Démarrer Windows 95 et jouer à Doom dans Minecraft, c'est désormais possible

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
27 juillet 2020 à 10h18
0

Par l'intermédiaire d'un mod, il est dorénavant possible d'assembler un ordinateur dans Minecraft… et même d'y jouer à Doom.

« Parfaitement inutile et ce faisant absolument indispensable », voilà une phrase que l'on pourrait maintes et maintes fois appliquer à Minecraft tant le jeu imaginé par Markus Persson est à l'origine des choses les plus surprenantes.

Machine virtuelle sous DOSBox

Par l'intermédiaire du mod VM Computers, il est d'abord possible de commander les pièces d'un ordinateur à un satellite qui orbite dans le ciel de Minecraft. Comme l'explique The Verge, il faut ensuite assembler ledit ordinateur et y associer le système d'exploitation Windows 95 ce qui est rendu possible par l'utilisation de DOSBox au sein du mod.

Sans surprise, de nombreux utilisateurs se sont alors mis en tête de tester la chose et il a donc été possible de faire tourner l'inévitable Doom comme il a été montré sur Reddit. Un vieil iPod, un Nokia 9210, un oscilloscope ou un micro-ondes, Doom tourne sur à peu près n'importe quoi… alors pourquoi pas Minecraft ?

Source : The Verge

3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
scroll top