🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

On ne dit plus « streamer » mais « joueur ou joueuse en direct »

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
30 mai 2022 à 18h00
38
jeu vidéo joueuse © Shutterstock
© Shutterstock

Early access, retrogaming, e-sport, free-to-play, streaming… Il est grand temps d'en finir avec les anglicismes du gaming jeu vidéo.

C'est en tout cas l'avis des experts du dispositif d’enrichissement de la langue française, qui ont francisé de nombreux termes propres au jeu vidéo.

La langue française prend les manettes

Rattachée au ministère de la Culture, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France veille notamment au respect de la loi du 4 août 1994 en France, dite loi Toubon, relative à la langue française. Elle a notamment participé à la mise en place de FranceTerme, un dictionnaire qui se charge de renommer en français les réalités nouvelles et les innovations scientifiques et techniques.

Ce dernier s'est récemment penché sur le secteur du jeu vidéo, bien connu pour recourir abondamment à de nombreux anglicismes. Aussi, les experts du dispositif d’enrichissement de la langue française ont défini de nouveaux termes, parus au Journal officiel du 29 mai 2022.

De nouveaux termes francisés pour le jeu vidéo

Ainsi, il conviendra de ne plus parler de « skill game », mais bien de « jeu vidéo d'habilité », tout comme on évitera la mention « social game » pour lui préférer « jeu social en ligne ». Pour tous ceux qui sont nostalgiques des Super Nintendo, Mega Drive, PC Engine, Neo Geo et autres PlayStation première génération, FranceTerme souhaite remplacer le terme « retrogaming » par… « rétrojeu ». De même, n'utilisez plus l'anglicisme « cloud gaming », et préférez-lui « jeu vidéo dans le nuage ».

Du côté de « l'e-sport », ou plutôt du « jeu vidéo de compétition », il conviendra de rebaptiser les « streamers » en « joueurs et joueuses en direct ». Pour ce qui est des jeux qui font appel au « pay-to-win », on qualifiera cette pratique de « payer pour gagner », tandis que ce bon vieux « matchmaking » est à remplacer par « appariement de joueurs ».

Vous voilà prévenus donc, notamment si vous êtes un streamer avide de faire découvrir à vos viewers ce dernier free-to-play en cloud gaming à forte tendance retrogaming, pour l'heure disponible uniquement en early access.

