Le Parlement européen veut moins d'émissions de CO2 des véhicule d'ici... 2030

Alexandre Boero Contributeur
28 mars 2019 à 19h32
0
CO² véhicule
Pixabay

Le Parlement européen a très largement voté, mercredi, la législation visant à réduire de 37,5 % les émissions de CO2 pour les voitures neuves et de 31 % celles des camionnettes pour la prochaine décennie.

L'UE considère comme fondamental l'enjeu de la protection de l'environnement. Le 27 mars 2019, les députés européens ont adopté le projet de réduction des émissions de gaz à effet de serre des voitures et camionnettes d'ici 2030. Les élus ont très largement voté pour avec 521 voix favorables, 63 contre et 34 abstentions. Après que les élus se sont mis d'accord sur une législation, la balle est désormais dans le camp du Conseil de l'Union européenne, qui devrait confirmer le vote des députés.

Le Parlement relève les objectifs de la Commission


Mercredi, le Parlement a approuvé l'objectif de réduction des émissions de CO2 de 37,5 % pour les voitures neuves (relevé par rapport à celui proposé par la Commission européenne, qui tablait sur 30 %) et de 31 % pour les camionnettes neuves d'ici 2030, dans le but d'opérer la transition vers une économie bas-carbone.

« Nous nous sommes fermement battus pour sauvegarder l'intégrité environnementale de la proposition et apporter de réels avantages en matière de santé, de consommation et d'innovation aux citoyens européens. Nous sommes parvenus à ce résultat malgré l'opposition farouche de l'industrie automobile et de certains États membres qui ont refusé de reconnaître les opportunités offertes par un objectif plus ambitieux », a ainsi déclaré la rapporteuse maltaise Miriam Dalli en sortie de vote.

Le transport routier, bonnet d'âne en matière d'émissions de CO2


Le transport reste aujourd'hui le seul secteur de l'Union européenne n'ayant pas encore fait état de baisse significative des émissions de gaz à effet de serre depuis 1990. Le transport routier est responsable d'environ 20 % des émissions totales de gaz à effet de serre au sein de l'Union européenne et génère la plus grande part des émissions de CO2 de tous les moyens de transport de l'UE (72,9 % en 2016), selon l'Agence européenne pour l'environnement.

Pour inciter les constructeurs à respecter la future législation, les députés indiquent que ceux qui dépasseront les limites d'émissions moyennes seront contraints de payer une prime sur ces émissions excédentaires. En ce sens, la Commission européenne décidera d'ici 2023 si elle alloue ou non les fonds récoltés à une politique de mobilité zéro émission.

18 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top