La semaine de Flock : rien ne vaut une bonne grève pour protéger sa vie privée

23 octobre 2010 à 00h08
0
En cette période de mouvements sociaux qui mobilisent les français et mettent les réservoirs à sec, il est bon d'avoir quelques cadeaux de consolation : on peut donc dire merci à Flock d'atténuer la grisaille actuelle en nous faisant positiver et en nous conseillant de voir loin, bien plus loin que le bout de notre nez - qui pointe actuellement normalement vers un écran, justement pour lire les conseils de Flock - pour s'intéresser à d'autres horizons. L'espace infini, par exemple. Avant que les pirates (de l'espace) ne s'y installent.

Street View a encore connu une semaine agité : non content de passer pour vaguement voyeur avec ses voitures qui photographient les rues pile au moment où vous marchez sur le trottoir en vous vous grattant énergiquement le nez d'une main (ce qui ne se verra pas puisque votre tête sera floutée) pendant que l'autre porte un sac de course duquel dépasse un lot de 18 rouleaux de papier toilette rose en promotion au supermarché (ça, par contre...), le service souffre toujours de l'affaire des données WiFi récoltées fortuitement jusqu'à cet été. Mardi, la CNIL espagnole a décidé d'attaquer Google en justice pour avoir violé les lois portant la protection des données personnelles, et mercredi, c'est le Canada qui a dit « non » au retour des Google Cars. Pendant ce temps, les voitures voyeuses font leur petit bonhomme (jaune) de chemin en Allemagne, finalement pas si réticente. Quand à la France, on sait désormais ce qu'il en est...

03664406-photo-googlecars.jpg


Polémique et vie privée encore, avec Facebook qui s'est encore joliment illustré cette semaine sur ce sujet à l'insu de son plein gré : car si la fuite de données concernait bel et bien l'ID des utilisateurs Facebook, c'est surtout certains éditeurs d'applications qui sont à l'origine du problème. Reste que toutes les raisons sont bonnes pour râler contre le tentaculaire réseau social : ces détracteurs peuvent d'ailleurs désormais supprimer toute trace de Facebook de leur navigation via un plugin pour Google Chrome. Mais après qui vont-ils râler ensuite ?

03664410-photo-facebook.jpg


Pendant ce temps-là, pas à Vera Cruz mais sur le Web, la cyber-population gagne du terrain : selon un récent rapport des Nations Unies, le nombre d'internautes présents sur la toile sera bientôt de 2 milliards, soit près d'un tiers de la population mondiale. Et si l'on part du principe que, comme le dit le vieil adage, « Internet is for porn », on comprend mieux pourquoi le nom de domaine Sex.com s'est revendu cette semaine à pas moins de 13 millions de dollars : eh oui, sur 2 milliards d'internautes, il n'y en a qu'un qui a trouvé le bon filon ! Quoi que...

03664404-photo-2milliardinternautes.jpg


A loi tordue, contre-attaque farfelue : c'est ainsi qu'on pourrait résumer le nouveau projet des pirates amateurs de BitTorrent qui envisagent d'envoyer un site en orbite pour échapper aux législations sur le copyright qui ont cours dans de nombreux pays. Une idée en totale adéquation avec une certaine loi qu'on ne citera pas mais qui plane elle aussi depuis bien longtemps dans la stratosphère. Attention à la chute quand même, même si le plus dur c'est généralement l'atterrissage !

03664408-photo-pirates.jpg


A la semaine prochaine !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top