Source : Le Figaro

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
38
33
Drims
Alors même si la langue française à de jolies traductions, celles-ci me piquent les yeux.
marc6310
C’est gentil pour les autres créateurs de contenu : les développeurs, les musiciens, les commentateurs d’événements, les peintres etc etc qui sont sur les plateformes de streaming. Tous sont des joueurs Pourquoi des gens comme ça qui n’y connaissent rien aux pratiques s’occupent de faire les règles de la langue pour les qualifier ? Entre les traductions littérales que tous le monde peu faire et les mauvaises appellations c’est pas joli.
kplan
C’est l’usage qui fait une langue, pas les soi-disant « protecteurs » de celle-ci.<br /> Les anglicismes perdureront. Même au Québec où l’usage du français pour remplacer les termes étrangers est réglementé, les habitants continuent d’utiliser les anglicismes.<br /> Qu’on leur trouve un équivalent bien français, pourquoi pas, tant qu’on peux se l’approprier. Mais là, vu les propositions, c’est franchement mal barré
protopixel
et un streamer irl ? , joueur en direct qui ne joue pas ?
Grebz
Pourquoi pas, effectivement, ce n’est pas débile de vouloir traduire, mais ça ne marchera pas pour la plupart des termes (certains finiront peut-être par s’imposer), pour une raison très simple : les termes anglais sont souvent très courts. Quand il suffit de 2 ou 3 syllabes pour désigner quelque chose, et que le terme est déjà connu et compris des joueurs, il n’y a pas vraiment de raison de faire l’effort d’utiliser un terme nouveau, plus long et qui fait « moins cool ». Et pour ceux qui sont en contact avec des joueurs étrangers, le fait que tout le monde utilise l’anglais rend les choses plus simples. Si chacun utilisait les termes propres à son pays et à sa langue, ça deviendrait vite compliqué. Pour le moment, c’est l’anglais qui domine à l’international, ça n’a pas toujours été ainsi et ça changera peut-être à nouveau un jour, mais c’est un fait.<br /> Après, dans notre vie quotidienne, on n’est pas vraiment envahis d’anglicismes. Pas besoin de connaître l’anglais pour vivre normalement en France, évidemment. Mais dans l’informatique en général (jeu ou autre), les mots anglais sont monnaie courante.<br /> Malgré tout, on parle quand même de « navigateur », de « traitement de texte », de « système d’exploitation », etc. C’est un mixte. Certains mots s’imposent dans notre langue, d’autres restent anglais. Pas de quoi nous empêcher de dormir.
v1rus_2_2
Ça ne leurs tentaient pas de faire des traductions encore plus longue et inutile?<br /> skill game = jeu d’habileté (ont sort le vidéo de là, de toute façon, il n’y a pas video)<br /> social game = jeu social en ligne (le « en ligne » ne sert à rien, donc jeu social est plus juste)<br /> retrogaming = rétrojeu (bah ok c’est logique mais ça pique les yeux quand même)<br /> cloud gaming = jeu vidéo dans le nuage (bah ok, mais c’est comme pour rétrojeu, ça pique les yeux<br /> edit: jeu vidéo infonuagique peut-être )<br /> e-sport = jeu vidéo de compétition (hein? le e de e-sport c’est pour electronic qui se traduirait par sport électronique. La traduction est mal foutu. Le terme e-sport risque de rester)<br /> streamers = joueurs et joueuses en direct (pourquoi pas joueur diffuseur, plus simple)<br /> pay-to-win = payer pour gagner (bonne traduction)<br /> matchmaking = appariement de joueurs (hein? Préparation de partie aurait eu l’air moins fou)
suRy
C’est beaucoup trop long. D’ailleurs les"joueuses et joueurs en direct" ne diront plus Joystick mais « bâton de joie ». Allez, je retourne jouer sur ma Nintendo « commutateur » qui elle-même dispose de deux bâtons de joie.
jvachez
Ils ont mis tellement de temps que ça sera un échec de plus comme ça avait été le cas avec courriel, cédérom etc… que personne n’utilise.
Bombing_Basta
Plussin à quelques détails près ^^
Pernel
Encore les papis de la langue français qui veulent tout franciser (ils ont dû oublier que la langue française est composée de mots de plus d’une dizaine de langues, même dans le langage courant, mais chut).<br /> Ça me rappelle pas mal les personnes d’un âge certain qui m’ont souvent dit « mais c’est chiant vos mots anglais, pourquoi ne pas parler français » tout en prenant rendez-vous chez le « toubib » familial, lui recommandant de manger du « kiwi ».<br /> Sont chiants à toujours vouloir franciser une langue qui n’en a pas besoin.
xeno
playstation et xbox ou bien apple et windows tant qu’à faire…<br /> elle est ou la sortie , lol
Droz
Ils devraient plutôt considérer le Français comme une langue vivante.
danicela
