Le Parlement européen veut moins d'émissions de CO2 des véhicule d'ici... 2030

le 28 mars 2019
 0
CO² véhicule
Pixabay

Le Parlement européen a très largement voté, mercredi, la législation visant à réduire de 37,5 % les émissions de CO2 pour les voitures neuves et de 31 % celles des camionnettes pour la prochaine décennie.

L'UE considère comme fondamental l'enjeu de la protection de l'environnement. Le 27 mars 2019, les députés européens ont adopté le projet de réduction des émissions de gaz à effet de serre des voitures et camionnettes d'ici 2030. Les élus ont très largement voté pour avec 521 voix favorables, 63 contre et 34 abstentions. Après que les élus se sont mis d'accord sur une législation, la balle est désormais dans le camp du Conseil de l'Union européenne, qui devrait confirmer le vote des députés.

Le Parlement relève les objectifs de la Commission


Mercredi, le Parlement a approuvé l'objectif de réduction des émissions de CO2 de 37,5 % pour les voitures neuves (relevé par rapport à celui proposé par la Commission européenne, qui tablait sur 30 %) et de 31 % pour les camionnettes neuves d'ici 2030, dans le but d'opérer la transition vers une économie bas-carbone.

« Nous nous sommes fermement battus pour sauvegarder l'intégrité environnementale de la proposition et apporter de réels avantages en matière de santé, de consommation et d'innovation aux citoyens européens. Nous sommes parvenus à ce résultat malgré l'opposition farouche de l'industrie automobile et de certains États membres qui ont refusé de reconnaître les opportunités offertes par un objectif plus ambitieux », a ainsi déclaré la rapporteuse maltaise Miriam Dalli en sortie de vote.

Le transport routier, bonnet d'âne en matière d'émissions de CO2


Le transport reste aujourd'hui le seul secteur de l'Union européenne n'ayant pas encore fait état de baisse significative des émissions de gaz à effet de serre depuis 1990. Le transport routier est responsable d'environ 20 % des émissions totales de gaz à effet de serre au sein de l'Union européenne et génère la plus grande part des émissions de CO2 de tous les moyens de transport de l'UE (72,9 % en 2016), selon l'Agence européenne pour l'environnement.

Pour inciter les constructeurs à respecter la future législation, les députés indiquent que ceux qui dépasseront les limites d'émissions moyennes seront contraints de payer une prime sur ces émissions excédentaires. En ce sens, la Commission européenne décidera d'ici 2023 si elle alloue ou non les fonds récoltés à une politique de mobilité zéro émission.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
Après Thanos, Fortnite et Marvel vont de nouveau s'associer autour des Avengers
🔥 Bon plan : casque Bluetooth TaoTronics à réduction de bruit active à 48,99€ au lieu de 69,99€
Jeu vidéo : de plus en plus d'offres à pourvoir chaque année en France
Huawei : la CIA s'en mêle et signale un financement par l'agence de sécurité chinoise
Kodi
⚡ Bon plan : HooToo Hub USB C avec Charge Type C à 24,99€ au lieu de 39,99€
Les finances de Spotify sont dans le vert pour la première fois depuis sa création
Byte, le successeur spirituel de Vine, commence à recruter pour sa bêta
NVIDIA : les GTX 1660 Ti et 1650 intégrées à plus à 80 modèles de laptops dès aujourd’hui
scroll top