Zappiti Player 4K Mini : un lecteur Android Ultra HD haut de gamme avec Kodi

La marque française Zappiti a présenté la semaine dernière le Zappiti Player 4K Mini, qui est comme son nom l'indique un lecteur multimédia compact à l'heure de l'Ultra HD.

Le Zappiti Player 4K Mini succède au Zappiti Player Mini lancé il y a deux ans, qui était un Dune HD TV-303D avec une interface maison, mais c'est surtout une variante miniature du Zappiti Player 4K lancé six mois plus tôt.

01E0000008008536-photo-zappiti-player-4k-mini.jpg

Le nouveau Mini repose ainsi sur la même puce Realtek RTD1195, de laquelle découle l'essentiel de sa fiche technique, mais il adopte un boîtier plus petit dépourvu d'emplacement pour disque dur interne. On retrouve ainsi l'accélération matérielle du HEVC, le codec de l'ère Ultra HD, ainsi qu'une fonction d'upscaling Ultra HD, qui restent associés à une sortie HDMI 1.4, ne permettant de diffuser en Ultra HD qu'à 24, 25 ou 30 Hz.

On retrouve aussi et surtout Android 4.4, mais pas la plateforme Android TV, associé à une nouvelle application Zappiti Media Center v4, dont le gestionnaire de bibliothèque est désormais autonome, peut référencer films et séries sans recours à un logiciel Windows, et offre un moteur de recherche et de nombreux filtres en complément des quelques catégories proposées jusqu'à présent. Cette application reste compatible avec la majorité des fichiers multimédias, jusqu'aux ISO de Blu-ray 3D et jusqu'au Dolby Atmos (bitstream mais aussi downmix 2.0), ou au FLAC jusqu'en 192 kHz/24 bits.

0190000008008538-photo-zappiti-player-4k-mini.jpg

Android, le Play Store et Kodi sont à bord

L'utilisateur peut choisir d'autres lecteurs multimédias, ainsi que de multiples applications, par le biais du Google Play Store, le célèbre Kodi (ex-XBMC) étant quant à lui préinstallé.

En termes de connectivité, la panoplie d'entrées/sorties est complète. En « entrée » on trouve d'une part du SATA à 6 Gb/s, de l'USB 3.0 et un logement SD, avec prise en charge des systèmes de fichiers FAT, NTFS et même HFS en lecture comme en écriture, et d'autre part du Wi-Fi 802.11n et du Gigabit Ethernet, avec prise en charge des protocoles SMB et DLNA. En sortie, en plus du HDMI 1.4 précité, on dispose d'une SPDIF optique, d'une sortie audio-vidéo analogique et d'une fiche pour relais infrarouge.

Le Zappiti Player 4K Mini est disponible dès à présent en précommande, en vue d'une disponibilité d'ici la fin du mois de mai 2015, au prix public de 230 euros. À titre de comparaison, l'Open Hour Chameleon quasi identique, du fabricant des célèbres Popcorn Hour, est vendu 160 euros. Et le Google Nexus Player, qui s'en tient à la Full HD mais bénéficie de la toute dernière plateforme Android TV en version 5.1, ne coûte que 100 euros.

00D2000008008540-photo-android-sur-zappiti-player.jpg
00D2000008008542-photo-zappiti-media-center.jpg
00D2000008008544-photo-zappiti-media-center.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : Twitter autorise les messages privés pour tous
Nokia reviendrait bien sur le marché des smartphones l'année prochaine
Office : PowerPoint piloté depuis Android... et maintenant l'Apple Watch
WhatsApp passe la barre des 800 millions d'utilisateurs actifs
Jurassic World : La nouvelle bande annonce
Vessel veut concurrencer YouTube mais avec une offre payante
Fin de Moneo : comment se faire rembourser
Samsung Galaxy Tab A : 7,5 mm d'épaisseur en milieu de gamme
Game of Thrones : HBO n'est plus flatté par le piratage
OnePlus One : le smartphone est définitivement disponible sans invitation
Haut de page