matchmaking appariement de joueurs<br /> J’ai un problème avec celui là, on ne fait pas forcément que des ‹ paires ›, par ex. sur du FFA, Blizzard utilise souvent la traduction ‹ association de joueurs › qui est meilleur car plus large.<br /> streamer joueur, -euse-animateur, -trice en direct, joueur, -euse en direct/<br /> Un streamer ne diffuse pas forcément du jeu vidéo. Je préfère diffuseur, un peu bateau mais plus large aussi. Diffuseur-animateur. ‹ Animateur en direct › peut passer aussi…
xylf
Je rejoins plusieurs avis ici. Franciser c’est bien, il en faut. Mais pas n’importe comment. Streamer a plus de sens avec le mot diffuseur. Surtout que streamer n’est pas forcément lié au jeu vidoé et n’est pas forcément du direct.
DrCarter95
Il faudrait plutôt dire « diffuseur en direct » puisque le « stream » n’est pas forcément du « stream » de jeu-vidéo.<br /> On peut « streamer » des tonnes de choses différentes…
SlashDot2k19
Dommage que le cédérom n’est plus, quelle pépite ce mot
don_quilmi
Alors quand la traduction compte 3x plus de mots que l’original :<br /> c’est pas une traduction, c’est une définition<br /> ça n’a aucune chance d’être adopté.<br />
kplan
Pas vraiment d’accord, courriel est très utilisé dans le domaine professionnel, plus consensuel que email et d’ailleurs assez bien foutu.<br /> Dans d’autres domaines, notamment au football il y a eu quelques adoptions toutefois, du type « tirs au but » en fin de match même si « penalty » est utilisé pendant le temps réglementaire. En revanche « coup de pied de coin » n’a jamais pris, n’en déplaise à feu Thierry Rolland…<br /> La langue est comme la pensée, elle se satisfait facilement de mots courts qui décrivent pleinement un concept.<br /> Inversement l’usage de mot anglais peut aussi être inutile ou pas très élégant. Ça me fait tiquer dès que quelqu’un utilise « date » à la place de « rencard » ou « rendez-vous ». D’ailleurs les anglo-saxons ne s’y trompent pas, « appointment » est remplacé par « date » ou « rendezvous » dans son acception sociale, ce dernier présentant un caractère plus romantique.<br /> Mais après-tout, faisons ce qu’on veut avec la langue, elle est faite pour vivre et manger les langues qu’elle veut !
mikawell
Couriel même dans le milieu pro n’est absolument pas utilisé massivement et n’est en aucun cas plus consensuel. Arrêtez d’inventer des statuts ridicules pour des mots.<br /> En entreprise c’est et ça restera email . Point. Tout comme streameur.
Peggy10Huitres
Aussi, les experts du dispositif d’enrichissement de la langue française ont défini de nouveaux termes, parus au Journal officiel du 29 mai 2022.<br /> Ah ces fameux ‹ Experts › …<br /> Il faut bien qu’ils justifient leurs salaires …
FoxLeGoupil
Ah tiens… « Weekend » n’a pas de traduction sur FranceTerme.
dredd
Pour Streamer, je propose diffujoueur/euse<br /> Sauf sur OnlyFans où ce sera diffujouisseur/euse
Mabikenpon
Des dinosaures ont utilisé google trad sur des expressions qu’ils ne comprennent pas alors qu’ils n’ont toujours pas finis leur propre dictionnaire.<br /> Va falloir arrêter de subventionner ces gens, c’est d’un ridicule .
enrico69
Je comprends ton raisonnement. Mais il y a quand même un grouffre entre 3 mots d’italien , 4 d’arabe et 5 d’espagnol versus les centaines de mots anglais, avec des dizaines de nouveaux chaque années.<br /> Le pire je crois c’est que certains de ces mots ont remplacé des mots (ou expressions) français qui faisaient bien le travail, comme « conseil d’administration » qui est devenu « board », on a quand même un sacré déséquilibre.<br /> Je suis totalement d’accord sur le fait qu’une langue vivante évolue forcément, mais entre les anglicismes à tout va et la féminisation ridicule (pour ne pas parler de l’écriture inclusive) de certains mots, ça fait mal tout ça.
enrico69
La relation des français avec leur langue est pleine de paradoxes…
Stef_R
D’accord pour virer les anglicismes (on en bouffe à toutes les sauces), mais autant les traduire de façon cohérentes.<br /> Et surtout, ne pas confier cette traduction aux technocrates qui nous gouvernent… voila le résultat…<br /> Topito | La vie, du côté top – 25 Oct 21<br /> Top 10 des mots inventés par l’éducation nationale, le meilleur du jargon des...<br /> Tous les organismes, à un moment ou à un autre, finissent par développer un vocabulaire propre à leur profession. Un jargon qu’eux seuls comprennent et qui devient un peu drôle, ou ridicule, ou les deux quand on se met à l’utiliser dans la vie «...<br />
serged
Dans ma jeunesse (oui papy !) un « streamer » était un lecteur de bandes magnétiques…
Urleur
C’est ce qu’on appel du marketing, le fait d’appeler « joueur » fait moins peur que streammachin ou infludanger. Mais c’est pas en changeant de terme que l’arnaque seras effacé.
xylf
Que de débat enflammé. Il faut noter que l’article de clubic oublie un principe important sur ces traductions. Le but n’étant pas ici de dire au gens comment ils devraient parler. En effet il existe beaucoup de mot francisés qu’on utilise jamais. Cependant, quand il s’agit d’écrire les textes, de lois, de décret, d’arrêté, de directive, de compte-rendu etc etc… il est appréciable d’avoir des mots français avec un statut juridique et une définition adéquat.<br /> Bon ça n’empêche pas qu’il y ait des coquilles.
