ch (70 kW)
Capacité de batterie
10 kWh lithium-ion
Puissance totale cumulée
220 ch (162 kW)
Couple total cumulé
385 Nm

Performances

0 à 100 km/h
6,8 secondes
Vitesse maximale
195 km/h (135 km/h en mode électrique)
Consommation électrique
22 kWh/100 km
Consommation essence
6,4 l / 100 km
Émissions de CO2 WLTP
38 à 44 g/km
BMW X2 Xdrive25e © Jérôme Cartegini
© Jérôme Cartegini pour Clubic

Verdict : faut-il craquer pour la BMW X2 Xdrive 25e M Sport ?

Autant dire que le SUV coupé hybride rechargeable de BMW ne nous a pas laissés indifférents. Sans être tape-à-l’œil, son design élégant et racé lui confère un look vraiment original. Malgré une position de conduite plus basse que sur une BMW Série 1 par exemple, le véhicule s’avère vraiment très agréable à conduire au quotidien. À condition de pouvoir recharger le véhicule quotidiennement, l’autonomie peut permettre de rouler toute la semaine sans dépenser une goutte de carburant. On regrette toutefois que le constructeur n’ait pas équipé le véhicule d’une plus grosse batterie capable d'offrir quelques kilomètres en plus en mode 100% électrique.

Parmi les autres détails qui fâchent, la contenance de seulement 36 litres du réservoir à essence (10 l de moins que les versions thermiques) qui peut vite devenir très contraignante pour de longs trajets. La finition M Sport de la BMW X2 xDrive25e s’avère particulièrement séduisante, mais la facture de 62 179 € reste tout de même très salée ! Dans la catégorie des SUV coupés premium, elle fait face notamment à la nouvelle version de la Range Rover Evoque hybride rechargeable (52 550 €), la Volvo XC40 T4 (49 650 €) ou encore la Lexus UX 250h (36 990 €).

Prix et équipements

BMW X2 Xdrive 25e M Sport : 62 179 €
Prix du modèle de base hors options : 49 000 € (hors bonus écologique)

Principales options du modèle de test :

  • Jantes en alliage léger 19" style 715 M a rayons doubles
  • Toit ouvrant panoramique en verre
  • Assistant actif de conduite en trafic dense
  • Régulateur de vitesse actif ACC+ avec avertisseur de franchissement de ligne
  • Régulateur de vitesse actif ACC Plus
  • Apple CarPlay (durée illimitée)
  • Volant M gaine cuir
  • Kit aérodynamique M
  • Ciel de pavillon anthracite
  • Pack ConnectedDrive
  • Alarme antivol
  • Information Trafic en Temps Réel (3 ans)
  • Conciergerie (3 ans)
  • Système de navigation Professional avec Affichage tête haute HUD
  • Sièges avant électriques a mémoire conducteur
  • Finition M Sport
  • Pack SimpliCity
  • Caméra de recul + Radars de stationnement avant et arrière
  • Système de manœuvres automatiques Park Assist
Modifié le 06/05/2021 à 14h40
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Selon Toyota, l'hybride et les piles à combustible seront compétitifs face à l'électrique pendant les 30 prochaines années.
Audi va stopper la production de voitures à moteur à combustion d'ici 2033
Porsche crée sa propre entreprise de fabrication de batteries : Cellforce
Trottinettes en libre service : une solution pas si écologique, selon une étude
Tesla détient le cinquième supercalculateur le plus puissant au monde, destiné à former l'IA à la conduite
La nouvelle Audi Q4 Sportback e-tron tout-électrique est disponible en précommande
Le P.-D.G. de Harley-Davidson veut être leader sur l'électrique
Polestar tease son prochain SUV électrique, le Polestar 3
La One, première moto électrique signée LiveWire en lieu et place de Harley-Davidson, aura un moteur de 75 kW
NVIDIA se paie DeepMap, société spécialisée dans la cartographie pour véhicules autonomes
Haut de page