Aspark lance une minisérie de sa supercar Owl électrique dotée d'une puissance de 1 480 kW

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
06 janvier 2021 à 17h13
2
© Aspark

Le constructeur japonnais Aspark va enfin lancer la construction de sa supercar 100 % électrique forte d’une motorisation développant 1 480 kW, soit l’équivalent de plus de 2 000 chevaux, dans une petite production de 50 exemplaires.

Et si la puissance est démoniaque, le prix l’est tout autant avec un chèque de près de 3 000 000 € à faire pour s’offrir l’un de ses exemplaires. Le véhicule associe ce qui se fait de mieux en matière de matériaux et de technologie pour offrir une expérience assez extraordinaire à ses futurs acquéreurs.

Un an de retard

Comme pour la plupart des constructeurs automobiles, 2020 est une année un peu particulière, les grands lancements ont souvent été retardés sur fond de pandémie mondiale. Aspark n’a pas échappé à la règle et lance la production de sa Owl seulement maintenant alors que la fabrication devait commencer à la fin de l’année 2019 pour des livraisons au printemps 2020.

Présentée en 2017 lors du salon IAA de Francfort en Allemagne puis au Mondial de Paris en 2018, la version de production sera quant à elle présentée au public lors du salon de Dubaï fin 2019.

Sa fabrication est confiée à Manifattura Automobili Torino en Italie qui produit déjà l’Apollo Intensa Emozione, ou encore la New Stratos.

Une fiche technique démoniaque

Si le prix est stratosphérique, ses prestations le sont tout autant. Annoncée avec une autonomie de 450 km, sous réserve d’un usage normal sur route et non d’une utilisation sur circuit, la Owl d’Aspark développe l'hallucinante puissance de 2 012 chevaux (1 480 kW) ainsi qu’un couple de 2 000 Nm via 4 moteurs électriques.

Son poids est d’environ 1 900 kg et sa motorisation sera capable de catapulter la supercar du 0 à 100 km/h en seulement 1,9 seconde. Elle sera également capable d’atteindre les 300 km/h en à peine 10,4 secondes. Mais autant dire que dans ce cas, l’autonomie va rapidement diminuer.

L’Aspark Owl allie des matériaux haut de gamme pour unir la rigidité et la légèreté nécessaires à son statut. La fibre de carbone a été largement utilisée.

Source : Electrive

Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Windows 10X : des développeurs font tourner l'OS sur MacBook Air M1, Lumia et Surface Go
Avant de partir, Trump enfonce davantage le clou contre Huawei
Apple ne permet plus d'installer officieusement des applications iOS sur les Mac ARM
Vous pouvez faire une recherche d'un mot directement depuis une page web sur Chrome (et pas que)
NVIDIA pourrait relancer la production de GPU pour le minage de crypto-monnaies
Bon plan : vous avez jusqu'à ce soir minuit pour profiter du forfait BIG RED 200 Go à 15€ !
Apex Legends : la version Nintendo Switch, déjà repoussée, pourrait débarquer le 2 février
Programme Artemis : le dernier test du lanceur lourd SLS se termine prématurément
Bloodborne : une développeuse s'amuse à créer un demake tournant sur un émulateur PS1
Un PUBG 2 arriverait cette année sur mobile et plus tard sur les autres supports
Haut de page