kplan
Je ne sais pas où vous bossez mais moi on m’abreuve de « joignez-moi par courriel » ou de signatures contenant « courriel ». Quant aux contrats, l’utilisation de « courriel » est quasiment systématique.<br /> En outre vous exagérez mes propos, « très » n’est pas synonyme de « massivement ». Quant au côté « consensuel », je maintiens, c’est un terme au moins aussi élégant qu’email et personne ne m’a jamais ri au nez quand je l’utilise. Essayez avec « jeu vidéo dans le nuage » et on verra la réaction de l’auditoire…<br /> Et contrairement à vous, je n’invente pas des statuts, je constate. Trois petits points.
_Troll
Un baton de joie… cette traduction me fait penser a un cigare a moustache.
_Troll
Et aussi un bateau propulse par un moteur a vapeur.
Pernel
Il y a plus de mot d’origine arabe qu’anglaise dans la langue française et de très loin, c’est une des influences les plus importantes dans notre langue.<br /> Je vois plus souvent « conseil d’administration » que « board ». Par contre le souci c’est les faux amis, comme digital (qui veut dire numérique chez nous).<br /> Oui l’écriture inclusive, quelle vaste blague.
Feladan
Alors le monsieur il a dit « très », pas « massivement ».<br /> Et je le rejoins, c’est très loin d’être rare pour moi également, de voir ce mot qui m’est adressé, bien au contraire, c’est dans de très nombreuses signatures. D’ailleurs, c’est même dans celle de mon entreprise (que je n’utilise pas, je suis un rebelle ).<br /> J’ai fais un petit test en recherchant « courriel » dans mon Outlook, la première occurrence date … Bah d’aujourd’hui de ma mutuelle : « Ce courriel est envoyé automatiquement ». La seconde d’il y a 3 jours d’une entreprise cliente, etc etc.<br /> Il ne faut pas trop être catégorique avec des « Points », souvent, on se trompe <br /> En ce qui concerne la news, moi le fait de tout vouloir Franciser m’horripile. Les termes Anglais au final donnent très souvent une définition très particulière et je ne vois pas pourquoi il faudrait absolument les Franciser. D’autant plus que dans une partie des cas, les traductions sont erronées ou ne donnant pas exactement le même sens que le mot anglais.<br /> Et ça se vérifie encore, « social game », n’est pas forcement « en ligne », un streamer n’est pas forcement un « joueur ».<br /> Edit pour @ Clubic: En cherchant un peu sur FranceTerme, il apparait que pour streamer, c’est « joueur-animateur en ligne » ce qui est plus correct, mais devient long.
serged
Un « steamer », pas un streamer…
Ogral
Pour « cloud gaming », ils auraient pu oser « nuajeu »
Mabikenpon
Ca passerait tellement mieux &lt;3
machinchosebidule
Ça me rappelle les « machouillon » pour chewing-gum et « mérquatique » pour marketing.<br /> C’est toujours la même « politique » de destruction de notre culture. Au lieu de faire leur travail de vigilance et de développer l’amitié et la francophonie avec les nombreux pays qui partage notre langue ces « fausses institutions » s’insurgent sur de l’inutile.<br /> Ce sont des recommandations ridicules que personne n’appliquera jamais mais ça fait parler la presse et ça envois le faux message (On s’occupe de vous et on tapes du poing sur la table) alors qu’en fait non.<br /> Ces institutions, comme beaucoup d’autres, sont des « voix de garages » organisées pour que toute initiatives relatives à son secteur d’activité y débouche et soit tuée dans l’oeuf par ceux « en charge ». Nous vivons une époque de trahison généralisé où tout n’est plus que théâtre pour mieux endormir et voler le peuple.<br /> Si tous nos politiques sembles incompétent c’est parce que c’est la manière la moins risquée de trahir. En effet si l’incompétence n’est pas l’explication de leur actes alors il ne reste qu’une seule autre explication.<br /> Bref… De l’ordinaire.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

L'application Nintendo Switch Online ne prendra plus en charge les anciens iPhone et iPad
Apple : on sait (peut-être) quand le casque de réalité mixte sera annoncé !
Après la plus fine des PS5, voici la plus grosse des Xbox Series X
Epic Game Store : vous pouvez enfin donner votre avis !
Le Xbox Cloud Gaming bientôt compatible avec le combo clavier/souris
Une pénurie sans précédent touche les manettes Xbox
RiotPWR dévoile une nouvelle manette spécialement conçue pour le Xbox Cloud Gaming
Tous gamer ? Plus de 90% de joueurs chez les générations Z et Alpha
Une PS5 watercoolée et épaisse de seulement 2 cm, ça c'est la console qu'on voudrait tous, Sony !
Steam Deck : AMD serait en train de finaliser l'APU Zen 4 / RDNA 3 du prochain modèle
Haut de page