L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions

Alexandre Boero Contributeur
18 avril 2019 à 18h56
0
camion-pixabay.png
Pixabay

Le Parlement européen a approuvé, jeudi matin, la réduction des émissions de CO2 des poids lourds et camions à hauteur de 30 % d'ici 2030.

Après avoir largement approuvé à la fin du mois de mois de mars la législation visant à réduire de 37,5 % les émissions de CO2 des voitures neuves et de 31 % celles de camionnettes d'ici 2030, le Parlement européen, réuni lors d'une session plénière, a adopté la toute première législation relative aux émissions de CO2 des camions, jeudi 18 avril.

L'UE place les voitures, camionnettes, poids lourds et camions au même niveau

À l'instar de ce qui fut décidé pour les voitures et les camionnettes, les députés européens ont également fixé à 30 % la réduction imposée des émissions de CO2 causées par les poids lourds et les camions, ceux que l'on appelle les véhicules utilitaires lourds. Outre cet objectif majeur qui doit être atteint en 2030, le Parlement a également fixé un objectif intermédiaire courant à 2025, d'une réduction de 15 % des émissions.

Les constructeurs vont aussi avoir du pain sur la planche. Le Parlement leur impose en effet une part de marché de 2 % des ventes de véhicules à faibles émissions ou à zéro émission d'ici 2025 sur les ventes totales.

Cette première législation européenne relative aux émissions de dioxyde de carbone a été largement adoptée par les députés (470 voix pour, 47 contre et 11 abstentions). Ces derniers étaient sans doute motivés par l'implacable statistique affirmant que 27 % des émissions liées au transport routier au sein de la zone proviennent des poids lourds et des camions, responsables également de 5 % des émissions de gaz à effet de serre dans l'UE.

Une augmentation significative des émissions des camions depuis 1990

Depuis 1990, les émissions des camions ont augmenté de 25 % au sein de l'Union européenne. Voilà pourquoi le rapport écologiste néerlandais Bas Eickhout évoque une réussite. « Il s'agit d'un grand succès de voir l'UE agir pour la première fois sur les émissions de CO2 des véhicules utilitaires lourds. Le règlement aidera à réduire la pollution sur nos routes et à améliorer la qualité de l'air. L'avenir des camions plus propres dépendra de l'innovation. Cette législation devrait donc encourager les industriels à impulser le changement et les progrès technologiques »

Avant d'entrer définitivement en vigueur dans les États membres, le texte devra être validé par le Conseil de l'Union européenne.

12 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top